L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 5 mars 2021
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Moyen-Age  
 

Petit guide à l'usage des aventuriers du Chemin de Damas
Chantal Reynier   Pour lire Saint Paul
Cerf - MédiasPaul 2008 /  15 € - 98.25 ffr. / 175 pages
ISBN : 978-2-204-08647-9
FORMAT : 21cm x 21cm
Imprimer

Chantal Reynier met ici au service du lecteur une riche connaissance de Saint Paul étayée par d'indéniables talents didactiques (elle est d'ailleurs professeur d'exégèse biblique au Centre Sèvres) afin d'offrir un court ouvrage qui s'apparente d'avantage au manuel qu'au traité théologique traditionnel. La hiérarchie typographique des informations ainsi que le système très clair de renvois iconographiques et de classification des différents paragraphes, tout au long du livre, permettent au novice comme à l'amateur éclairé d'approfondir à leur rythme et à leur façon les textes pauliniens.

Si Pour lire Saint Paul s'adresse a priori à un public de convaincus, que le néophyte se rassure, rien dans sa forme n'exige de savoir biblique ou, moins encore, liturgique, très extraordinaire. Le cœur de l'approche de Saint Paul que nous propose Chantal Reynier est bien entendu de nature chrétienne plus qu'antiquisante ; mais l'auteur souhaite expliciter les écrits du saint et rendre intelligible les interprétations qu'elle en donne. Aussi, en entamant l'ouvrage par une brève introduction destinée à remettre les questions religieuses dont il sera question dans leur contexte historique, elle pose les repères d'un univers dans lequel tout un chacun peut trouver sa place, les jalons d'une réflexion que le catéchumène ou l'historien curieux pourront mener aussi bien que le catholique pratiquant. De la même manière, lorsque C. Reynier choisit de commencer par retracer l'évolution du positionnement de Paul par rapport aux différentes factions juives, puis chrétiennes, elle ne se contente pas de décrire les courants auxquels l'apôtre a appartenu : brossant rapidement un panorama des groupes, sectes, courants en place, elle dit aussi ce que Paul n'était pas et éclaircit de la sorte les points les plus susceptibles de générer des confusions. Elle revient aussi régulièrement sur les lieux communs et images populaires (comme la chute de cheval sur le chemin de Damas) afin de faire la part de la légende, de la foi et de l'Histoire. Cela permet de mieux saisir les choix effectués par l'individu dont elle synthétise pour nous la personnalité et la pensée. L'un des points les plus intéressants développés par l'auteur – c'est une de ses principales clés d'approche – tient justement à la présentation du renversement fondateur de la spiritualité paulinienne, du pharisianisme à l'apostolat en direction des Gentils.

De l'apôtre on retient en effet la plupart du temps ses Lettres à destination de différentes jeunes communautés qu'il avait contribué à fonder ou bien auxquelles il tenait à rappeler les préceptes de l'Église naissante, à une époque où l'enthousiasme des uns et des autres tout autant parfois que leurs origines culturelles et religieuses rendaient nécessaire un arbitrage. Tout en soulignant que ce ne sont pas les seules sources sur lesquelles on peut s'appuyer afin d'étudier la spiritualité de Saint Paul (il ne faudrait pas oublier les Actes des Apôtres ainsi que certains textes apocryphes), C. Reynier centre son analyse sur ces textes, en présentant tout d'abord les voyages de Paul, et donc ses premiers contacts avec les Églises méditerranéennes ; puis, quand sont éclaircis par ce récit historique les aspects les plus conjoncturels, elle extraie de chaque lettre la substance, l'enseignement religieux une fois décanté l'aspect proprement conjoncturel.

Chaque lettre est donc présentée dans son ensemble (son histoire, ses destinataires, son objet, ses apports principaux) mais aussi divisée en points étudiés séparément et l'auteur se place dans la perspective d'un groupe de prière en proposant des pistes de travail et de réflexion tout au long de ces lectures. Pour le chrétien pratiquant, cette approche permettra de mieux comprendre le deuxième volet de la Liturgie de la Parole lors de l'Eucharistie : la deuxième lecture étant presque toujours choisie parmi les écrits pauliniens ou les Actes des Apôtres (à l'exception bien entendu de celles extraites de l'Apocalypse ou d'autres lettres, de Saint Jacques, Saint Pierre, ou Saint Jean), il est important d'avoir non seulement une idée générale des faits auxquels Paul se réfère, de sa théologie, mais aussi d'aspects plus précis que le prêtre ou le diacre n'auront pas forcément le temps de détailler dans l'homélie (l'Evangile étant généralement plus profondément abordé) – de simples questions de vocabulaire peuvent rendre plus ardue une lectio divina personnelle, et le lecteur peut ici avancer à son rythme et profiter de précisions utiles.

Comme il ne faudrait néanmoins pas avoir de ces textes une approche trop scolaire, confinant à l'explication de texte façon baccalauréat, C. Reynier termine son ouvrage en reprenant les grandes lignes de la théologie paulinienne : la question du salut de l'homme au travers du Christ, la problématique de la puissance et la nature de la foi, celle de la vie en communauté chrétienne. Cette dernière partie est à la fois la plus fouillée et la plus complexe, mais aussi la plus classique. En effet, le soin apporté à l'éclaircissement des bases de la pensée de Saint Paul, que ces bases soient historiques ou religieuses, ainsi qu'elles étaient développées dans les premiers chapitres est peut-être plus notable que les grandes explications, finalement proposées plus souvent par le célébrant à la messe, ou bien dans les émissions chrétiennes. Mais un véritable manuel pour découvrir la pensée paulinienne ne pouvait décemment se passer de cette étape ; aussi reprocher à l'auteur d'avoir sacrifié à cet exercice serait bien spécieux.

Pour lire Saint Paul est un ouvrage intéressant, grâce auquel le lecteur, quelle que soit sa formation, apprendra des éléments utiles à son développement spirituel, et peut-être même propices à clarifier certaines zones d'ombre de sa foi. Cependant, que le non-croyant ne passe pas son chemin sous ce prétexte : connaître la Bible, dont les écrits de Saint Paul font partie, c'est aussi une question de culture générale. Plus encore, les traces les plus nettes du christianisme dans les sociétés occidentales trouvent généralement leur origine dans des principes posés par le converti le plus célèbre de l'histoire ecclésiale. Sa personnalité elle-même, si sujette à controverse, devrait suffire à attiser une curiosité justifiée.


Aurore Lesage
( Mis en ligne le 21/10/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Figure de Paul dans les Actes des Apôtres
       de Odile Flichy
  • Histoire de Paul de Tarse
       de Jerome Murphy-O'Connor
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd