L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 19 août 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Temps Présent  
 

Un coup pour rien
Fabrizio Calvi   Frédéric Laurent   France Etats-Unis. 50 ans de coups tordus
Albin Michel 2004 /  20 € - 131 ffr. / 387 pages
ISBN : 2-226-14203-7
FORMAT : 15x22 cm
Imprimer

On comprend tout de suite. Tout est dit sur la couverture : France -Etats-Unis : 50 ans de coups tordus, dont les sous-titres mêlent ensuite subtilement l’actualité («Executive Life», «Elf»), à l’histoire («Klaus Barbie»). On n’a plus vraiment d’illusions sur ce dont il s’agit, lorsque l’on découvre le nombre stupéfiant de coquilles (certaines amusantes, telle celle présentant le général Catroux comme un «fidèle» du général Giraud), les approximations de datation et une écriture parfois bien rapide.

Après le livre de Vincent Jauvert (L’Amérique contre de Gaulle. Histoire secrète, 1961-1969, Seuil, 2000), en rebondissant sur l’actualité, cet ouvrage de Fabrizio Calvi et de Frédéric Laurent, s’inscrit non pas dans la veine des livres d’humeur mais dans celle des livres de circonstance. Probablement écrit dans un délai court, fondé sur des sources de seconde main (44 titres, écrits essentiellement par des témoins ou acteurs ainsi que des journalistes) et sur quelques références d’archives américaines ainsi que sur deux ou trois entretiens exploités sans grande distance critique, on repose le livre sans avoir appris grand chose. Mis à part le chapitre sur «les guerres de l’ombre en Indochine» et sur le rôle – présumé – d’Elf et de Total en Irak durant la dernière décennie, le livre ne dit rien que de très connu. On est d’ailleurs surpris de constater une fois de plus que ce genre d’ouvrages néglige systématiquement les travaux historiques et érudits novateurs, fondés sur archives ou sur des témoignages recoupés – bref des ouvrages d’histoire - pour aller vers l’approximatif.

La construction est aussi bien faible : on débute par des généralités commençant par la guerre d’indépendance américaine, pour passer à l’Irak avant d’enclencher sur Klaus Barbie ! Sans aucune liaison – même rhétorique, ou à défaut stylistique –, les chapitres sont en fait juxtaposés comme autant de fiches au contenu hasardeux. On préfère ne rien dire d’une vision de l’histoire fondée par ailleurs sur la valorisation excessive - et exclusive - du complot, de la coulisse…. bref des «coups tordus». On l’aura compris, un ouvrage comme France -Etats-Unis : 50 ans de coups tordus n’épuise pas le sujet. Mais c’est malheureusement pire : il le gâche.


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 15/09/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd