L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 17 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Dernières nouvelles de l’URSS
Sabine Dullin   Histoire de l'URSS
La Découverte - Repères 2009 /  9,50 € - 62.23 ffr. / 122 pages
ISBN : 978-2-7071-5686-0
FORMAT : 11x18 cm

Troisième édition.

L'auteur du compte-rendu: Gilles Ferragu est maître de conférences à l’université Paris X – Nanterre et à l’IEP de Paris.

Imprimer

En 1994, Sabine Dullin, maître de conférences à l’université de Paris I – Sorbonne, publiait une synthèse fort bien écrite sur l’histoire de l’URSS, synthèse dont le succès traduisit dès lors le besoin. Or l’histoire soviétique connaît, depuis plusieurs années, de profonds bouleversements liés à l’ouverture des archives et aux travaux des historiens. Aussi les attentes sont-elles nombreuses et les archives de l’Est parfois mythifiées. A cet égard, les communications de S. Dullin et de S. Wolikow dans l’excellent colloque Archives «secrètes», secrets d’archives ? : historiens et archivistes face aux archives sensibles (CNRS, 2003, sous la direction de Sébastien Laurent) éclairent significativement une pratique historienne rénovée par cette lumière qui vient de l’Est.

Toutefois, les nouveaux travaux, émanant de la communauté des soviétologues, supposent une constante réactualisation des manuels. Dès lors, on peut être tenté, en guise de renouvellement, de recopier des extraits de thèses novatrices, mais il est bien plus ambitieux de lire les ouvrages et d’en restituer la pensée : c’est cette dernière voie qu’a choisi S. Dullin, et cette histoire de l’URSS, nouvelle édition, s’impose d’emblée comme la synthèse de qualité la plus récente, donc la plus utile pour les diverses problématiques de ce sujet, et pour la compréhension plus générale du «court XXe siècle».

En effet, l’histoire de l’URSS change rapidement, comme le remarque S. Dullin dans une introduction historiographique courte mais efficace. Des rapports entre État et bureaucratie, qui faisaient les délices d’une historiographie désormais dépassée, on est passé à une étude des administrations et de leurs pratiques - d’une infinie complexité -, étude éclairée par ces nouvelles archives et les travaux des historiens. Remarquons au passage que l’appareil bibliographique, riche de 184 titres, rassemble une majorité de travaux récents (1994-2003), qui témoignent éloquemment des avancées effectuées… ainsi que de l’ampleur des lectures de l’auteur.

La première partie porte sur la naissance de l’URSS et pose d’emblée la question du totalitarisme au cœur de l’État naissant. On notera que, rompant avec les habitudes de l’historiographie, cette première période ne s’incarne pas dans le seul Lénine (qui faisait traditionnellement le pendant à l’ère stalinienne), mais au contraire dans l’ensemble du mouvement révolutionnaire, l’auteur soulignant bien l’autonomie des discours, voire une forme de «pluralisme» au sein du parti. La guerre civile et la «Terreur rouge» viennent toutefois interrompre cette évolution, conférant au passage à la police politique une place importante dans le dispositif de contrôle.

Mettant à profit des travaux récents, S. Dullin montre bien la naissance d’un corps de «spécialistes» dévoués au système. C’est d’ailleurs l’une des constantes de l’ouvrage de mettre à profit les dernières recherches centrées sur l’évolution des groupes socioprofessionnels en URSS, recherches qui concluent à l’existence d’une certaine autonomie, notamment politique, prospérant sur les contradictions du système. L’époque stalinienne occupe bien évidemment une part importante de l’ouvrage, comme totalitarisme et comme matrice de la société soviétique contemporaine. En spécialiste des relations internationales et de l’appareil diplomatique soviétique, S. Dullin accorde une attention particulière à la politique extérieure d’un pays passé de l’état de vieille puissance à celui de grande puissance, partie prenante dans la guerre froide (sur ce sujet, on se reportera avec profit à l’ouvrage de Stanislas Jeannesson, paru dans la même collection).

L’URSS de Khrouchtchev fait l’objet d’un chapitre organisé autour de la problématique du dégel et de ses limites, des avancées de la politique de déstalinisation, et des limites du système même. Quand à la période très contemporaine, depuis l’ère Brejnev jusqu’à l’écroulement du système, S. Dullin met en valeur l’évolution de la société soviétique, encore une fois à partir des travaux les plus neufs, sans perdre de vue l’affaissement général de l’État du fait des problèmes économiques, affaissement qui gagne le système communiste entier. Le dernier chapitre («la disparition d’un monde»), quand bien même il se conclut avec la naissance de la CEI, est gros des crises et des difficultés ultérieures. L’URSS ne s’achève pas aussi facilement et les héritages sont lourds à gérer.

Les ouvrages de cette collection constituent en général une fort bonne synthèse, et sont tout particulièrement destinés aux étudiants et aux amateurs d’histoire. Dans le cas présent, le travail de dépoussiérage – de renouvellement plutôt - du texte en fait un outil de premier ordre. Les nombreux documents inclus dans le texte (statistiques, cartes, notices biographiques et événementielles, schémas d’organisation, définitions diverses) l’agrémentent et facilitent une prise en main rapide. Si l’on doit déplorer quelque chose, ce serait sans doute la concision imposée par le format, qui oblige l’auteur à procéder souvent de manière allusive, et à limiter les précisions. Mais tel qu’il est, ce manuel réactualisé se révèle bien plus qu’une excellente introduction à une histoire rénovée de l’URSS, et rendra des services à tous les lecteurs curieux des progrès de l’historiographie de l’union soviétique.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 13/01/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Lénine
       de Hélène Carrère d'Encausse
  • Moscou-Paris-Berlin
  • Retours d’URSS
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd