L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 20 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Antiquité & préhistoire  
 

Rome joliment contée
Lucien Jerphagnon   Histoire de la Rome antique - Les armes et les mots
Tallandier 2011 /  23,90 € - 156.55 ffr. / 620 pages
ISBN : 978-2-84734-763-0
FORMAT : 14,5cm x 21,5cm
Imprimer

Professeur émérite des universités, hélas tout juste décédé, Lucien Jerphagnon était un spécialiste de la pensée grecque et romaine. Il a écrit une pléthore d’ouvrages dans ce domaine, dont notamment Les Dieux et les Mots. Histoire de la pensée de l’Antiquité au Moyen Age, Les Dieux ne sont jamais loin ainsi qu’une très riche Histoire de la Rome antique. Les armes et les mots. Initialement parue en 1987, cette passionnante Histoire vient de faire l’objet d’une quatrième édition – revue et augmentée - de la part des éditions Tallandier.

Agacé par «l’insignifiance ou la niaiserie de ce qu’on entend couramment [au sujet] des Romains», Lucien Jerphagnon a entrepris la rédaction de cet ouvrage pour combler un vide. En effet, explique-t-il d’emblée, les études d’ensemble sur la Rome antique sont «ou bien monumentales et n’intéressent que les professionnels, ou bien elles sont trop succinctes pour dépasser l’aide-mémoire». L’Histoire de la Rome antique de L. Jerphagnon a pour vocation de s’inscrire entre les deux. Se destinant essentiellement aux profanes, cet ouvrage de dimensions raisonnables rassemble «non seulement les faits, dates, noms à connaître, mais encore les quelques données de plus qui permettent de comprendre de l’intérieur l’épopée romaine et aussi le fait qu’elle a engendré cette civilisation-là et pas une autre».

Faisant une très large place à la littérature, à la philosophie et aussi à l’art, dont les évolutions sont significatives de l’esprit de l’époque, Lucien Jerphagnon rend compte avec force détails de la phénoménale histoire de la Rome antique. D’après la légende, la fondation de Rome qui eut lieu vers 753 avant Jésus Christ survint dans des circonstances indubitablement surnaturelles. Nés des amours de Rhea Sylvia - fille du roi albain Numitor - et du dieu Mars, Romulus et Remus furent déposés par l’usurpateur du trône dans une corbeille, qu’il confia aux bons soins du Tibre. Les deux demi-dieux échouèrent au pied du Palatin, où ils furent secourus d’abord par une louve, puis par un pic-vert

Devenus bergers du Latium, les jumeaux se disputèrent avec acharnement l’honneur de fonder leur ville. Après que Romulus eut tracé le sillon sacré qui en délimitait l’enceinte, Remus sauta par-dessus. Il brava ainsi l’interdit vouant aux divinités infernales ceux qui franchissent le divin fossé. Romulus punit le sacrilège en massacrant son frère. Dès lors, Rome était fondée. Désireux de fournir à ses sujets des épouses, Romulus fit par la suite enlever les femmes des Sabins. Ce qui conduisit les premiers Romains à la guerre. Dans sa vieillesse, alors qu’il inspectait ses troupes un jour d’orage, Romulus disparut derrière un nuage. Tous se convainquirent que Romulus était finalement devenu un dieu à part entière. Bien plus tard, Jules César n’hésitera pas à se prévaloir de ce lignage exceptionnel.

Dans une belle langue, Lucien Jerphagnon part des origines mythiques de Rome et se penche sur la trajectoire sans pareil de la célèbre cité. Rapportant nombre d’anecdotes à la fois sur les grandes figures et sur le peuple de Rome, l’auteur commence par aborder l’ère des rois légendaires, à laquelle succéda en 616 le règne des rois étrusques. La dynastie des Tarquin ayant laissé un très mauvais souvenir, Rome se dota vers 509 d’une République afin de conjurer toute résurgence de la monarchie. Cette dernière ne cessera plus d’exister, quand s’imposera cinq siècles plus tard ce que l’on appelle communément l’Empire, lequel ne s’effondra qu’en 476 sous les coups de butoir barbares.


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 20/09/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Divins Césars
       de Lucien Jerphagnon
  • Histoire de la pensée
       de Lucien Jerphagnon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd