L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 

Le ''grand jeu'' par l’exemple
Yvonnick Denoël   Histoire secrète du XXe siècle - Mémoires d'espions de 1945 à 1989
Nouveau monde 2010 /  19.90 € - 130.35 ffr. / 429 pages
ISBN : 978-2-84736-534-4
FORMAT : 14cm x 22,5cm

L'auteur du compte rendu : Sébastien Laurent est maître de conférences habilité à l'Université de Bordeaux et enseigne également à Sciences-Po Paris. Il a assuré de 2006 à 2010 la direction scientifique d'un programme de recherche de l’ANR consacré au renseignement.
Imprimer

L’actualité internationale, parfois nationale, attire notre attention presque quotidiennement sur des individus, des organisations, parfois des réseaux, saisis un temps dans leurs activités secrètes. Mais une marée médiatique succède à l’autre, le ressac faisant disparaître la première. Nos esprits modernes sont ainsi comme des pages vierges sur lesquelles on ré-écrit chaque jour. Dès lors, il est difficile d’espérer comprendre notre temps sans se défaire de la tyrannie du présent. Aussi faut-il se réjouir que les éditions Nouveau Monde aient depuis quelques années entrepris de publier des ouvrages consacrés au renseignement, ce que Rudyard Kipling avait appelé le «Grand jeu» en 1901 lorsqu’il écrivait Kim. En publiant un nouveau livre d’Yvonnick Denoël, auteur en 2009 d’un très bon 1979, guerres secrètes au Moyen-Orient, passé malheureusement un peu inaperçu, la maison de la rue des Grands Augustins continue à s’inscrire dans ce registre.

Histoire secrète du XXe siècle. Mémoires d’espions de 1945 à 1989 diffère du précédent dans la mesure où Denoël donne cette fois la parole aux espions. Cet ouvrage est en effet une véritable anthologie rassemblant quinze brefs extraits de témoignages d’anciens agents de renseignements. Certains sont entièrement inédits et traduits de l’Anglais, d’autres exhumés de livres publiés dans les dernières décennies. Outre l’intérêt de permettre des rapprochements inattendus d’un chapitre à l’autre, ce livre est bien plus qu’un florilège subjectif car l’auteur a su chercher et lire dans une production bien plus importante qu’on ne pourrait le croire a priori. Denoël a ainsi trouvé des témoignages de grand intérêt éclairant des pans importants de l’histoire de la guerre froide, qu’il s’agisse de l’espionnage soviétique en Occident, de Cuba, du Moyen-Orient ou encore de l’islamisme naissant. Le témoignage de Markus Wolf sur la psychologie de son agent Günther Guillaume, proche conseiller du chancelier Willy Brandt, celui de Miles Copeland agent officieux de la CIA dans l’Egypte des années 1950 sur le soutien apporté à Nasser dans sa conquête du pouvoir, notamment, sont passionnants. Quant aux mémoires de Mohammad Yousaf, général des services secrets pakistanais sur le programme commun d’aide négocié entre les États-Unis, le Pakistan et l’Arabie Saoudite aux combattants afghans, ils sont très éclairants à plus d’un titre sur la situation actuelle dans la zone «Afpak».

Bien évidemment, une telle anthologie possède les limites de tous les témoignages. On n’y trouvera donc pas la véracité de tous les faits relatés, ni la prise de distance critique des témoins avec eux-mêmes : en revanche, ces témoignages livrent des informations générales, caractérisent des périodes et donnent à voir des atmosphères dont, par nature, peu de documents d’archives peuvent conserver la trace. Outre le plaisir de la lecture, l’ouvrage convainc sur un point majeur : la réalité des relations internationales ne repose pas seulement sur la diplomatie telle qu’elle est présentée au public, elle est également tissée par l’action quotidienne des agences de renseignement, parfois bien plus subtile et complexe que celle des services diplomatiques. Espérons que ce livre attirera l’attention sur la nécessité d’une meilleure prise en compte du rôle du «Grand jeu» et plus globalement de ce qui est soustrait aux yeux du plus grand nombre.


Sébastien Laurent
( Mis en ligne le 18/01/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Livre noir de la CIA
       de Gordon Thomas , Yvonnick Denoël
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd