L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 

Louis XIII sans Richelieu
Patrick Avrillas   Louis XIII - Un roi de guerre à la conquête du pouvoir. 1620-1622
Geste éditions 2019 /  30 € - 196.5 ffr. / 328 pages
ISBN : 979-10-353-0473-7
FORMAT : 20,3 cm × 26,0 cm

L'auteur du compte rendu : Françoise Hildesheimer est conservateur général honoraire du Patrimoine et a enseigné l’histoire moderne à l’Université Paris I. Elle a récemment publié Rendez à César. L'Eglise et le pouvoir (Flammarion, 2017), Une brève histoire de l’Église. Le cas français (Flammarion 2019), ainsi que Le Parlement de Paris. Histoire d’un grand corps de l’État (avec Monique Morgat-Bonnet, Champion, 2018).
Imprimer

Quand l’histoire locale nourrit l’histoire générale et quand histoire et histoire de l’art se donnent la main, les résultats sont au rendez-vous. L’ancrage de Patrick Avrillas à Saint-Hilaire de Riez l’avait amené à exhumer un épisode charnière du règne de Louis XIII, les 15 et 16 avril 1622, la bataille de l’île de Rié (et non Ré plus connue par la bataille qui prélude au siège de La Rochelle et en avait occulté la mémoire !), moment de la campagne du jeune roi contre les huguenots menés par Soubise, et occasion de son affirmation glorieuse ; il l’avait alors mise en relation avec la création artistique où il en avait débusqué les représentations (Louis XIII et la bataille de l’isle de Rié. 1622, les armes victorieuses de la monarchie absolue, La Geste, 2013).

Aujourd’hui, il récidive : poursuivant sa recherche en amont, il voit plus large et va plus loin. Il documente et construit une histoire des guerres civiles de 1620-1622, ces années où, restaurateur du catholicisme, le jeune roi parcourt et réunifie son royaume à la tête de son armée victorieuse, sillonnant l’Ouest des Ponts-de-Cé à la Rochelle en passant par le Béarn et le Languedoc. Ce faisant, il réalise une importante transition nécessitant la sortie des guerres de religion au profit de l’affirmation de l’absolutisme.

Patrick Avrillas affirme sa démarche de recherche de l’inscription des événements dans la cartographie, les arts et les lettres qui leur donnent sens et publicité. Grâce à lui, on découvre – on décrypte - un extraordinaire ensemble de documents qui s’en sont fait l’écho : cartes, gravures, peintures, sculptures, décors des entrées royales, affiches, vitraux, tapisseries (les tentures de l’histoire de Constantin de Rubens), littérature sous de multiples formes (libelles, satires, panégyriques, tragédies, histoires…) se cumulent, se recoupent et s’éclairent mutuellement sous sa plume. C’est une enquête passionnante à laquelle l’éditeur a donné les moyens visuels nécessaires grâce à une illustration remarquablement intégrée au texte auquel elle fait écho. Sur le fond comme dans sa forme l’ouvrage est en tous points remarquable et mérite publicité : ce livre d’histoire est aussi un livre d’art. Reste peut-être une question inspirée par la préface de Thierry Heckmann, que l’on peut se poser en refermant le volume : qu’en fut-il de la musique que Louis XIII pratiquait avec talent ?

Récit, descriptions et représentations sont complétés autant que nécessaire par des encadrés précis qui en explicitent des éléments ponctuels ou les replacent dans le cours de l’histoire (on aurait peut-être pu souhaiter en annexe, en complément du récit et de la cartographie, d’un itinéraire fixant aussi précisément que possible jour après jour les déplacements du roi). Cette restitution de sens procure aux développements des historiens plus généralistes (Hélène Duccini, Faire voir, faire croire. L'opinion publique sous Louis XIII, Seyssel, Champ Vallon, 2003, ou Joël Cornette, Le Roi de guerre. Essai sur la souveraineté dans la France du Grand Siècle, Payot, 2000) une remarquable application pratique ainsi que des prolongements qui en confirment ou en précisent le propos. Sa démarche s’inscrit encore dans la continuité des études érudites d’un Louis Batiffol (Le Roi Louis XIII à vingt ans, Calmann-Lévy, s. d. [1910] ou, tout récemment, de Dénes Haraï qui nous a restitué un pan de la biographie du futur Henri IV (Au nom de la reine. Henri de Navarre, lieutenant général de Jeanne d'Albret (1572), Presses de l’Université de Pau et des Pays de l’Adour, 2019).

Ici c’est Louis XIII avant Richelieu qui est restitué, voire découvert : avant le ministériat – tout comme pendant les six mois qui ont suivi la mort du principal ministre (Françoise Hildesheimer, La Double mort du roi Louis XIII, Flammarion, 2007) –, tout conspire à prouver que le souverain n’a pas été la pauvre lanterne qui, comme le voulaient les romantiques, «sous sa vitre un peu terne» aurait été une marionnette aux mains de ses favoris et ministres : dès les premières années de son règne, il s’est voulu roi de gloire et a su prendre les moyens de son affirmation. Quelques années plus tard, Richelieu lui-même en fera la confession : «J’étais un zéro, qui en chiffres signifie quelque chose quand il y a des nombres, et maintenant qu’il a plu au roi me mettre à la tête, je suis le même zéro…». Le numéro 1, le décideur c’est encore et toujours Louis XIII.

Pour démontrer qu’il en fut ainsi dès les années 1620-1622, Patrick Avrillas a mis son érudition au service de l’écriture d’une histoire véritablement inédite et sa passion mérite de la part de son lecteur un vrai coup de cœur !


Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 22/11/2019 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Faire voir, faire croire
       de Hélène Duccini
  • Au nom de la reine
       de Dénes Harai
  • La Double mort du roi Louis XIII
       de Françoise Hildesheimer
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd