L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 18 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Science Politique  
 

Sur quelques liens entre recherche et politiques d'éducation
 Collectif   La Construction des politiques d'éducation : de nouveaux rapports entre science et politique - Revue française de Pédagogie - n°154
INRP 2006 /  15 € - 98.25 ffr. / 248 pages
ISBN : 2-7342-1039-8
FORMAT : 19,5cm x 24,0cm

L'auteur du compte rendu: Guy Dreux est professeur certifié de Sciences Economiques et Sociales en région parisienne (92). Il est titulaire d'un DEA de sciences politiques sur le retour de l'URSS d'André Gide.
Imprimer

Cette livraison de la Revue Française de Pédagogie porte pour son principal dossier sur la construction des politiques d'éducation et particulièrement sur les nouveaux rapports entre science et politique.

Dans son article introductif, Jean-Louis Derouet présente ce lien entre recherche et administration et politique d'éducation à travers trois périodes. La première, entre 1971 et 1989, est marquée par la volonté de récupérer la recherche critique des années soixante et soixante-dix pour dégager des axes d'une politique. Les travaux de Pierre Bourdieu mais aussi de Michel Crozier incitaient les responsables politiques à être attentifs aux effets de reproduction de l'école comme aux difficultés et rigidités de fonctionnement du système éducatif. La deuxième période, entre 1984 et la première moitié des années 1990, consacre un dispositif spécifique d'information, de recherches et d'évaluation : la Direction de l'Evaluation et de la Prospective (créée en 1989). La DEP place au cœur de son action l'évaluation (qu'elle distingue du palmarès) afin de remédier aux principaux dysfonctionnements du système. Enfin, la troisième période marque une conversion aux standards internationaux, largement assumée par le ministre Claude Allègre. La stratégie dite de Lisbonne, qui assigne un rôle déterminant à l'éducation dans la compétition économique internationale, exprime parfaitement ce retournement de politique, par ailleurs brillamment exposé par Luc Boltanski et Eve Chiapello dans leur ouvrage, Le Nouvel esprit du capitalisme.

Pour Jean-Louis Derouet, il est assez clair que la France a largement perdu sa capacité à reformuler des influences internationales. Constatant les incertitudes du moment, il note un nouveau besoin de l'appui de la philosophie et des sciences sociales pour repenser les questions d'éducation. Mais la question de la recherche et de l'action n'est pas le seul fait des pouvoirs publics. Ainsi Christian Payeur expose, à partir de l'exemple du Québec, les relations entre recherche et action syndicale. Il note au passage, que si "la recherche syndicale remplit une fonction complémentaire à la recherche universitaire", les tensions entre les logiques des organisations syndicales et les exigences de liberté intellectuelle et d'autonomie des chercheurs ne sont jamais absentes.

Deux thèmes complètent ce numéro : les "compétences" en question et l'évaluation physique et les questions de genre.


Guy Dreux
( Mis en ligne le 31/01/2007 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd