L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 7 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Ce que les armes ont à nous dire
François Cochet   Armes en guerre. XIXe-XXIe siècles - Mythes, symboles, réalités
CNRS éditions 2012 /  27 € - 176.85 ffr. / 320 pages
ISBN : 978-2-271-07296-2
FORMAT : 15cm x 23cm
Imprimer

Professeur d’histoire contemporaine à l’Université de Metz, François Cochet vient de rédiger Armes en guerre, ouvrage paru aux éditions du CNRS, dans lequel l’historien s’intéresse à «une dimension bien particulière de la culture matérielle de la guerre, celle des armes». Dans les sociétés modernes, le plus souvent pacifiques, sinon pacifistes, le domaine de l’armement se trouve être nimbé «d’un caractère trouble et douteux». Pis, il fait très régulièrement l’objet d’une vive «suspicion».

Pourtant, explique d’emblée l’auteur, les armes méritent un traitement particulier, «une approche pour elles-mêmes, notamment depuis les évolutions de leur technologie à partir de la seconde moitié du XIXe siècle». Il s’agit ici de «faire dire la guerre aux armes» par le biais des combattants. Ceux-ci expliquent comment ils les utilisent, le rapport qu’ils ont par rapport aux armes, la façon dont ils appréhendent celles de leurs adversaires ainsi que la manière dont ils se les réapproprient.

Cette étude qui n’a pas trait à la stratégie militaire se situe dans le domaine de ce que l’on appelle communément «l’expérience combattante». Se distinguant notamment en cela de précédentes contributions scientifiques, François Cochet part non pas de l’individu, mais bel et bien de l’arme «pour mieux comprendre les réactions du corps du soldat». Certes l’arme est «l’outil de l’ouvrier de la guerre qu’est le soldat», mais ce dernier lui appartient également.

Cette relation est en l’espèce analysée à partir d’un prisme multiple, à savoir par les trois biais des mutations technologiques, des évolutions du combat qui en découlent et des comportements des soldats. Pour ce faire, l’universitaire rend compte de ce que les armes ont «à nous dire lorsqu’elles sont pensées et perçues par les chefs», puis s’interroge sur «ce que les combattants disent de leurs armes et de celles de l’adversaire». La question fondamentale est de «savoir si la technologie influe ou pas sur les comportements humains du champ de bataille».

Revenant sur de nombreux conflits militaires, comme notamment la Seconde Guerre mondiale, François Cochet propose ici une approche radicalement nouvelle de la culture de la guerre.


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 20/03/2012 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Armes
       de R-G Grant , Collectif
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd