L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

A qui la faute ?
Claude Quétel   L'Impardonnable défaite - 1918-1940
Perrin - Tempus 2012 /  11 € - 72.05 ffr. / 475 pages
ISBN : 978-2-262-03398-9
FORMAT : 11cmx18cm

Première publication en janvier 2010 (JC Lattès)

L'auteur du compte rendu : Alexis Fourmont a étudié les sciences politiques des deux côtés du Rhin.

Imprimer

Le 28 juin 1919, dans la galerie des Glaces du château du Roi Soleil, les Alliés et l'Allemagne signent le traité de Versailles, «censé établir la paix entre la France et l'Allemagne». Instaurant une «paix de compromis», le traité «ne va convenir ni aux vainqueurs ni aux vaincus». Certes la France a gagné la Première Guerre mondiale, mais elle a bel et bien perdu la paix.

Pis, Claude Quétel affirme dans son ouvrage L'Impardonnable défaite que la «guerre qui a repris en 1939 comme un feu mal éteint, c'est celle à laquelle on avait cru mettre fin le 11 novembre 1918. C'est la même» et elle s'est finalement soldée, le 22 juin 1940 dans la clairière de Rethondes, par «une reddition déshonorante qui se dissimule sous le nom d'armistice». Cette défaite, écrit-il, «c'est la pire catastrophe qu'ait connue le pays pourtant riche en guerres et en malheurs tout au long de ses presque 2 000 ans d'histoire». Et l'historien de s'interroger sur «l'enchaînement fatal de ses causes et de ses responsabilités multiples depuis la fausse paix de 1919» : comment et pourquoi un tel désastre a-t-il pu survenir ?

S'inscrivant d'emblée à rebours de l'historiographie traditionnelle, Claude Quétel s'étonne «qu'à notre époque de repentance tous azimuts la recherche des responsabilités de la plus grande défaite de notre Histoire» suscite si peu d'intérêt. «Et pourtant, continue-t-il, que de responsables ! Toute la France, en de multiples façons, a conspiré à sa propre défaite (...)». «Cette coalition objective n'a pas commencé dans les années qui ont immédiatement précédé la guerre, mais s'est installée dès le lendemain de la Grande Guerre». Très solidement étayé, le constat de l'historien est sans appel: «pacifisme outrancier, politique politicienne (...), démocratie mortifère dès que surgit l'urgence d'une grave décision, hantise du bolchevisme faisant dire à d'aucuns et penser à beaucoup d'autres, surtout après le Front populaire : «plutôt Hitler que Blum», doctrine militaire en retard d'une guerre, haut commandement militaire grotesquement nul et imbu de lui-même (...)... Que de mauvaises fées se sont penchées sur le berceau de la France victorieuse de 1918» !

De l'armistice prématuré à la question de la responsabilité du déclenchement de la Grande Guerre unilatéralement attribuée à l'Allemagne et à ses alliés, en passant par le renoncement hexagonal à la barrière du Rhin qui a donné à la France «une frontière de vaincu», «le traité de Versailles organise la guerre éternelle». Les errements des élites françaises ne se sont pas limités à l'immédiat après-guerre, loin s'en faut, mais se sont poursuivis avec un aveugle et coupable acharnement jusqu'à la défaite, que Claude Quétel juge au final «inévitable, imparable, obligée». D'inconséquences en renonciations, la France a cheminé jusqu'au sabordage de la IIIe République, dont Weygand fut si fier qu'il déclara le 10 juillet 1940 : «je n'ai pas eu les Boches, mais j'ai eu le régime!»


Alexis Fourmont
( Mis en ligne le 20/03/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Larousse de la Seconde Guerre mondiale
       de Claude Quétel , Collectif
  • Femmes dans la guerre
       de Claude Quétel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd