L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 14 novembre 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

Entre histoire culturelle et histoire des institutions
Histoire des bibliothèques françaises (Tomes 1 & 2)


- André Vernet (dir.), Histoire des bibliothèques françaises. Tome 1 : Les bibliothèques médiévales du VIe siècle à 1530, Cercle de La Librairie, 2008, 650 p., 50 €, ISBN : 978-2-7654-0967-0.

- Claude Jolly (dir.), Histoire des bibliothèques françaises - Tome 2, Les bibliothèques sous l'Ancien Régime 1530-1789, Cercle de La Librairie, 2008, 50 €, ISBN :978-2-7654-0968-7.

L'auteur du compte rendu : Diplômé de l'Ecole nationale des chartes et de l'Ecole nationale supérieure des sciences de l'information et des bibliothèques, Rémi Mathis est conservateur, responsable de la bibliothèque de sciences humaines et sociales Paris-Descartes-CNRS. Il prépare une thèse sur Simon Arnauld de Pomponne à l'université Paris-Sorbonne sous la direction de Lucien Bély.

Imprimer

Le début des années 1990 avait vu la publication de deux ouvrages monumentaux par leur taille et le nombre de contributeurs, devenus des classiques. D’une part une Histoire de l’édition française, en quatre volumes, qui avait permis de synthétiser les travaux de l’école française d’histoire du livre et d’ouvrir de nouvelles pistes de recherche. De l’autre, une toute aussi impressionnante Histoire des bibliothèques françaises. C’est ce livre qui est à présent réédité. Car s’il a fait date et est encore aujourd’hui un ouvrage de référence, ses quatre volumes étaient à la fois rares et certainement pas à la portée de la bourse des étudiants ou des simples amateurs. Les éditions du Cercle de la librairie ont donc décidé d’en donner une nouvelle édition, en un format plus petit, ne comprenant que le texte, débarrassé des très nombreuses illustrations de l’édition originale.

Il y a peu à dire d’un texte qui est disponible depuis plus de quinze ans et que chacun a pu fréquenter depuis. Véritables monuments auxquels on collaboré les meilleurs spécialistes historiens (universitaires ou conservateurs) – le premier volumes possède trente auteurs, le second pas moins de trente-huit ! –, ces ouvrages sont de ceux sur lesquels il est impossible de faire l’impasse, retraçant l’histoire des bibliothèques pendant plus d’un millénaire. Cela implique que l’objet d’étude ne soit pas homogène dans le temps. Les deux maîtres d’œuvre ont également tenté – autant que cela était possible – de prendre en compte la diversité des usages et des propriétaires de bibliothèques : religieuses, princières ou de collège ; d’amateur ou du roi ; de travail ou de luxe… La succession de larges synthèses et d’études de cas, dont certaines ont fait date (comme celle d’A. Coron sur la bibliothèque de J.-A. de Thou), concourt également à donner la vision la plus complète car la plus diversifiée du statut, des usages, de la gestion des bibliothèques au Moyen Âge et à l’époque moderne. Le revers de la médaille des projets collectifs d’une telle ampleur est une information parfois trop éclatée, parfois redondante, parfois contradictoire.

Que dire dès lors de cette nouvelle édition ? Les travaux d’histoire du livre ont montré que l’on ne lit pas exactement le même texte selon qu’il est contenu dans un lourd folio ou un petit in-12. Appliquons ici cette idée : alors que l’ancienne édition était vouée à la consultation sur un pupitre ou un bureau, celle-ci peut être emmenée avec soi et lue dans le métro ou le bus, ce qui change beaucoup de choses. Il est en revanche dommage qu’un certain nombre d’illustrations aient été supprimées puisqu’elles constituaient souvent une partie du propos, en relation directe avec le texte. Enfin, comme à chaque fois qu’un livre est réédité, on regrette le manque de mise à jour. Car s’il reste énormément à faire en histoire des bibliothèques, nous avons tout de même la chance d’avoir vu la recherche avancer ces vingt dernières années. Le lecteur (très) curieux ne devra donc pas hésiter à aller au-delà de cet ouvrage, tout en regrettant qu’il n’existe toujours pas de revue francophone consacrée à l’histoire des bibliothèques.

Mais au-delà de ces quelques réserves, chacun se réjouira de cette réédition qui met à portée de toutes les bourses ces deux premiers volumes, et attend avec impatience la réédition de ceux consacrés aux XIXe et XXe siècles.


Rémi Mathis
( Mis en ligne le 09/06/2009 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd