L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 21 septembre 2020
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Un classique
François-Georges Dreyfus   Histoire de Vichy
Editions de Fallois 2004 /  27 € - 176.85 ffr. / 892 pages
ISBN : 2-87706-489-1
FORMAT : 16x24 cm

Edition revue et augmentée.

L’auteur du compte rendu : Vincent Blin est agrégé d’histoire et enseigne dans le secondaire. Il est également interrogateur en classes préparatoires au lycée Louis-le-Grand à Paris et poursuit des recherches sur l’histoire du communisme.

Imprimer

Très documentée, s’appuyant sur de nombreux témoignages, correspondances et articles, mais également sur des études récentes (il s’agit en effet d’une édition revue et augmentée), L’Histoire de Vichy, de François-Georges Dreyfus, s’attaque à un sujet complexe et polémique. Par une approche sans tabous ni complaisance, l’ouvrage, riche de références, entend appréhender l’ensemble des aspects de la France de Vichy. Dans de courts chapitres clairs et agréables suivant une progression à la fois thématique et chronologique, les différentes facettes de la France des années troubles y sont abordées (questions idéologiques, politiques ainsi que culturelles et économiques) sans oublier les pages les plus sombres.

L’un des principaux intérêts de cet ouvrage consiste dans le choix délibéré de l’auteur de retracer l’histoire de Vichy, de façon non manichéenne, dans un temps long. Ce faisant, le régime du maréchal Pétain apparaît non comme une simple parenthèse de notre histoire, mais comme un moment qui a ses origines et des prolongements. Ainsi, dans sa partie «Vichy avant Vichy» (près du quart de l’ouvrage), l’auteur dénoue les fils qui mènent hommes et idées jusque dans les arcanes politiques de la sous-préfecture de l’Allier. Cette approche conduit l’auteur à nuancer la rupture démocratique consécutive au 10 juillet 1940 («Daladier, la démocratie autoritaire contre le Parlement» (p.44), insistance sur le décret Sérol…). De même, tout au long des trois autres parties, F.-G. Dreyfus souligne, multiplie les aspects de permanence, de rupture ou de prolongement des politiques de la Révolution nationale avec les régimes républicains. Ainsi, sans parler d’héritage, les pages 557-560 exposent les ressemblances et les aboutissements de certains aspects de la politique culturelle ; il en va ainsi de l’essor d’une politique sportive à l’égard de la jeunesse menée par Jean Borotra ou bien de la protection des beaux-arts, prélude à la politique de Malraux. Plus encore, c’est sur une politique économique, antichambre de la modernité française de l’après-guerre, que se focalise l’argumentation de l’historien : «C’est à Vichy que se prépare concrètement ce que Jean Fourastié a très justement appelé "les trente glorieuses".» (p.541). Mais derrière cet argumentaire bien construit, ne cherche-t-on pas à faire découvrir la face cachée positive du régime ?

De même, dès les premières pages de la seconde partie, il ressort que l’auteur appuie clairement son cheminement historique sur le postulat, discuté voire discutable, d’un armistice salvateur. Dès lors, cet épouvantail de la «polonisation» amène l’auteur à étudier Vichy non comme un bloc mais comme une juxtaposition de courants d’idées. Cette approche n’est pas neuve dans l’historiographie française ; d’ailleurs, dès sa préface, F.-G. Dreyfus revendique la filiation avec l’ouvrage de Robert Aron (Histoire de Vichy, 1954). Cette périodisation du régime (argumentée et documentée) distingue les traditionalistes et technocrates, favorables à un double jeu, des collaborationnistes forcenés : «le Vichy de 1943 n’a plus rien à voir avec celui de 1940-41» (p.681). Ce découpage conduit à diluer et à relativiser les responsabilités sans jamais, cependant, les passer sous silence, et ce d’autant plus que la diversité (elle aussi bien réelle) de la résistance est mise en exergue. On peut d’ailleurs quelque peu s’étonner de l’important passage consacré aux mouvements de résistance (qui emprunte à son Histoire de la Résistance parue aux Editions de Fallois en 1996). Cette évocation assez longue permet par là même à F.-G. Dreyfus de stigmatiser et d’égratigner la tiédeur de certains leaders socialistes, la docilité de la fonction publique (et en particulier du corps enseignant), mais également les arrière-pensées jusqu’au-boutistes des mouvements de résistance communiste. Ici, le propos de l’auteur apparaît clairement : le régime de Vichy n’est pas univoque, les mouvements de résistance non plus, pour preuve la perméabilité des influences du premier vers les seconds.

Enfin, on ne peut que regretter une fin un peu abrupte, l’absence d’analyse d’un «Vichy après Vichy», tel un pendant de la première partie, dans lequel l’historien étudierait ce que sont devenus les «quarante millions de Pétainistes», leurs sentiments et leurs jugements face au régime déchu. Cet ouvrage stimulant participe ainsi largement, non sans un certain parti pris, au débat historiographique nourri sur l'insertion de Vichy dans l’histoire de la France du XXe siècle.


Vincent Blin
( Mis en ligne le 14/02/2005 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Ce qu'il reste de Vichy
       de Jérôme Cotillon
  • Les origines républicaines de Vichy
       de Gérard Noiriel
  • Vichy: l’événement, la mémoire, l’histoire
       de Henry Rousso
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd