L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 6 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

L'''héroïsme de la raison''
Jorge Semprun   Le Métier d’homme - Husserl, Bloch, Orwell : morales de résistance
Flammarion - Climats 2013 /  10 € - 65.5 ffr. / 126 pages
ISBN : 978-2-08-128460-9
FORMAT : 11,5 cm × 18,5 cm
Imprimer

La collection ''Climats'' des éditions Flammarion a pris la décision heureuse de publier une série de trois conférences que Jorge Semprun avait données les 11, 13 et 15 mars 2002 à la BnF. Dans la même veine qu’Une tombe au creux des nuages publié en 2010, recueil de textes rassemblés de la main même de Semprun, celui qui se décrivait avant tout comme un ex-déporté de Buchenwald, fait le portrait de trois hommes, le philosophe Edmund Husserl, l’historien Marc Bloch et le journaliste George Orwell, face à l’irruption de la barbarie nazie. Pouvait-on d’ailleurs rêver meilleur commentateur pour ces trois destins que Semprun, l’Européen, fils de la guerre d’Espagne, résistant, survivant de la déportation, homme politique engagé, intellectuel aux horizons divers. Tour à tour, Semprun s’attache à expliquer le point de vue de chacune de ces trois figures, dans un moment essentiel de leur parcours intellectuel.

En mai 1935, Husserl donne à Vienne une conférence sur la crise européenne et sur la fonction qui revient à la philosophie et aux sciences pour décrire l’idée «historico-philosophique de l’humanité européenne». Tout en décrivant le contexte dans lequel fut donnée cette conférence, par un juif allemand, à Vienne, trois ans avant l’Anschluss, Semprun reprend les idées développées par Husserl en insistant sur ce qui devient le fil conducteur des conférences de 2002, «l’héroïsme de la raison», seul moyen pour l’Europe de sortir de la crise.

Marc Bloch incarne, selon Semprun, cet «héroïsme de la raison», nécessaire pour que l’Europe retrouve le sens de son histoire et de son avenir. C’est à Buchenwald, de la bouche même de son maître, Maurice Halbwachs, qu’il a appris le rôle de Marc Bloch dans la résistance et sa mort, ainsi qu’il le raconte dans L’Ecriture ou la vie. Selon lui, L’Etrange défaite (écrit en 1940, publié en 1946) appartient à ce qui pourrait constituer un corpus d’analyse démocratique sur cette époque de guerre mondiale (auquel il joint A travers le désastre de Jacques Maritain et A l’échelle humaine de Léon Blum) dans lequel l’analyse du témoin Marc Bloch dépasse la vision intime des événements. Face à la barbarie, Marc Bloch, avec sa foi inaltérable en la démocratie, cherche à retrouver le sens de l’histoire européenne et sa figure spirituelle, fondée sur la raison critique venue de Grèce. L’Etrange défaite est donc ce qu’Husserl entrevoyait comme espoir pour l’Europe, un manifeste philosophique au combat.

La figure de George Orwell est très différente des deux autres. Intégré au POUM pendant la guerre d’Espagne, revenu en Grande-Bretagne lorsqu’en 1937, tout ce qui n’est pas communisme orthodoxe est supprimé, Orwell va produire une série d’articles qui témoignent de sa reconquête d’une vision démocratique, jusqu’à la publication du Lion et la Licorne en 1941 où, décrivant la singularité de l’Angleterre, il prône, lui qui fut internationaliste, la réunion du patriotisme et de l’intelligence individuelle et collective. S’il dénonce le patriotisme conservateur, il revendique un patriotisme démocratique et révolutionnaire dont il donne une définition ancrée dans son expérience de l’Espagne et de son analyse de la guerre et de la révolution qu’il fournit dans son Hommage à la Catalogne. C’est à partir de sa rupture avec le communisme et le trotskisme qu’Orwell redécouvre la démocratie.

Trois figures de l’héroïsme de la raison, trois destins qui, face au bouleversement du monde, choisissent de fonder toujours leur analyse sur la raison critique et établissent comme une nécessité philosophique de bâtir une supranationalité européenne comme solution à la crise des années 1930-1940 et pour l’avenir. Jorge Semprun emmène avec lui ses auditeurs-lecteurs, dans la clarté de ses analyses comme dans les chemins sinueux de ses idées, tellement vivant, toujours vivant.


Amélie Bruneau
( Mis en ligne le 09/07/2013 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Fer rouge de la mémoire
       de Jorge Semprun
  • Peter Knapp dessine L'Ecriture ou la vie de Jorge Semprun
       de Jorge Semprun , Peter Knapp
  • Le Mort qu'il faut
       de Jorge Semprun
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd