L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 14 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

L'Uniforme mental
Hervé Gaymard   Un homme en guerres - Voyage avec Bernard B. Fall
Equateurs (Edition des) 2019 /  21 € - 137.55 ffr. / 248 pages
ISBN : 978-2-84990-666-8
FORMAT : 14,0 cm × 20,5 cm
Imprimer

Homme politique, ancien ministre, également écrivain, Hervé Gaymard (né en 1960) s'intéresse à des sujets aussi variés que Malraux, De Gaulle, la Nation, le Peuple. Le récit qu'il publie ici semble lui tenir à cœur depuis des années. L'écrivain et reporter de guerre Bernard B. Fall (1926-1967) a accompagné la trajectoire de Gaymard au point où ce dernier décide de partir sur ses traces pour lui rendre l'hommage qu'il mérite. Ce livre est donc le compte rendu de cette quête, des informations rares et précieuses, dispersées dans des salles d'archives, tout autant que les endroits que l'homme d'action et de lettres a fréquentés (Autriche, France, Etats-Unis, Indochine).

Ancien résistant puis universitaire, politologue, reporter de guerre, Fall est un individu assez singulier dans l'univers militaire et éditorial américains. Soucieux de rapporter les faits, il écrit ce qu'il observe et analyse (de manière parfois prophétique) sur le terrain ; il s'investit au point de dénoncer les horreurs et les injustices des conflits qu'il couvre. Ce qui le met quelquefois en porte-à-faux avec l'intelligentsia académique qui finance ses reportages. Il contestera durant les conflits de L'Indochine l'oppression américaine sans pour autant épouser la cause de l'opprimé (qu'il ira néanmoins interroger). Passionné par ces contrées asiatiques, il périt dans le Sud-Vietnam en sautant sur une mine le 21 février 1967, au côté d'un sergent américain, lui aussi mort dans la fleur de l'âge.

Gaymard a le talent du conteur passionné mais il se heurte (plutôt en fin d'ouvrage) aux limites imposées par le sujet. Dans cette biographie qui est aussi enquête sur le terrain (ce qui pose l'auteur comme personnage de l'intrigue), le lecteur ne partage pas forcément les digressions (thématiques et géographiques) d'un narrateur animé d'une certaine émotion difficile à transmettre : le portrait d'un intellectuel "météorite". Il n'empêche que Un homme en guerres force la curiosité pour cet insatiable aventurier qui partageait autant l'amour du voyage que celui de l'écriture (sept ouvrages publiés font référence dans le milieu universitaire, sur les conflits français et américains en Indochine).

Cet homme, mort à 40 ans, fut miraculé en 1942 quand il échappa de peu à la rafle du mois d'août à Nice alors que, le voyant souffrant, un policier le laissa dormir, lui évitant probablement la déportation. Entré en résistance dès l'âge de 16 ans, il effectua ensuite des études prolongées avant de séjourner aux Etats-Unis et d'y rencontrer sa femme, et connaître des problèmes de santé... Un destin sans faille, qui fait de cet homme courageux et droit un exemple de probité pour les générations suivantes. Gaymard ressuscite ce héros des temps modernes en rencontrant des témoins, en passant des heures à consulter les archives de la bibliothèque JFK de Boston, et en se rendant sur les lieux où passa le reporter de guerre, jusqu'au dernier, la fameuse "Rue sans joie" où de manière ironique, et par ce doux euphémisme, il perdit la vie (comme il l'avait vécue, avec courage et dans la violence).

Le pari du biographe passionné est réussi : inciter le lecteur à se précipiter sur les ouvrages de Fall, notamment Rue sans joie, fraichement réédité par Les Belles lettres et préfacé par... Hervé Gaymard. Une belle réhabilitation littéraire.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 25/11/2019 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd