L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 21 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Biographie  
 

Le livre du roi Jacques
Michel Duchein   Jacques Ier Stuart - Le roi de la paix
Fayard - Biographies 2003 /  25 € - 163.75 ffr. / 586 pages
ISBN : 2-213-61409-1
FORMAT : 16 x 24 cm

Compte-rendu par Hugues Marsat, agrégé d'histoire. Enseignant dans le secondaire, Hugues Marsat mène parallèlement des recherches sur le protestantisme aux XVIe-XVIIe siècles.
Imprimer

Aux dires de l’auteur dans son introduction, le règne du roi d’Ecosse Jacques VI Stuart (1566-1625), devenu Jacques Ier d’Angleterre, est «sans doute l’un des moins connus en France» et apparaît «un peu comme une transition sans grand éclat» entre les règnes de sa cousine Elisabeth Ière et de son fils Charles Ier Stuart. Sans doute est-ce cette méconnaissance qui avait donné lieu à la publication de Jacques Ier Stuart, le roi de la paix en 1985 par les Presses de la Renaissance. Dix-huit ans après, Fayard réédite cette première biographie d’une personnalité des époques élisabethaine et Stuart, écrite par Michel Duchein – d’autres suivront jusqu’à celle du duc de Buckingham (Fayard, 2001) -, qui nous livre le portrait d’un roi peu commun.

Devenu roi en 1567, à l’âge de deux ans, à la suite de l’assassinat de son père Henri Stuart, Lord Darnley, et de l’éviction du trône de sa mère, la reine Marie Stuart, Jacques VI d’Ecosse doit durant tout son règne faire face aux factions politiques ou religieuses qui divisent l’Ecosse de la deuxième moitié du XVIe siècle.

A plusieurs reprises, il est l’objet de tentatives d’enlèvement, parfois réussies, et doit faire face aux diatribes des pasteurs puritains qui l’ont éduqué ou à la vindicte des lairds qui s’opposent à ses conceptions monarchiques. Il doit aussi composer avec sa puissante voisine Elisabeth d’Angleterre, dont il est l’héritier, et qui lui rend le service d’emprisonner une mère encombrante.

De cette période proprement écossaise résulte une personnalité qui ne manque pas de contradictions, toujours manifestes après son accession au trône d’Angleterre en 1603 : roi contesté, Jacques Ier entretient une haute idée de sa fonction royale qui rencontre l’opposition des parlements écossais comme anglais. Mais sa passion pour la chasse et les festivités, ses amitiés masculines, le conduisent à négliger son travail royal et à trop se reposer sur ses ministres ou sur ses favoris successifs qu’il comble d’honneurs. Roi érudit, latiniste émérite, il rédige de nombreux traités politiques ou théologiques, anime des controverses religieuses et, devenu roi d’Angleterre et chef de l’Église de ce pays, commande une nouvelle traduction de la Bible encore en usage aujourd’hui.

Ce roi intellectuel s’avère cependant un personnage vulgaire dans ses manières comme dans son expression qui choquent plus d’une fois ses sujets, anglais ou écossais, et les ambassadeurs étrangers. Roi protestant, il défend ses conceptions religieuses face aux puritains et aux catholiques, qui vont jusqu’à attenter à sa vie lors de la fameuse conspiration des poudres (1604). Il recherche pourtant en vain le mariage des très catholiques infants espagnols ou appelle le pape, Très Saint Père.

Roi ambitieux enfin, il aspire à être l’arbitre de l’Europe mais ses atermoiements dans la politique matrimoniale qu'il mène pour ses enfants et son attitude par rapport aux pays protestants, alors que se dessine la guerre de Trente Ans, font de lui le roi de la paix tout en lui attirant aussi l’hostilité de ses sujets très anti-catholiques.

Cette personnalité, Michel Duchein en montre bien la complexité tout au long des trente-trois chapitres qui retracent chronologiquement la vie de Jacques Stuart, roi d’Ecosse et d’Angleterre. L'auteur manifeste ainsi sa maîtrise de l’histoire et des institutions de la Grande-Bretagne, acquise au contact des archives, comme l’attestent les sources publiées en fin de volume et complétées par une bibliographie enrichie depuis l’édition de 1985.
Jacques Ier Stuart, le roi de la paix s’avère donc un ouvrage très complet, doté des chronologie, généalogie et index habituels à la collection. Notons néanmoins que ces annexes sont les mêmes que celles de l’édition des Presses de la Renaissance, qui bénéficiait en outre d’un encart iconographique ici disparu.

Dès lors, si cette deuxième édition a le mérite de venir compléter une collection fameuse au demeurant déjà très riche, et remet ainsi au goût du jour une œuvre de qualité aujourd’hui disparue des catalogues, on peut néanmoins s’interroger sur l’intérêt de publier à nouveau un ouvrage à l’identique, marqué par les acquis autrefois récents de la psychanalyse - comme en témoignent les passages relatifs aux traumatismes subis in utero (chapitre II).

S’il n’y avait pas d’historien français pour écrire une nouvelle biographie de Jacques Ier Stuart, n’y avait-il pas une biographie anglo-saxonne plus récente à traduire? On peut aussi s’inquiéter d’une pratique de la maison Fayard qui exploite le catalogue des Presses de la Renaissance en republiant ce Roi de la paix mais aussi Christine de Suède par Bernard Quilliet (Presses de la Renaissance, 1982). Autant d’ouvrages de valeur mais déjà anciens…


Hugues Marsat
( Mis en ligne le 21/07/2003 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le duc de Buckingham
       de Michel Duchein
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd