L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 17 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Période Contemporaine  
 

Une des meilleures synthèses sur la décolonisation
Bernard Droz   Histoire de la décolonisation au XXe siècle
Seuil - Points histoire 2009 /  10 € - 65.5 ffr. / 385 pages
ISBN : 978-2-7578-1217-4
FORMAT : 11,0cm x 18,0cm

Première publication en octobre 2006 (Seuil).

L’auteur du compte rendu : Rémi Luglia, professeur agrégé d’Histoire et interrogateur en deuxième année dans une classe préparatoire commerciale, est doctorant à Sciences-Po Paris où il mène une recherche sur l’histoire de la protection de la nature en France de 1854 à nos jours à travers le mouvement associatif.

Bernard Droz a collaboré à Parutions.com

Imprimer

Nous avons encore en mémoire les débats houleux qui ont agité la sphère politique au sujet des aspects positifs et négatifs de la colonisation. Les historiens se sont alors massivement élevés contre l’inscription dans la loi française de telle ou telle lecture partisane et communautariste de l’histoire. Avec cet ouvrage, Bernard Droz répond aux marchands de guerre mémorielle contempteurs de l’histoire scientifique en nous livrant une des meilleures synthèses sur un sujet encore brûlant.

Sa position sur la distinction entre histoire et mémoire est claire, ce dont on ne peut que se féliciter : «si l’histoire a besoin de la mémoire de chacun, elle ne peut en retenir la part d’inconscient et de fantasme qui est propre à celle-ci, et moins encore les manipulations auxquelles elle peut se prêter». Ce positionnement est déjà en soi un facteur explicatif de la grande qualité historique de l’ouvrage. Mais Bernard Droz y ajoute des qualités d’expression, de clarté et de modération tout en conservant la rigueur et la précision nécessaires à toute œuvre d’historien.

L’auteur a choisi de nous présenter la complexité des phénomènes de décolonisation de manière simple et ordonnée. C’est donc un plan chronologique qui a été globalement retenu. L’intérêt est qu’il recoupe ici un plan par ensembles géographiques. Rien de bien nouveau en fait mais le choix, nous l’avons dit, a le mérite de la clarté et de la simplicité. Le lecteur n’aura aucune difficulté à suivre l’exposé, pourtant à la fois précis et nuancé. Bernard Droz commence donc par analyser la situation coloniale de l’Entre-deux-guerres, période d’intenses contradictions selon lui. En effet, alors que la plupart des Européens ont le sentiment d’être à l’apogée de leur puissance coloniale, de nombreuses contestations émergent tant en Europe que dans les espaces colonisés. Face aux revendications multiples, les réponses des métropoles s’avèrent toutes décevantes.

La Seconde Guerre mondiale et ses conséquences, aux premiers rangs desquelles la bipolarisation du monde autour de deux puissances ouvertement anticoloniales, et l’importante perte de puissance des métropoles européennes, vont être une rupture décisive pour le devenir des colonies. Bernard Droz y consacre sa deuxième partie. Puis, toujours dans une perspective chronologique mais désormais couplée à un découpage géographique, il traite successivement de l’Asie (Indes anglaises, Indes néerlandaises, Indochine), de l’Afrique du Nord (protectorats français, Algérie), de l’Afrique noire (cas britannique, français, belge, portugais, italien et espagnol). Il réalise ainsi un panorama assez détaillé et exhaustif sur le phénomène de décolonisation tout en respectant la singularité de chacune des situations rencontrées.

Enfin, et c’est une des originalités heureuses et novatrices de l’ouvrage, Bernard Droz s’interroge sur l’effectivité de cette décolonisation. Est-elle achevée ? Après l’indépendance, que deviennent ces espaces ? Quels sont les enjeux de mémoire dans le cadre des migrations vers les anciennes métropoles et dans les pays devenus indépendants ? A la lumière de ces questionnements, on comprend que ce livre a véritablement pour objectif d’éclairer les interrogations qui parcourent avec plus ou moins de justesse ou d’arrière-pensées nos sociétés.

Au-delà d’un politiquement correct détestable dans sa démagogie bien-pensante déconnectée de toute pertinence historique ou des manipulations sciemment orchestrées par certains, Bernard Droz nous donne ici les moyens d’aborder de manière sérieuse et critique des problématiques toujours d’actualité. Il nous permet de sortir d’une réécriture mémorielle et communautariste de l’histoire. Par exemple, pour évoquer le cas le plus sensible en France, l’Algérie : il est nécessaire de faire la part des choses entre la «nostalgérie» lénifiante et fantasmatique de certains Pieds-Noirs, et l’histoire officielle algérienne qui procède «d’une disqualification systématique de l’adversaire et de l’instrumentalisation d’une histoire mensongère où la falsification le dispute à la sélection partisane de l’information». De telles positions, si elles peuvent s’expliquer pour les acteurs de la décolonisation, et l’Etat français a aussi sa part de responsabilité par sa volonté d’occulter certaines parties de sa propre histoire, ne sauraient constituer oeuvre d’historien.

Une synthèse définitivement indispensable.


Rémi Luglia
( Mis en ligne le 24/01/2009 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Livre noir du colonialisme
       de Marc Ferro , collectif
  • Colonisation : droit d'inventaire
       de Claude Liauzu , collectif
  • Pour en finir avec la repentance coloniale
       de Daniel Lefeuvre
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd