L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Antiquité & préhistoire  
 

Vieilles paroles
Aurélien Berra   Sophie Malick-Prunier   Jean-Pierre De Giorgio   Dixit - L'art de la parole dans l'Antiquité
Les Belles Lettres - Signets 2009 /  13 € - 85.15 ffr. / 297 pages
ISBN : 978-2-251-03009-8
FORMAT : 11cm x 18cm

L'auteur du compte rendu : Sébastien Dalmon, diplômé de l’I.E.P. de Toulouse, est titulaire d’une maîtrise en histoire ancienne et d’un DEA de Sciences des Religions (EPHE). Ancien élève de l’Institut Régional d’Administration de Bastia et ancien professeur d’histoire-géographie, il est actuellement conservateur à la Bibliothèque Interuniversitaire Cujas à Paris. Il est engagé dans un travail de thèse en histoire sur les cultes et représentations des Nymphes en Grèce ancienne.
Imprimer

Les éditions des Belles Lettres publient dans la collection «Signets» un nouveau recueil de textes qu’on ne saurait assimiler à une simple anthologie ou un manuel de rhétorique antique. L’objectif est d’inviter à la découverte de pratiques en constante évolution au cours de l’Antiquité, en insistant sur la communauté entre des domaines que nos catégories modernes tendent à séparer : la rhétorique, la littérature, les discours publics ou les paroles privées. Les textes ont été réunis par Aurélien Berra – helléniste, normalien et auteur d’une thèse de doctorat sur la théorie et la pratique de l’énigme en Grèce ancienne, soutenue en 2008 à l’EHESS –, Jean-Pierre De Giorgio – maître de conférences de latin à l’Université Clermont-Ferrand II – et Sophie Malick-Prunier, enseignante en classes préparatoires et à Sciences Po, et auteure d’une thèse de doctorat sur le corps féminin et ses représentations poétiques dans la latinité tardive, soutenue en 2008 à l’Université Paris IV – Sorbonne.

La première partie est consacrée à «L’art de parler». Bien que l’on trouve des prémisses dès les poèmes homériques, on assiste à l’émergence d’une réelle technique rhétorique au Ve siècle, qui voit naître une tradition d’analyse et de formation, avec les philosophes et les orateurs. En prenant pour objet central la persuasion, la rhétorique se propose de codifier un certain type de communication, en priorité le discours oratoire. L’éducation vise l’entraînement à la parole publique, mais aussi à la composition écrite, selon des normes et des modèles variables. Mais la rhétorique a aussi ses détracteurs. On l’accuse d’être artificielle, de rester formelle et de ne pas servir la vérité, ou d’être trop éloignée du réel.

La deuxième partie, «La boîte à outils de l’orateur», donne à voir les différents types de discours, les différents styles et techniques, ou quelques procédés moins évidents à manier. La troisième partie s’intéresse aux liens, éminemment politiques, entre «Parole et pouvoir». Sont ainsi présentés les deux modèles antithétiques de l’éloge et du blâme, qui servent toutefois un même désir de propagande, mais aussi les discours qui ont fait l’histoire – même s’ils sont généralement reconstitués par les historiens (comme l’oraison funèbre des Athéniens morts au combat, prêtée à Périclès par Thucydide), ou probablement retravaillés dans leur version écrite (ainsi du discours de Cicéron dénonçant la conjuration de Catilina).

La troisième partie s’intéresse à la dimension surnaturelle du pouvoir des mots, à la dimension performative des formules magiques ou des prières adressées aux divinités, sans parler de la parole prophétique. La quatrième partie nous offre un florilège de «Paroles vives» : discours sérieux ou ludiques énoncés au cours des banquets, paroles virtuoses de la ruse ou de l’humour, discours amoureux, conversations diverses, fables ou contes moraux. La cinquième et dernière partie, «Belles lettres», donne à voir la dimension artistique ou littéraire de certaines paroles : épigrammes et satires, lettres ou poèmes.

Cette riche collection de textes variés est précédée de cartes du monde gréco-romain antique, et d’un entretien avec Pierre Chiron, membre de l’Institut universitaire de France et professeur de langue et littérature grecques à l’Université Paris-Est, spécialiste de rhétorique ancienne et éditeur de plusieurs traités dans la Collection des Universités de France, aux Belles Lettres, dont la Rhétorique d’Aristote. Cette anthologie est complétée, en fin de volume, par de courtes présentations des auteurs anciens cités, onze pages de bibliographie, et un index des auteurs et des œuvres.


Sébastien Dalmon
( Mis en ligne le 04/05/2010 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd