L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 27 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Historiographie  
 

Un petit guide pour dérouler des fils
Myriam Provence   Retracer l'histoire d'une maison
Autrement - Généalogies 2005 /  10 € - 65.5 ffr. / 80 pages
ISBN : 2-7467-0590-7
FORMAT : 15x23 cm

L’auteur du compte rendu : Rémi Luglia, professeur agrégé d’Histoire et interrogateur en deuxième année dans une classe préparatoire commerciale, est doctorant à Sciences-Po Paris où il mène une recherche sur l’histoire de la protection de la nature en France de 1854 à nos jours à travers le mouvement associatif.
Imprimer

Généalogiste réputée, Myriam Provence nous livre ici un petit guide méthodologique pour retracer l’histoire d’une maison, familiale ou non.

Nombreuses sont les sources utilisables pour cette tâche et le profane ne sait généralement pas par où débuter ses recherches. Myriam Provence présente de manière assez simple les principales d’entre elles, et l’utilisation que l’on peut en faire, ainsi que les nouvelles pistes qu’elles peuvent suggérer. La nature des textes est présentée rapidement, elle est importante pour savoir ce qu’ils peuvent apporter à la recherche.

Les lieux de dépôt des archives font l’objet de longs paragraphes. En effet, il va de soi qu’il est indispensable de savoir où sont conservées les documents pour pouvoir les trouver ! Myriam Provence en dresse un inventaire critique : cadastre en mairie, bureau des hypothèques, archives notariales, municipales ou départementales, etc. Elle n’omet pas non plus de signaler l’extrême importance des papiers de famille ou des sources orales (famille, voisinage, …) qui sont souvent seules à pouvoir fournir certains renseignements sur la bâtisse, son utilisation, ses modifications et sur les personnes qui y ont habité. L’auteur précise bien aussi les démarches administratives à effectuer pour obtenir la communication de certaines pièces, ce qui permet là encore de guider le généalogiste en herbe.

Toutefois, un certain nombre d’éléments déçoivent le lecteur. Les illustrations sont banales et peu fournies. Une impression de flou se dégage de l’ensemble quand on a terminé la lecture : on ne sait plus très bien par quel bout prendre notre recherche. Ce qui est tout de même un défaut notable pour un ouvrage qui veut rendre accessible à tous la recherche généalogique. L’accent est bien trop souvent et trop longuement mis sur l’analyse de cas très particuliers au détriment des cas communs. Quel intérêt de reproduire intégralement sur neuf pages, en le commentant tout de même, l’acte de vente d’une maison proche de Chantilly ? Il aurait été plus utile et plus didactique de mettre en avant une recherche «type», même si chaque recherche est bien évidemment différente, et de décrire chacune des principales étapes, en prenant des exemples concrets et simples pour illustrer chacune d’entre elles. De même, consacrer onze pages aux cas de Nice, de la Savoie, de la Corse et de l’Outre-Mer peut sembler trop développé, surtout comparé à la longueur de l’ouvrage. Un quart du livre est ainsi peu utilisable par l’amateur lambda. On peut regretter enfin que la bibliographie ne fasse pas mention d’ouvrages d’initiation à la paléographie, discipline toujours utile pour déchiffrer les textes écrits à la main.

Enfin, Myriam Provence a parfaitement raison quand elle propose de remettre en contexte les recherches sur une maison. En effet, l’histoire d’une maison, c’est aussi celle des personnes qui l’ont habitée et c’est celle du village où elle est située. C’est ainsi que, de la généalogie, on passe à l’histoire.


Rémi Luglia
( Mis en ligne le 14/05/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd