L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 11 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Moderne  
 

Le point sur la question, les points sur les i
Annie Antoine   Cédric Michon    Collectif   Les Sociétés au XVIIe siècle - Angleterre, Espagne, France
Presses universitaires de Rennes - Histoire 2006 /  23 € - 150.65 ffr. / 507 pages
ISBN : 2-7535-0278-1
FORMAT : 25,5cm x 24,0cm

L'auteur du compte rendu : Archiviste paléographe, Rémi Mathis est conservateur stagiaire des bibliothèques, en formation à l’ENSSIB. Il prépare une thèse de doctorat sur Simon Arnauld de Pomponne à l’Université de Paris-Sorbonne, sous la direction de L. Bély.
Imprimer

En fonction des programmes du CAPES et de l’agrégation, on assiste chaque année à une floraison éditoriale. Bien que les auteurs soient pressés pour écrire rapidement des contributions destinées à accompagner les étudiants dès les premiers mois de leurs révisions, ces sorties sont souvent d’une qualité satisfaisante. Nombreux sont les sujets dont l’approche aura été renouvelée par la mise au programme de l’agrégation ; plus nombreux encore sont ceux pour lesquels on peut ainsi bénéficier de synthèses claires et utiles, faisant le point sur une thématique plus ou moins large.

Le programme d’histoire moderne de 2007-2008 est l’occasion de reprendre près de cinquante ans de recherche en histoire sociale, période au cours de laquelle les approches ont considérablement évolué. L’optique comparatiste est à cet égard particulièrement féconde. Au cours du XVIIe siècle, la France, l’Espagne et l’Angleterre évoluent de manière différenciée. Les cadres sont certes globalement les mêmes (importance du monde rural, entre crises et développement de l’économie de marché, société reposant sur des ordres en recomposition profonde…) mais les trois pays présentent des caractéristiques diverses, que ce soit du point de vue économique, politique ou purement social.

Ce livre tente donc de faire le tour des problématiques liées au thème. Après une introduction, l’ouvrage s’ouvre sur un chapitre destiné à éclairer les questions traitées dans le corps du livre, en présentant les principaux concepts et les problématiques majeures, de la fin du XIXe siècle à nos jours en passant par les théories marxistes qui ont dominé la majeure partie du XXe siècle. Les auteurs présentent ainsi théories et méthodes qui ont permis de créer une nouvelle branche de l’histoire, en tentant de distinguer discours de l’époque et réalité étudiée.

La première partie est consacrée aux différents groupes sociaux. Une première approche consiste à étudier les «ordres» (noblesses, clergé). Cela ne suffit cependant pas à caractériser les divers groupes, qui se distinguent également par leurs modes de vie (sociétés urbaines, cas particulier des ports, sociétés rurales). Une attention toute particulière est accordée aux marges (pauvres, persécutés religieux). Ces groupes sont encadrés par des instances qui structurent les communautés et nourrissent les représentations de l’espace social. Un des principaux est la famille, dans un monde où le groupe prime sur l’individu, mais la religion encadre également la société ; les sociétés rurales possèdent des caractéristiques particulières.

Histoires sociale et culturelle ont eu tendance à se rapprocher au cours des dernières années. Un point devait donc être fait sur la culture matérielle, en tant qu’interaction de la société avec l’environnement et discriminant social. Les places de l’art et de l’éducation dans les trois sociétés font également l’objet d’étude. Enfin, une quatrième partie est consacrée aux contestations de l’ordre social. Si les élites jouent le rôle d’interface avec l’autorité monarchique, la signification des révoltes populaires a été l’objet de très nombreux débats.

Dans chacune de ces parties, on assiste toujours à un véritable effort pour comparer les trois sociétés et non à une simple juxtaposition de tableaux. Pourtant, les auteurs ne s’interdisent pas de consacrer de courts chapitres à un point particulier (la noblesse espagnole, la révolte catalane de 1640, etc.) afin d’approfondir des sujets représentatifs ou peu connus. Surtout, un effort pédagogique a été fait afin de faire le point sur les problèmes historiographiques : les recherches actuelles sont souvent replacées dans leur contexte, ce qui éclaircit le propos et aide l’étudiant à comprendre les enjeux.

L’ouvrage est l’œuvre d’une équipe internationale, ce qui a plusieurs avantages. Certains chapitres (comme celui sur la pauvreté) sont ainsi rédigés par un chercheur français, un espagnol et un britannique. Cette méthode permet également d’ouvrir la réflexion vers des problématiques différentes et de proposer une bibliographie véritablement européenne d’une grande richesse. Notons enfin une initiative intéressante : donner l’adresse et le courriel de chacun des auteurs, afin de permettre au lecteur d’entrer en contact avec eux, voire de leur demander des précisions.

L’ouvrage ne se réduit pas à un manuel, même de bon niveau : il est un guide de préparation pour les concours et une synthèse bienvenue sur des thématiques complexes. Il demeure toutefois fondamental de le comparer à d’autres ouvrages parus à la même occasion, comme Sociétés anglaise, espagnole et française au XVIIe siècle : Enjeux historiographiques, méthodologiques, bibliographie commentée, coordonné par J.-P. Poussou, chez Armand Colin.


Rémi Mathis
( Mis en ligne le 18/10/2007 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Renaissance
       de Cédric Michon
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd