L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Aux sources du droit pénal international
Annette Wieviorka    Collectif   Les Procès de Nuremberg et de Tokyo
André Versaille - Histoire 2010 /  34,90 € - 228.6 ffr. / 328 pages
ISBN : 978-2-87495-121-3
FORMAT : 12,4cm x 21,5cm

L'auteur du compte rendu : Gilles Ferragu est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris X – Nanterre et à l’IEP de Paris.
Imprimer

Les images du tribunal de Nuremberg sont demeurées célèbres, celles d’une double rangée de vieillards en uniformes dépareillés – naguère les maîtres d’un empire criminel – confrontés à des juges, des victimes, la réalité même (et l’on se souviendra de certains, détournant les yeux des films des camps d’extermination !)… Tribunal exceptionnel, exemplaire, qui trouve un écho asiatique à Tokyo (avec toutefois de nombreuses différences, dues à la prépondérance américaine). «Justice est faite», voudrait-on dire en guise d’épilogue… A voir. Et l’objet, désormais historique, suppose encore que l’on s’y arrête, pour un bilan, mais sans doute aussi pour y jauger notre présent – et ses apories - à l’aune des espérances de 1945.

Car le droit et la guerre, pourtant unis depuis plus d’un siècle par diverses conventions internationales (La Haye, Genève), forment un couple toujours mal assorti. On voudrait croire à la guerre normée, contenue dans des limites raisonnables (sic !)… mais il faut se rappeler cette citation, emblématique, faite par Robert Reed, d’un certain major Nicolaï : «La guerre, c’est mon métier, je l’aime plus que tout. Le but de la guerre est de vaincre, c’est tout. Et naturellement, il n’existe pas de moyens que le soldat n’ait pas le droit d’employer pour vaincre. S’il faut terrifier la population civile et bombarder des villes déclarées ouvertes pour accomplir mes buts, je le ferai». Et à cet égard, la Seconde Guerre mondiale fut la démonstration des abîmes dans lesquels l’humanité peut se mouvoir au nom d’une légitimité improbable. Si les vainqueurs de 1945 voulurent établir une authentique paix de justice – un dessein arrêté dès la déclaration de Saint James, en 1942, qui définissait les buts de guerre -, ils se heurtèrent toutefois aux réalités naissantes de l’après guerre et aux frontières politiques de la justice. A Nuremberg comme à Tokyo, on assista à une révolution, une révolution juridique, une révolution médiatique, mais sans doute aussi une révolution incomplète… Une révolution sur laquelle cet ouvrage revient, pour en dresser un bilan.

Le livre reprend les actes d’un colloque international (de 1995 !) organisé au Mémorial de Caen, et portant sur les procès de Nuremberg et Tokyo. Dirigé par Annette Wievioka, directrice de recherche au CNRS et spécialiste de la question (on lui doit notamment un excellent Nuremberg et Tokyo, Complexe, 1996), il vient à point nommé rappeler les espoirs, les difficultés mais également les limites d’une justice pénale internationale. L’exemple des deux grands procès d’après guerre, de leurs prémices (en gros la réflexion élaborée par les juristes de la Belle-époque et les réalités des années 20), de leur mise en scène – déclinée plus ou moins dans les procès de dénazification – ainsi que leur mémoire font l’objet de 23 communications, développées par des spécialistes de l’histoire et du droit.

Fondateurs, les procès de Nuremberg et de Tokyo le sont, sans aucun doute : fondateurs d’un droit pénal international, et dans la foulée, précurseurs des Tribunaux pénaux internationaux et de la Cour pénale internationale… Certes, comme le rappelle Jean-Jacques Becker dans une communication, il y eut, avec le tribunal de Leipzig portant sur les crimes du premier conflit mondial, un précédent… mais aussi un échec. Ces deux procès sont donc pionniers… mais furent-ils exemplaires ? Les débats ouverts sont nombreux, tant sur la forme même affectée par ces procès que sur le fond. Si les mérites sont réels, les désillusions, les impasses sont également manifestes et sans verser dans une critique aliénante, il est bon d’évaluer ces deux évènements historiques à l’aune des attentes, et des besoins de l’époque.

On a jugé Auschwitz, mais quid de Katyn (A. Viatteau) ? Et plus largement, Nuremberg découvre les limites d’un droit toujours distancé par les faits (notamment la guerre aérienne - P. Facon) comme par les enjeux (et les réflexions sur les «immunités» dont a bénéficié le Japon sont éclairantes, en dépit de crimes contre l’humanité avérés - K. Awaya et T.Y. Tanaka). Un droit qui peut aussi tenir compte des sentiments des nations victimes, au risque du déséquilibre (le cas de la guerre sous-marine à outrance, quasiment distinguée de la stratégie navale allemande et traitée comme un crime en soi - P. Masson). Et surtout, un droit qui doit encore s’affirmer, s’affiner, se dégager d’une gangue mémorielle pour devenir vraiment opérationnel : J.M. Varaut, O. Wieviorka et G. Hankel démontrent, chacun dans son domaine, la persistance des problématiques.

Certes, le colloque accuse là son âge et l’on peut dire que depuis 1995, le droit pénal international a encore largement évolué, ô combien ; mais les réflexions demeurent, les crimes aussi. Un colloque finalement très actuel, et une histoire que la réalité rattrape toujours.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 25/01/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Nuremberg face à l'histoire
       de François Delpla
  • Le Procès de Nuremberg
       de Jean-Marc Varaut
  • Les Entretiens de Nuremberg
       de Léon Goldensohn
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd