L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 18 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Temps Présent  
 

Les coulisses de la Ve
Jean Guisnel    Collectif   Roger Faligot   Histoire secrète de la Ve république
La Découverte - Poche 2007 /  12,50 € - 81.88 ffr. / 752 pages
ISBN : 978-2-7071-5350-0
FORMAT : 12,5cm x 19,0cm

L'auteur du compte rendu: Gilles Ferragu est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris X – Nanterre et à l’IEP de Paris.
Imprimer

La Ve république, ses ors, sa geste fondatrice avec de Gaulle en sauveur, héraut d’un État moderne doté d’un exécutif fort… L’image du régime est indiscutablement solide, et, dans la mémoire nationale, s’oppose à une IVe république gangrénée par l’instabilité gouvernementale, sans oublier la triste fin de la IIIe république, suicidée par ses propres défenseurs. Image consensuelle, image d’Epinal dont il est bon de visiter, ou de revisiter, les coulisses et zones d’ombre, depuis l’opération résurrection, qui fait de la Ve république le produit d’un petit coup d’Etat, mené par quelques flibustiers du gaullisme, jusqu’à l’affaire Clearstream et ses aléas politiques, mettant en scène, et en jeu, le secret-défense et les pratiques des services de renseignement à des fins de duel politique. Une histoire en demi-teinte, dont tout citoyen connaît – parfois vaguement, parfois plus précisément - les épisodes sombres (la Françafrique, les avions-renifleurs, l’affaire Pelat, les otages du Liban, le Rainbow Warrior…) et autres échecs d’ampleur internationale.

C’est à cette histoire des coulisses de la Ve république que Roger Faligot et Jean Guisnel, deux reporters spécialisés dans les affaires de renseignement et d’espionnage, ont consacré un ouvrage ample, fruit de la collaboration avec plusieurs journalistes spécialisés (Rémi Kauffer, Renaud Lecadre, François Malye, Martine Orange et Francis Zamponi). Chacun, dans son domaine de prédilection (depuis les affaires africaines jusqu’à l’amiante, en passant par le sang contaminé, le crédit Lyonnais…), éclaire un pan d’une histoire de la Ve République à la sauce Canard enchainé, sans l’humour mais avec les références et les sources diverses (en général, chaque «affaire» est nantie d’une bibliographie). Car si l’ouvrage se veut vif (dans le ton, qui n’hésite pas à dénoncer), il est construit solidement, rigoureusement : une lecture informée qui fait oeuvre d’histoire immédiate dans certains cas. Certes, ce type d’enquête peut parfois inciter à la paranoïa, notamment sur la question des archives et de la mémoire, forcément «confisquée» (ce qui reste à débattre, même si les pratiques des administrations ad hoc ne sont pas toujours de plus claires).

Le principe est simple : frappé par le poids croissant (ô combien) de l’exécutif présidentiel (quand parlera-t-on pour la France d’une présidence impériale sur le modèle américain, telle que l’historien John Schlesinger la définissait ?) et de ses réseaux, étonné par l’ampleur du domaine réservé et de ses marges, les auteurs ont entrepris de retracer l’histoire mouvante de ce territoire. Entre coups tordus, réseaux d’influence, officines diverses, chaque partie explore un thème : la guerre d’Algérie et ses suites (de l’OAS à l’Observatoire), la décolonisation et ses voies tortueuses (splendeur de la Françafrique et des réseaux Foccart), le complexe militaro-industriel (qui englobe Airbus et le lobby nucléaire…), la diplomatie secrète, les services de renseignement, les «affaires» politico-financières et autres réseaux d’influences (depuis la maçonnerie jusqu’au corps des Mines). Un catalogue vaste pour une multitude d’affaires, d’individus : chaque partie se divise en chapitre, portant sur un individu, un évènement, une «affaire», un réseau… avec bibliographie indicative en annexe.

La lecture n’est donc pas chronologique : on peut piocher au gré de ses propres ignorances ou avancer chronologiquement sur quelques grands sujets. Chaque septennat/quinquennat est épluché. Les annexes générales comportent un index noms propres/organisation/médias (utilissime) ainsi qu’une chronologie assez précise de la Ve à la lumière des crises politiques. Plus qu’un énième pamphlet informé sur telle ou telle affaire, l’ouvrage propose une véritable synthèse, dans un style «engagé» qui est celui du journalisme d’enquête. Une réédition en format poche à destiner à tout amateur d’actualité, qui veut faire consciencieusement son «métier de citoyen»… et attention à la crise de foi démocratique qui s’ensuit !


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 11/01/2008 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Archives secrètes, secrets d'archives?
       de Sébastien Laurent , collectif
  • La Ve République
       de Marc Sadoun , Jean-Marie Donegani
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd