L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 13 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Antiquité & préhistoire  
 

L'Urbs : mise à jour
Nathalie de Chaisemartin   Rome. Paysage urbain et idéologie, - des Scipions à Hadrien (IIe siècle avant J-C - IIe siècle après J-C)
Armand Colin - "U" 2003 /  23 € - 150.65 ffr. / 269 pages
ISBN : 2-200-26384-8
FORMAT : 16x24 cm

L’auteur du compte rendu : Agnès Bérenger-Badel, maître de conférences d'histoire romaine à l'Université de Paris Sorbonne (Paris IV), est une spécialiste de l’histoire politique et administrative de la Rome impériale. Elle a rédigé plusieurs ouvrages liés au programme de l'agrégation et du CAPES, dont L'Empire romain au IIIe siècle après J.-C., Textes et documents (SEDES, 1998), et Rome, ville et capitale, de César à la fin des Antonins (Hachette, 2002).
Imprimer

Cet ouvrage entend présenter une synthèse sur la ville de Rome, qui tienne compte des récentes recherches et en présente un bilan. En effet, des recherches archéologiques de grande ampleur ont été menées au cours des dernières années, dans plusieurs secteurs du Palatin, au Champ de Mars, sur le Pincio et dans la zone des forums impériaux. Ces fouilles ont conduit à remettre en cause un certain nombre d’affirmations. Ainsi, le temple du divin Trajan, construit par Hadrien, était jusque là localisé au nord du forum de cet empereur, mais les sondages effectués sous le palazzo Valentini, à l’emplacement présumé de ce temple, n’ont révélé aucune structure qui permette de confirmer sa présence.

Cet exemple permet de montrer l’importance d’une présentation actualisée des diverses données dont disposent les historiens sur l’espace urbain de Rome, afin de les mettre à la portée d’un public étudiant, mais aussi de toutes les personnes intéressées par ces thématiques, et en particulier de celles qui envisagent un voyage dans cette ville. La bibliographie abondante présentée en fin de volume permet d’ailleurs de prendre conscience de l’importance des débats actuels et par conséquence de l’effort de synthèse effectué par l’auteur.

Les problèmes de localisation des divers monuments, certes souvent épineux, sont accompagnés d’une réflexion sur leur fonctionnalité, mais surtout sur leur rôle dans une politique de propagande qui vise à relayer et à diffuser un certain nombre de valeurs. Tant leur structure que leur programme décoratif peuvent être analysés de ce point de vue. Bien évidemment, l’idéologie qui veut être ainsi imposée varie selon les périodes envisagées et les membres des grandes familles républicaines n’ont pas les mêmes préoccupations que les empereurs, de même que la politique de Néron n’a pas grand chose à voir avec celle de Trajan, par exemple.

Cette volonté de distinguer les différentes variations des programmes monumentaux en fonction des thèmes mis en valeur amène logiquement l’auteur à adopter un plan résolument chronologique. Après un premier chapitre consacré au IIe siècle avant J.-C., qui insiste sur les éléments de renouveau liés aux victoires de certains généraux (arcs, temples ex voto, portiques), Nathalie de Chaisemartin analyse les répercussions des crises de la fin de la République et la quête du pouvoir par les imperatores, qui se livrent à une surenchère dans l’occupation de l’espace urbain et la manipulation de l’opinion. Le programme monumental de Pompée, avec son ensemble théâtre-portique, fait ainsi l’objet d’une analyse serrée. Les chapitres suivants sont centrés sur la figure d’un personnage de premier plan : d’abord César (chapitre 3), ses grandioses projets d’urbanisme et son forum, puis Auguste (chapitre 4), qui consacre son attention à la restauration et à la construction de temples, ainsi qu’à la transformation du centre civique. Les idées-forces du princeps sont diffusées par le biais de thèmes simples et aisément compréhensibles, que l’on retrouve dans tout l’empire, comme la victoire et le retour à l’ordre. Par la suite, l’œuvre de deux dynasties, les Julio-Claudiens et les Flaviens, fait l’objet de deux chapitres, qui montrent à la fois l’évolution et la diffusion de l’image impériale, ainsi que les attitudes divergentes des empereurs par rapport au modèle augustéen : contestation de la part de Caligula ou de Néron, imitation qui s’avère en fait un détournement, voire une perversion, de la part de Domitien. Enfin, les derniers chapitres présentent successivement l’œuvre de Trajan, avec un accent particulier sur son forum, et celle d’Hadrien, en insistant sur l’ambiguïté de son rapport avec Rome.

Cet ouvrage présente donc une étude fort bien informée sur les dernières tendances de la recherche, présentée de façon claire et synthétique, et rendra sans doute de grands services. On peut néanmoins relever quelques confusions : ainsi, l’auteur semble ne pas faire de distinction entre les patriciens et les nobles (p.54-55), alors que ces deux termes ne sont pas synonymes. Par ailleurs, le lecteur regrette parfois que tel portrait, commenté dans le texte, ne soit pas reproduit en illustration (ainsi, le portrait du Louvre décrit p.60-61, ou les reliefs de la Chancellerie, abondamment commentés p.185-186), et plus largement que l’illustration ne soit pas de meilleure qualité pour un ouvrage centré sur l’iconographie, mais il est très vraisemblable que la responsabilité en incombe à des contraintes éditoriales.


Agnès Bérenger-Badel
( Mis en ligne le 08/03/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Guide Archéologique de Rome
       de Filippo Coarelli
  • La Ville de Rome sous le Haut-Empire. Nouvelles connaissances, nouvelles réflexions
  • Rome, les Césars et la Ville aux deux premiers siècles de notre ère
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd