L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 21 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 

La ''conquête spirituelle du Japon''
Henri Bernard-Maitre   Pierre Humbertclaude   Maurice Prunier   Présences occidentales au Japon - Du ''siècle Chrétien'' à la réouverture du XIXe siècle
Cerf 2011 /  35 € - 229.25 ffr. / 432 pages
ISBN : 978-2-204-08525-0
FORMAT : 19,3cm x 36,1cm
Imprimer

Dans les années 1930, les pères Henri Bernard-Maître (1889-1975) et Pierre Humbertclaude (1899-1984) écrivirent des textes d’une excellente facture et d’un très grand intérêt sur les débuts de la présence occidentale au Japon et plus spécialement sur ce que l’on a appelé le «siècle chrétien», qui débuta lors de l’arrivée de François Xavier à Kagoshima en 1549 et prit fin avec l’édit d’expulsion des Portugais en 1639. Pionniers et novateurs, les travaux des deux pères l’étaient assurément à l’époque où ils furent rédigés. Toutefois, du fait de la Seconde Guerre mondiale qui débuta plus tôt en Asie qu’en Europe, ces textes d’une grande érudition ne sont jamais parvenus à atteindre le grand public hexagonal.

C’est pour réparer cette grande injustice que Christophe Marquet a dernièrement réuni les publications de ces deux prêtres dans un ouvrage intitulé Présences occidentales au Japon. Du «siècle chrétien» à la réouverture du XIXe siècle et paru aux éditions Le Cerf. En effet, explique le Professeur des universités au cours de son propos introductif, «il a semblé utile que ces textes, qui apportent un éclairage singulier sur les débuts de la «conquête spirituelle du Japon» - et plus largement sur les relations riches et complexes de ce pays avec la civilisation occidentale – soient réunies en un volume». C’est la direction du Bureau français de la Maison franco-japonaise qui a suggéré au spécialiste du Japon cette intéressante idée de partir à la redécouverte de ces contributions.

Envoyé en Chine dès 1924 par la Compagnie de Jésus, le père Henri Bernard-Maître dut s’installer à Tianjin, où au contact du milieu académique il mena ses travaux historiques. Il travailla avec d’autres savants jésuites spécialisés dans l’étude des religions et philosophie chinoises. Ce fut l’occasion de s’adonner à l’apprentissage du chinois. Le curé entreprit en outre des recherches sur l’histoire des Jésuites en Chine depuis le XVIe siècle ainsi que sur le célèbre missionnaire Matteo Ricci (1552-1610). C’est ainsi que commença une impressionnante série de travaux particulièrement savants sur le développement du christianisme en Asie et sur l’introduction des sciences occidentales, de l’art chrétien et de la musique européenne en Extrême-Orient. Avant de revenir en France, Bernard-Maître séjourna à plusieurs reprises au Japon entre 1938 et 1947, où il côtoya des historiens éminents.

Quant à lui, le père Pierre Humbertclaude fut envoyé au Japon en 1931, après avoir obtenu deux doctorats en lettres et en théologie à l’université de Fribourg. Enseignant à l’université de Tokyo jusqu’en 1952, Humbertclaude s’intéressa surtout aux premiers textes chrétiens édités au Japon. Il publia également toute une série d’ouvrages et d’articles. Le curé traduisit en outre les travaux de nombreux savants japonais. Même après son départ, Pierre Humbertclaude poursuivit ses recherches sur le Japon et sur l’histoire des missions japonaises ainsi que sur les relations intellectuelles entre la France et le Japon avant la signature des premiers traités avec les puissances occidentales au milieu du XIXe siècle.

Si d’autres ouvrages ont naturellement suivi et complété l’œuvre d’Henri Bernard-Maître et de Pierre Humbertclaude, les études de ces deux prêtres n’en demeurent pas moins singulièrement instructives en raison notamment de leur esprit de synthèse et de leur immense richesse documentaire. Dans un souci de clarté, l’ouvrage a été organisé en trois grandes parties thématiques. Il est tout d’abord question du siècle chrétien, pendant lequel la France occupa certes une place réduite, mais pas non plus totalement inexistante. Ensuite, le thème des éditions jésuites japonaises est abordé. Consacrée à la présence française au Japon avant la réouverture du XIXe siècle, la dernière partie du livre ferme la marche.


Jean-Paul Fourmont
( Mis en ligne le 27/09/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Matteo Ricci. 1552-1610
       de Michela Fontana
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd