L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 10 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Temps Présent  
 

Notre histoire…
 Collectif   Le Monde, 70 ans d'histoire
Flammarion 2014 /  39,90 € - 261.35 ffr. / 495 pages
ISBN : 978-2-08-133504-2
FORMAT : 27,8 cm × 43,0 cm

L’auteur du compte rendu : agrégée d’histoire et docteur en histoire médiévale (thèse sur La tradition manuscrite de la lettre du Prêtre Jean, XIIe-XVIe siècle), Marie-Paule Caire-Jabinet est professeur honoraire de Première Supérieure au lycée Lakanal de Sceaux. Elle a notamment publié L’Histoire en France du Moyen Age à nos jours. Introduction à l’historiographie (Flammarion).
Imprimer

Un somptueux livre qui pèse son poids ! Celui de 70 ans d’histoire d’un des plus grands quotidiens français. 496 pages, 34 contributeurs, huit chapitres qui suivent l’histoire du journal, une histoire qui se confond avec celle de la France : de la IVe République à nos jours… A ces chapitres s’ajoutent l’intégralité de la série de deux étés ''Le jour où'' (Raphaëlle Bacqué et Ariane Chemin) qui reprend des moments où le Monde a peut-être fait basculer l’Histoire ou, en tout cas, a créé l’événement, et une postface qui hésite entre ouverture sur internet (Damien Leloup) et «Monde papier» (Pierre Georges). Chaque chapitre, qui suit le plan habituel du journal (International, France, Société, Économie, Culture, Sports, Disparitions), est composé d’articles sélectionnés au fil des sept décennies. Intercalés : des photographies, des fac-similés du journal.

On retrouve ainsi toutes les grandes plumes du Monde : Robert Guillain, spécialiste de l’Asie, sur Dien Bien Phu, Gandhi, etc., Jacques Fauvet fin analyste politique, Robert Kemp critique Les Mains sales, Jean de Baroncelli critique cinématographique, le célébrissime article de Pierre Viansson-Ponté, ''Quand la France s’ennuie'' (15 mars 1968), etc. Pour les nécrologies, le journal faisait appel à de grandes voix : Pierre Mendès-France pour le général de Gaulle, André Chastel pour Picasso, le philosophe Jean Lacroix pour Martin Heidegger. La qualité d’écriture du journal est aussi une raison de son succès, qualité imposée dès l’origine dans les conditions difficiles de la fin de la guerre par son fondateur Hubert Beuve-Méry.

De la rue des Italiens au boulevard Blanqui : 70 ans d’informations, d’analyses, de polémiques… Le Monde s’est créé une place place particulière au sein de la presse quotidienne : reconnu sur le plan international, grande voix de la gauche, reconnu pour sa qualité, il est une référence dans l’univers de la presse en France. Des journalistes et des anciens directeurs évoquent cette histoire riche et tumultueuse : André Laurens, Bruno Frappat, Yvonne Baby, Jacques Amalric, Jean-Marie Colombani, liste non exhaustive….

Les tempêtes récentes au cœur de la vie du journal, qui désormais appartient à Pierre Bergé, Xavier Niel et Matthieu Pigasse, sont très brièvement évoquées dans l’éditorial de Gilles Van Kote qui tout en concluant que «l’époque nous enseigne l’humilité» dresse avec orgueil le palmarès du Monde et pose son projet : «Le Monde ne doit pas cesser de questionner le monde, de faire tomber les œillères, d’éviter conformisme et aveuglement. (…) le journalisme tel qu’on le conçoit au Monde véhicule quelques valeurs intangibles, dont la pertinence n’est que plus vive à l’heure du foisonnement numérique». Avant d’entrer dans le vif du sujet, une double page de Plantu résume les années 1972-2014.

Une somme dans laquelle on peut se plonger pour de multiples raisons : parce que c’est une excellente façon de revisiter les 70 dernières années, parce qu’on est un inconditionnel du quotidien qui a accompagné plusieurs générations, parce que c’est aussi le témoignage d’une époque disparue, celle où l’information venait essentiellement d’une presse écrite en situation de monopole, temps qui s’éloignent, quoiqu’on en pense, à vive allure...

Parce que les enjeux et les défis à venir pour la presse sont importants et que se retourner sur le passé est aussi une façon d’affronter l’avenir !


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 11/11/2014 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La face cachée du Monde, entretien avec Pierre Péan
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd