L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 22 août 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Lettres et foi
Frédéric Gugelot   La Conversion des intellectuels au catholicisme en France - (1885-1935)
CNRS éditions - Histoire 2010 /  10 € - 65.5 ffr. / 560 pages
ISBN : 978-2-271-07067-8
FORMAT : 12cm x 19cm

Préface d'Étienne Fouilloux
Imprimer

Le sujet parait au premier abord aride et destiné à des spécialistes. L’étude de Frédéric Gugelot est au contraire passionnante et enrichissante.

De la fin du XIXe siècle aux années trente, un phénomène collectif vient bouleverser le monde de l’art et de la pensée. Au-delà de noms connus comme Paul Claudel, Charles de Foucauld ou Charles Péguy, on trouve également des romanciers à succès comme Paul Bourget et d’autres membres de La NRF, tels Henri Ghéon ou Max Jacob.

Frédéric Gugelot fait remarquer qu’il y a des périodes littéraires où le vent souffle contre l’Eglise, au XVIIIe par exemple, et qu'au contraire d'autres époques voient le phénomène inverse se produire. L’auteur a tenté de reconstituer «une étude de pré conversion» (p.15) ; ce sont souvent des hommes de lettres - ils sont environ 150 -, les universitaires y sont rares. Certains étaient athées, d’autres protestants, juifs ou musulmans ; il y a une grande variété des situations.

La Grande guerre est pour beaucoup dans ce phénomène, mais 1925 voit une autre vague de conversions. Il y a beaucoup de parisiens, mais ce fait s’explique par le fait que la vie intellectuelle est surtout à Paris. Pour ce qui est des lieux de cheminement, Lourdes et La Salette (plus élitiste, semble-t-il) jouent un rôle important et, à degré moindre, Chartres. Quant aux lectures, la Bible, Les Confessions de Saint-Augustin et Les Pensées de Pascal sont déterminants, de même que L'Imitation de Jésus Christ. Au contraire, des ouvrages tels que La Vie de Jésus de Renan, ont un effet négatif.

Pour tous ces intellectuels, la conversion change leur vie, et leur œuvre, ce qui est fondamental. Bien entendu, le fait de se convertir a des conséquences politiques, avec un rapprochement vers l’Action Française et la royauté.


Jean-Pierre Fourmont
( Mis en ligne le 08/02/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Naissance de l'intellectuel catholique
       de Hervé Serry
  • La Religion des intellectuels français au XIXe siècle
       de Jérôme Grondeux
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd