L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 21 septembre 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

L’implacable analyse d’un massacre démocratique
Alain Gérard   Vendée, les archives de l’extermination
Centre vendéen de recherches historiques 2013 /  27 € - 176.85 ffr. / 692 pages
ISBN : 978-2-911253-55-3
FORMAT : 15,5 cm × 24,0 cm

L'auteur du compte rendu : Françoise Hildesheimer est conservateur général aux Archives nationales et professeur associé à l'université de Paris I. Elle a notamment publié : Richelieu (Flammarion, 2004), La Double mort du roi Louis XIII (Flammarion, 2007) ainsi que Monsieur Descartes (Flammarion, 2010).
Imprimer

Un dpt darchives, un livre dhistoire, une thse mdite et mditer, cest ce tout la fois ce que nous donne aujourdhui Alain Grard, Editeur des Mmoires de la Marquise de La Rochejaquelein (2010). Aprs un ouvrage magistral publi en 1999 (Par principe dhumanit酻 La Terreur et la Vende) o tout semblait avoir t dmont et dit, lhistorien ralise le tour de force de maturit daller encore plus loin et plus profond, au fil dune critique fine et attentive des documents portant sur un sujet, la guerre de Vende, dont lhistoriographie complexe et discute a trop souvent servi de prtexte toutes les dmonstrations, toutes les causes charge comme dcharge de la Rvolution franaise.

Cest le mot dextermination qui lui est ici associ et sa simple justesse clate la lecture des documents, tel point que lon se prend trouver que lallgresse de la typographie utilise pour les titres, si lgante soit-elle, est souvent peu en situation pour ponctuer le rcit de fusillades, noyades et autres incessantes tueries dont le bilan slve du ct venden 170000 morts Point nest besoin de prendre parti pour ou contre, de dnoncer: les archives rvlent les faits, la lecture critique quen fait Alain Grard dmonte limplacable logique de la mcanique terroriste.

Pour rester en marge de lmotion qui peut rsulter de la description de lhorreur, prenons lexemple des Mmoires du bon gnral Turreau, celui des colonnes infernales, rdiges pour servir sa dfense partir dune source unique par lui dtenue, sa correspondance prive avec M. de Saint-B. o clatent sa modestie et sa modration et dont Alain Grard na gure de mal dmonter la supercherie. Mais avant lui, on ne stait gure proccup de leur datation systmatiquement fautive en lan I au lieu de lan II, et on ne stait gure souci de limpossibilit didentifier le destinataire et on ne stait point priv dutiliser certaines comme tant destines au ministre de la Guerre en escamotant un pour le moins curieux je vous embrasse final. Cest du grand art de la part du gnral - qui nhsitera pas publier son ouvrage en 1795 en le compltant dune prface intimant ceux qui ont le secret de [sa] vie politique de lui en pargner la justification -, mais de la crdulit complaisante de la part des historiens qui lont suivi!

Mais, entrant dans la logique de lextermination, Alain Grard remonte beaucoup plus haut; la dmonstration est radicale: le dni prcde un crime qui na point dordonnateur, puisque les victimes en sont les responsables et les auteurs des hommes ordinaires pris dune vertu qui les livre la dvoyante logique terroriste dune Rvolution qui il appartient de rgnrer lhumanit et de les justifier. En regard de ces hommes nouveaux qui, lexception de Carrier, chappent finalement toute responsabilit et condamnation, il appartient Alain Grard de restituer les victimes autrement que comme des caricatures plates et fades de catholiques royalistes combattant pour Dieu et leur roi. Bien que disposant de beaucoup moins de sources, il nen parvient pas moins, en quelques pages essentielles, restituer aux vaincus leur place face leurs vainqueurs. La logique du Venden, telle quil la mdite alors, relve non de la mivre logique dun pardon de faibles, mais de la force de la grce dun don o sa fragilit se mue en force de rsistance, mais aussi de pardon qui permet son histoire de continuer.

Pour finir, il faut insister nouveau sur la construction de louvrage. La formule indite mise en uvre par Alain Grard, qui confronte sa lecture au document, nest en rien redondante; cest une somme drudition et une source dhonntet historique qui suppose la matrise vritable du sujet. Elle bnficie du travail dexhumation darchives ralis autour des Archives de la Vende (Thierry Heckmann et Jacques Hussenet - http://archives.vendee.fr/) et se relie une vritable cole dhistoriens tenaces et modestes qui, en marge des modes universitaires et autour du Centre venden de recherches historiques dirig par Alain Grard, se sont attachs comprendre la personnalit du rvolutionnaire (Jean Artarit pour Robespierre et Lequinio) ou faire le bilan exact de lextermination vendenne (Jacques Hussenet). Il est donc juste que la synthse qui parat aujourdhui - sous un titre sans doute trop modeste - soit une publication locale, mais il est indispensable quelle connaisse une audience plus que nationale, tant le cas venden et son dcryptage sont riches de cls historiques et spirituelles de trs large porte.


Françoise Hildesheimer
( Mis en ligne le 12/03/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Mémoires de la Marquise de La Rochejaquelein
       de Alain Gérard
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd