L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Jeudi 19 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Sociologie / Economie  
 

Le chant du cygne des sciences sociales ?
Michel de Fornel   Cyril Lemieux    Collectif   Naturalisme versus constructivisme ?
Editions EHESS 2008 /  27 € - 176.85 ffr. / 334 pages
ISBN : 978-2-7132-2152-1

L'auteur du compte rendu : Docteur en sociologie, diplômé de l’Institut d’Etudes politiques de Paris et de la Sorbonne (maîtrise de philosophie), Christophe Colera est l'auteur, entre autre, chez L’Harmattan, de Individualité et subjectivité chez Nietzsche (2004).
Imprimer

Dans le courant des années 1990, aux États-Unis, les travaux de Tooby, Barkow et Cosmides ont porté un coup important à l’ensemble des sciences sociales, dont le paradigme commun, identifié sous l’expression «modèle standard des sciences sociales» fut accusé notamment de percevoir le réel, sous l’influence de Durkheim, comme une construction sociale. Bien des chercheurs en neurosciences et psychologie évolutionniste comme Steven Pinker ont ensuite enfoncé le clou contre les illusions du «constructivisme». La réplique des sciences sociales a tardé à venir. Naturalisme versus constructivisme ? en constitue peut-être une.

Étrangement, le propos de ce livre collectif ne porte à aucun moment sur une défense du constructivisme en tant que tel. Reconnaissant aux sciences «dures» le droit de prétendre approcher le réel dans son objectivité, et notamment, de dénier la pertinence de la rupture «nature-culture», qui était pourtant au cœur de la légitimité des sciences humaines à l’époque du structuralisme, l’ouvrage est édifié ainsi d’emblée sur une position défensive. Tout prêts à admettre l’animalité de l’humain et la pertinence d’une approche naturaliste de ses comportements, ses auteurs oscillent entre la volonté de montrer que les sociologues et anthropologues sont plus objectivistes et naturalistes qu’ils ne veulent bien l’admettre (tel est le cas d’Anne Rawls dans son effort, très controversé et débattu dans le livre, pour démontrer, à la lumière des Formes élémentaires de la vie religieuse, que les critères de vérité de Durkheim s’enracinent dans la pratique sociale et non dans des catégories collectives posées a priori et le projet de réserver aux sciences humaines «une petite place» à côté des sciences positives.

Le problème, bien sûr, tient à ce que le statut épistémologique de cette cohabitation reste des plus énigmatiques : les unes ayant pour elles des règles de vérification que les autres n’ont pas. Les auteurs du livre soulignent la nécessité d’une telle cohabitation pour échapper à ce qu’ils appellent le «réductionnisme» du naturalisme pur. Mais la défense des sciences sociales comme garantie d’un «supplément de subtilité» (comme l’on dirait un supplément d’âme) dans l’approche des comportements humains, ne préserve que leur dimension «compréhensive» et ruine leur prétention à expliquer les phénomènes. «La culture ? C’est quelque chose que je mettrais dans la catégorie des licornes», a pu déclarer Noam Chomsky.

En refermant ce livre riche et utile à la réflexion actuelle sur la hiérarchie des savoirs, on peut se demander si les sciences sociales ne seraient plus finalement qu’un art de décrire les licornes.


Christophe Colera
( Mis en ligne le 02/09/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd