L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 16 octobre 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Historiographie  
 

Les femmes aussi ont une histoire
Michelle Perrot   Les Femmes ou les silences de l’histoire
Flammarion - Champs 2001 /  8,26 € - 54.1 ffr. / 493 pages
ISBN : 2-08-08-0010-8
Imprimer

Apparemment, les hommes n’ont pas d’histoire. Il ne serait pas difficile à Michelle Perrot - dont vingt-cinq études sont rassemblées dans ce volume au titre transparent, Les Femmes ou les silences de l’histoire – de montrer que tous les travaux historiques privilégient au contraire l’action des hommes dans le temps. L’histoire n’est pas en cause : c’est le passé, marqué par la domination masculine, qui a offert aux historiens cet objet d’étude exclusif. L’histoire des femmes a émergé en France dans les années 1970, sous la double impulsion du mouvement féministe et de l’essor des sciences sociales.

Ce livre passionnant montre comment progressivement, en France, les gender studies se sont acclimatées dans un contexte particulièrement peu réceptif, profondément marqué par l’universalisme républicain. L’itinéraire professionnel de l’auteur passée - comme le montre ce livre, de l’histoire sociale à l’histoire des femmes - fortement influencée par Foucault et par les gender studies anglo-saxonnes est emblématique d’une génération universitaire. On goûtera ces études variées qui nous emmènent dans l’intimité de la famille Marx, dans des familles ouvrières, au lavoir villageois ou encore auprès de George Sand. Mère, épouse, émeutière, laborieuse ou intellectuelle, la femme – mais aussi son rapport à l’homme – sont l’objet des analyses pénétrantes de Michelle Perrot.


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 21/02/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd