L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 18 août 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 

L’héritage d’une dynastie
Lucien Bély    collectif   La Présence des Bourbons en Europe - XVIe-XXIe siècle
PUF 2003 /  33 € - 216.15 ffr. / 388 pages
ISBN : 2-13-053746-4
FORMAT : 15x22 cm
Imprimer

La somme sur les Bourbons qui est aujourd’hui publiée sous la direction de Lucien Bély se distingue avant tout par la dimension extra-française qui est donnée à l’étude de cette dynastie. Même si la chose est loin d’être nouvelle, nous avons là les dernières mises au point concernant la présence des Bourbons en Europe. Celles-ci sont rédigées par des spécialistes de différentes nationalités (française et espagnole pour la plupart). Elles placent cet ouvrage dans la perspective d’une histoire européenne à laquelle les Bourbons ont largement participé (on peut souligner que l’avant-propos est signé du directeur des archives et de la documentation des affaires étrangères, Yvon Roé d’Albert).

Il s’agit de communications données à l’occasion d’une table ronde sur les Bourbons en Europe, tenue le 1er décembre 2000 à l’Institut Cervantès et à l’Ecole normale supérieure. Signalons que la publication s’est effectuée sous la direction de Lucien Bély, spécialiste des relations internationales à l’époque moderne, et avec la collaboration de Jean-Paul Le Flem, Benoît Pellistrandi, Isabelle Rochefort et Georges-Henri Soutou, qui ont organisé la table ronde.

L’ouvrage suit un plan chronologique en trois parties, en évoquant d’abord l’ascension des Bourbons jusqu’à la guerre de Succession d’Espagne. La longue lutte entre les maisons de Bourbon et de Habsbourg est bien sûr passée au crible, depuis le grand dessein d’Henri IV jusqu’à la question de la Succession d’Espagne qui permet d’étudier tout le XVIIe siècle. Puis différents articles étudient dans une seconde partie les royaumes de France et d’Espagne à travers le prisme d’une dynastie commune au XVIIIe siècle. Car les relations entre la branche qui occupe le trône à Paris et celle qui l’occupe à Madrid ne vont plus de soi après la mort de Louis XIV. Sont particulièrement mis en avant la figure de Philippe V (entre légende noire et rétablissement des faits), ainsi que les Pactes de Famille. Enfin, la dernière grande partie se penche sur l’épreuve de l’exil et les vicissitudes du XIXe siècle (changements de régime en France et guerres carlistes en Espagne) et du siècle suivant : jusqu’à l’étude de la figure de Juan Carlos et de son rôle dans la transition vers la démocratie en Espagne.

Parmi ces contributions, retenons l'article introductif de Lucien Bély, «De la société des princes à l’Union européenne». L'auteur revient sur l’origine de la Maison de Bourbon, dont la légitimité tient, toute entière, à l’ancêtre commun, Saint Louis. Il se penche aussi sur le souvenir de la trahison du connétable de Bourbon (sur qui Denis Crouzet s’est penché récemment), puis sur les circonstances de l’arrivée au pouvoir d’Henri IV, dont la mort ancre la dynastie sur le trône. Le développement de la politique de grandeur sous les successeurs de celui-ci s’accompagne de la mise en place d’un véritable réseau de relations entre souverains, qui s’appuie sur les stratégies matrimoniales. La civilité princière qui en découle permettrait alors d’éviter qu’un conflit prenne des proportions démesurées et la diplomatie découlerait alors de la politesse entre princes. Mais la question des stratégies matrimoniales permet d’aborder celle des successions, et de la plus importante, celle d’Espagne, qui agite l’Europe pendant une grande partie du XVIIe siècle. C’est cependant à l’occasion du règlement de la guerre de Succession d’Espagne que l’idée d’un équilibre européen s’impose sur la scène diplomatique.

Dans son article sur «Les projets d’alliance catholique au XVIe siècle», Alain Tallon montre que les alliances matrimoniales entre les Maisons de France et d’Espagne ne commencent pas avec les Bourbons et le double mariage de 1615. Dès le règne de François Ier, la question est à l’ordre du jour, et elle connaît une première réalisation en 1559 avec le mariage de Philippe II et Elisabeth de Valois, fille d’Henri II et de Catherine de Médicis. L’alliance entre les deux monarchies catholiques peut aussi se nouer contre un ennemi commun, l’Angleterre : c’est le cas en 1538, et c’est une tentation récurrente, même si elle ne se concrétisera jamais. Quant à Henri IV, il parvient à se rallier des nobles catholiques, ce qui lui permet de jouer un rôle national jusqu’à sa conversion. Et la paix de Vervins, qui met fin à l’affrontement avec l’Espagne, rend possible les mariages de 1615.

L’on ne peut reprocher à cette étude que l’hétérogénéité des contributions, mais c’est également cette diversité qui fait la richesse de l’ouvrage. L’érudition des auteurs y est manifeste, que le sujet soit très pointu (citons «Les traités d’Utrecht d’après les archives du ministère des Affaires étrangères» par Isabelle Rochefort et Jean-Yves Kind) ou qu’il traite une question plus immédiatement abordable comme «Henri IV et l’Europe» par Bernard Barbiche ou «La personnalité de Philippe V» par Jean-François Labourdette.

L’ensemble forme une synthèse sur les Bourbons, qui est aussi un ouvrage d’érudition, maniable, de lecture agréable et à la consultation aisée. Les contributions sont autant de «coups de projecteur» sur des questions à la fois précises et essentielles à la compréhension de la question.


Marie Cattelain
( Mis en ligne le 28/11/2003 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Société des princes
       de Lucien Bély
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd