L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 22 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 

Une austère histoire de plaisir
Elodie Argaud   Épicurisme et augustinisme dans la pensée de Pierre Bayle - Une affinité paradoxale
Honoré Champion - Vie des huguenots 2019 /  78 € - 510.9 ffr. / 674 pages
ISBN : 978-2-7453-5047-3
FORMAT : 15,2 cm × 23,5 cm

L'auteur du compte rendu : Françoise Hildesheimer est conservateur général honoraire du Patrimoine et a enseigné l’histoire moderne à l’Université Paris I. Elle a récemment publié Rendez à César. L'Eglise et le pouvoir (Flammarion, 2017), Une brève histoire de l’Église. Le cas français (Flammarion 2019), ainsi que Le Parlement de Paris. Histoire d’un grand corps de l’État (avec Monique Morgat-Bonnet, Champion, 2018).
Imprimer

Une fois de plus, à travers Bayle, tout remonte à saint Augustin via le «Grand» Arnauld... L’évêque d’Hippone domine en effet l’histoire du christianisme ; en un siècle très religieux, le XVIIe, où il est l’auteur le plus cité, les interprétations divergentes de sa pensée ne manquent pas, donnant matière à controverses et polémiques : sa position radicale en matière de dévolution de la grâce divine, reprise par Luther et les Réformateurs, est adoptée dans son Augustinus par Jansénius ; publié en 1640, l’ouvrage prend place dans une longue liste de commentateurs tous persuadés de l’exclusive validité de leur compréhension de la pensée d’Augustin. La défense des thèses «jansénistes» revient alors à un esprit doctrinaire obstiné et sans nuances, dédaigneux de toute concession opportuniste, Antoine Arnauld, éminent théologien qui trouve, tant dans sa tradition familiale que dans les événements de son temps, un terrain propice à la manifestation de ses talents de polémiste : ignorant toutes les évolutions politiques du mouvement, il en maintient sans atténuation jusqu’à sa mort en 1694 les positions radicales et continue inlassablement à prendre part à des controverses en tous genres pour défendre une conception augustinienne qu’il tient pour la Vérité.

Connus pour leur rigorisme, Arnauld et les jansénistes sont ordinairement peu associés au plaisir. Or ce paradoxal rapprochement se trouve sous la plume de Pierre Bayle, une curiosité déjà mise en lumière par le grand historien des moralistes, Jean Lafond, à propos de La Rochefoucauld, et maintenant analysée en détails en ce qui concerne Bayle dans le cadre d’une volumineuse thèse d’histoire littéraire par Élodie Argaud. L’occasion en est l’intervention de Bayle dans une controverse entre Arnauld et Malebranche.

Les passionnés de décryptage ne manqueront pas ces quelque 600 pages denses qui se fraient un chemin à travers l’œuvre de Bayle relue sous cet angle inattendu du plaisir. Inattendu ou incongru ? En effet Bayle – que son dernier biographe (Hubert Bost, 2006) a pu qualifier de «calviniste libertin» – pratique une écriture qui favorise de tels rapprochements. Son style est celui de l’honnête homme qui vise un lectorat mondain, et les centres d’intérêt de ce polygraphe (É. Labrousse) qui procède par collage et associations thématiques sont multiples. Ce faisant, «Bayle excelle à mettre en évidence qu’à travers les siècles, comme à travers les sectes religieuses et philosophiques, les arguments peuvent être étonnamment semblables». Ainsi, chez lui on trouve quelque chose sur tout, parfois au détour d’affinités surprenantes ou de gauchissements systématiques, mais «il reste à savoir ce que vaut chaque chose». Bref, Bayle mène à tout, à condition de l’approfondir pour le dépasser et faire revivre intellectuellement ses sources.

Ainsi, au nombre de ces affinités surprenantes, il y a l’augustinisme et l’épicurisme. Le rapprochement prend sa source dans l’affirmation de la filiation épicurienne de la philosophie morale de Malebranche. Au-delà de l’incompréhension persistante des commentateurs et critiques de Bayle, la reprise à nouveaux frais du thème est donc l’objet de la thèse d’Élodie Argaud qui élargit l’angle de vue et «s’interroge sur la portée exacte de ces paradoxes, pris tout ensemble, par rapport à l’œuvre de Bayle et par rapport au climat intellectuel de la seconde moitié du XVIIe siècle». Sa relecture identifie et pose le plaisir en conducteur au cœur des anthropologies épicurienne comme augustinienne (première partie), puis l’examine sous l’angle de la morale (deuxième partie), enfin de la spiritualité et de la métaphysique (troisième et quatrième parties), sans compter quelques annexes fournies convoquant à la barre l’abbé Bremond, les lecteurs de Virgile, Fénelon et Nicole.

Au terme de cet itinéraire thématique nourri à travers l’œuvre de Bayle, la conclusion souligne les nombreuses pistes de recherche encore à explorer. Mais d’ores et déjà dans le cadre d’un opportun rééquilibrage de deux images caricaturées – jansénistes et épicuriens, tous deux adeptes de morales rigoureuses –, c’est l’établissement d’un dialogue entre Augustin et Épicure : «c’est la mise en lumière de la force de l’épicurisme, au point de considérer la philosophie du Jardin comme la seule interlocutrice véritable de l’augustinisme». Les surprenants rapprochements opérés par Bayle trouvent, à travers l’analyse textuelle serrée d’É. Argaud et sa relecture d’une vaste bibliographie, leur véritable signification quant à la conception de la nature humaine dont ils sont le révélateur. On touche là au cœur des préoccupations du Grand Siècle !


Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 11/09/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd