L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 

In Memoriam
Christophe de Ponfilly   Massoud l'Afghan
Félin (du) Arte Editions 2001 /  21.22 € - 138.99 ffr. / 300 pages
ISBN : 9357738

Préface d'Olivier Roy
Postface de Gérard Chaliand

Imprimer

En juillet 1981, le reporter Christophe de Ponfilly, un fou de récits de voyage et d'aventure, part en Afghanistan tourner un documentaire sur la résistance des Moudjahidins à l'occupation soviétique. Et rencontre leur chef, le discret et rayonnant commandant Ahmed Shah Massoud. Pour le jeune journaliste, c'est une révélation - et une remise en question : "Afghanistan. Pays lointain, en guerre, dont tout le monde se fout. Ou presque... Dans le tumulte d’images et de sons du monde moderne, tenir une caméra a-t-il encore un sens ?" Comme pour trouver une réponse à cette question, il va retourner dans le maquis afghan, seize ans durant, à intervalles réguliers. Les sept reportages qu'il en rapporte lui valent de nombreuses récompenses, dont le prestigieux prix Albert-Londres.

Ce livre (paru fin 1998 et présenté ici dans une édition augmentée) prolonge le dernier documentaire consacré par Ponfilly au chef militaire charismatique, assassiné en septembre dernier par les taliban. Portrait en forme d'hommage, même si Massoud l'Afghan n'a rien d'une hagiographie. Il montre "à hauteur d'homme" la guerre et ceux qui la font, sans effets spéciaux ni discours moralisateur - mais avec une subjectivité totalement revendiquée, car "l'objectivité à laquelle convie le journalisme (est) bien prétentieuse, bien illusoire". C'est du reste dans ce double travail d'enquête que le livre se révèle passionnant : Ponfilly y relate les bouleversements géopolitiques en Afghanistan, raconte comment Massoud - qui disait admirer le général de Gaulle - a organisé la résistance lorsque les taliban ont succédé aux troupes russes dans le rôle de l'"occupant", brosse de l'homme et du militaire un portrait intimiste, par courtes séquences, mais s'interroge aussi sur le regard qu'un journaliste occidental peut porter sur ce conflit.
Car, contrairement à nombre de ses confrères, d'une probité sans faille pris isolément mais piégés par la nécessité factice de "réagir vite" à l'actualité (JT de 20 heures ou envoi au marbre obligent...), Ponfilly refuse de se laisser gagner par l'urgence de témoigner. Patiemment, il cerne son sujet, ne s'épargne aucun travail préparatoire mais l'assujettit toujours à la réalité du terrain. En ce sens, son livre est un document d'une densité exceptionnelle - une stèle pudique et poignante à la mémoire du "Lion du Panjshir".


Pierre Brévignon
( Mis en ligne le 15/10/2001 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Le Faucon afghan
       de Olivier Weber
  • Jihad
       de Gilles Kepel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd