L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Histoire Générale  
 

Trop ambitieux ?
Robert Jouanny    Collectif   Dictionnaire culturel de la France au XXe siècle
Belin 2008 /  23.50 € - 153.93 ffr. / 413 pages
ISBN : 978-2-7011-3677-6
FORMAT : 16cm x 24cm

L’auteur du compte rendu : Mathilde Larrère est maître de conférences en Histoire contemporaine à l'université de Marne-la-vallée et à l'IEP de Paris.
Imprimer

Reconnaissons que l'entreprise était ambitieuse : rassembler en un dictionnaire (assez court malgré tout) tout ce qui relève du culturel au XXe siècle. Plus ambitieuse encore lorsque l'on a du culturel cette vision tellement large que tout devient culturel : culture écrite, savante, populaire, médiatique, culture de masse, mais aussi le politique, l'économique. Encore faut-il le discuter et le justifier… Plus encore, à nouveau, lorsque l'on veut embrasser dans ce même dictionnaire tout à la fois les domaines de la culture (architecture, cinéma, musique, peinture, poésie), les institutions culturelles (académies, bibliothèques, musées..), les courants (existentialisme, postmodernisme, surréalisme), les objets (livres, dictionnaires, encyclopédies), les thèmes (mythes littéraires), mais aussi les questions que posent la culture et sa place (politique et culture, état et culture, économie et culture, sciences et culture, Europe de la culture)… et puis tout finalement : Femmes, Maladie et mort, Révolution, Idéologies…

Alors, forcément, il faut être concis, rapide. Il faut faire des choix dans les entrées. Certes. Mais quand la notice "Académies" se limite à égrainer les prix littéraires et quelques-uns des poncifs sur leur attributions (toujours pour Galligrasseuil!), quand sous l'entrée "Femmes (Culture)" on a la liste des prix littéraires attribués aux femmes, puis les premières Immortelles, la première ministre de la culture, et sous celle "Femmes (Société)", on se contente de la liste des lois d'ouverture de la vie politique suivie de celles sur la "procréation", et de quelques jalons de la législation du travail, quand dans la notice "Education" on expédie en quelques lignes le procès en accusation de la démocratisation scolaire, on finit par trouver que nécessité ne fait pas loi.

Une somme de renseignements factuels donc, des titres, des noms, des dates… Un Quid de la culture au XXe siècle, mais qui ne se donne pas le temps ni l'occasion de poser quelques pistes de réflexion, moins encore de les conduire.


Mathilde Larrère
( Mis en ligne le 09/09/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd