L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 14 août 2020
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 

Histoire(s) de France(s)
Philippe Hamon   Les Renaissances. 1453-1559 - Histoire de France, sous la direction de Joël Cornette
Belin - Histoire de France 2009 /  36 € - 235.8 ffr. / 619 pages
ISBN : 978-2-7011-3362-1
FORMAT : 17cm x 24cm

Voir aussi :

- Nicolas Le Roux, Les Guerres de Religion. 1559-1629, Belin (Histoire de France), Octobre 2009, 607 p., 36 €, ISBN : 978-2-7011-3363-8

L'auteur du compte rendu : Matthieu Lahaye poursuit une thèse consacrée au fils de Louis XIV à l’Université Paris-VIII.

Imprimer

Alors que le gouvernement s’est lancé depuis un mois dans un grand débat consacré à l’identité nationale, l’activité éditoriale y apporte une contribution non négligeable. En effet, alors que les éditions de l’Équateur ont achevé l’année dernière la réédition complète de l’Histoire de France de Jules Michelet publiée à partir de 1833, et qu’elles souhaitent cette année publier à nouveau les vingt-sept volumes de l’Histoire de France coordonnée par Ernest Lavisse parue à partir de 1901, les éditions Belin ont accepté de relever le pari de Joël Cornette qui propose une nouvelle version de l’histoire nationale. Quatre volumes ont déjà paru, quatre autres suivront.

Ces trois histoires monumentales s’inscrivent à chaque fois dans un contexte particulier où les Français, confrontés à des bouleversements politiques majeurs, s’interrogent sur la spécificité du projet national au regard du monde. Michelet essayait de reconstruire un consensus national après la Révolution tandis que Lavisse tâchait de montrer que le régime républicain, issu de la défaite de 1870, n’avait pas fait sortir le pays de ses gonds, mais s’inscrivait bien dans la continuité de son histoire millénaire. De même l’Histoire de France dirigée par Joël Cornette paraît en un moment où la France, confrontée aux défis de la mondialisation et du projet européen, s’interroge sur la pertinence de son modèle.

Cette Histoire de France ne nourrit cependant pas l’ambition d’apporter une réponse unique à ces questions. Les deux volumes consacrés à la première modernité française (1453-1629) persistent à laisser une place importante à l’État moderne. Il est compris à la fois comme un moyen de la puissance dans le concert européen, mais aussi un espace de réconciliation des Français déchirés par le multiconfessionalisme. Pour autant, Philippe Hamon et Nicolas Le Roux n’en oublient pas que le sentiment d’appartenance au royaume se vit sur le mode de la pluralité. L’histoire des provinces et des humbles alimente ainsi une écriture nuancée et complexe. Les auteurs recherchent moins à dégager un sens à l’histoire qu’à identifier des évolutions souvent contingentes, liées aux crises, aux acteurs et à leurs décisions.

Si Nicolas Le Roux respecte l’ordre chronologique tout en se focalisant sur les grands moments de rupture, Philippe Hamon, après un récit des règnes de Charles VII (1422-1461) à Henri II (1547-1559), présente le royaume de France par une suite d’entrées thématiques. En filigrane, les auteurs ne perdent jamais l’occasion d’insister sur les mentalités et les représentations d’une époque violente et troublée. Ils y sont aidés par de magnifiques illustrations toujours commentées avec finesse et qui constituent la trame d’une histoire visuelle. Chaque volume se clôt néanmoins par un «atelier de l’historien» où des sources majeures sont éditées. Guidé par l’analyse des auteurs, le lecteur est invité à construire sa propre histoire et alimenter le sentiment très personnel que chacun entretient avec la Nation.

Cette grande entreprise éditoriale n’aurait pas existé sans Joël Cornette. Au faîte d’une carrière exemplaire, son souci de rendre l’histoire accessible au plus grand nombre sans pour autant sacrifier la rigueur scientifique constitue un modèle pour un monde universitaire sur la défensive. Il reste à savoir si cette Histoire de France, désentravée des grands systèmes idéologiques, marque le début d’une nouvelle ère pour le génie national ou sa dilution irrémédiable dans le village-monde.


Matthieu Lahaye
( Mis en ligne le 05/01/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • la Monarchie entre Renaissance et Révolution
       de Joël Cornette , Hervé Drevillon , Laurent Bourquin , Philippe Hamon , Pierre Serna
  • L’Identité de la France (3 volumes)
       de Fernand Braudel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd