L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 24 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Témoignages et Sources Historiques  
 
Dossier : Paroles de poilus
Les Poilus
Lettres d'un fils 1914-1918
L'Occupation allemande de Noyon. 1914-1917
Carnets d'un poilu girondin
Chronique de la Grande Guerre à Riquewihr
Un évêque aux armées en 1916-1918
La Guerre de mon père
Mémoire de papier
Frères de tranchées
Ultimes sentinelles
Les Années sanglantes 1914-1918
La Peur
Ecrit du front
Ceux de 14
Journal d’un poilu
Mon Papa en guerre
Croquis et dessins de combattants. Des hommes dans la guerre
Ennemis fraternels 1914-1915
La Guerre censurée
Si je reviens comme je l'espère
14-18, le cri d'une génération
Musicien-brancardier...
Histoire d'un Poilu
Petite chronique d'une grande guerre
Je t'écris de la tranchée
Les Carnets de l'aspirant Laby,
Le Procès des témoins de la grande guerre
5ème de campagne
1914-1918
Le Feu

La guerre des moteurs
Raymond Stern   Petite chronique d'une grande guerre - Journal d'un capitaine du service automobile de l'armée. 1914-1918
L'Harmattan 2003 /  41 € - 268.55 ffr. / 530 pages
ISBN : 2-7475-3992-X

L'auteur du compte rendu: Agrégé et docteur en histoire, Jean-Noël Grandhomme est l'auteur d'une thèse, "Le Général Berthelot et l'action de la France en Roumanie et en Russie méridionale, 1916-1918" (SHAT, 1999). Il est actuellement PRAG en histoire contemporaine à l'université "Marc Bloch" Strasbourg II.


Imprimer

Ouvrage compact, à la présentation très dépouillée, cette Petite chronique d’une Grande Guerre doit être considérée avant tout comme une source. On cherchera en vain une présentation de l’auteur ailleurs qu’en 4e de couverture, pas plus que des notes de bas de page ou une bibliographie en fin de volume. En cela le terrain apparaît vierge et cet ouvrage pourrait fort bien convenir à un travail de maîtrise sous la direction de l’un de nos éminents spécialistes de la Première Guerre mondiale. Nicole Stern, qui a retranscrit et publié les dix-huit cahiers laissés par son grand-père a d’abord agi par piété filiale. Mais il lui a aussi semblé, «par-delà le caractère affectif qu’ils représentaient (pour elle), (que ces pages) avaient une réelle valeur historique qu’il eût été dommage de laisser ignorée». Et nous lui donnons entièrement raison.

Les carnets de Raymond Stern valent d’abord par leur auteur. Ingénieur diplômé de l’école centrale des Arts et Manufactures de Paris, ce Français de confession juive ressemble à Robert Hertz (dont les carnets ont été publiés en 2002 sous le titre : Un Ethnologue dans les tranchées) ou à l’historien Marc Bloch ; mais il est resté pour sa part croyant, faisant régulièrement référence à sa foi en Dieu, notamment lors de la Pâques de 1917. Né en 1877, il a trente-sept ans au moment de la mobilisation générale et il finira la guerre comme capitaine, décoré de la croix de guerre en avril 1917. C’est un homme cultivé, qui a déjà l’expérience de la vie. Reconnu dans son métier (il reprendra après la guerre son travail d’ingénieur, notamment chez Citroën), il est affecté dans un service encore peu connu des historiens : le service automobile (signalons tout de même l’ouvrage iconographique fort bien conçu et documenté de Jean-Michel Boniface et Jean-Gabriel Jeudy paru aux éditions Massin en 1996 : Les Camions de la Victoire).

En cela réside le second grand intérêt de cette publication, qui nous décrit par le menu la vie des hommes qui composent cette branche devenue indispensable à la bonne marche d’une armée moderne en campagne. Certes, le cheval est loin d’avoir disparu de l’arrière et même des premières lignes, mais la force mécanique a tendance à le remplacer de plus en plus. Transports de troupes, de ravitaillement, de matériel, artillerie automobile, engins les plus divers (bulldozers, tracteurs de ballon, etc.) : c’est la guerre contemporaine, la guerre technologique que, jour après jour, R. Stern voit naître sous ses yeux. Mobilisé d’août 1914 à février 1919, il est témoin de cette formidable évolution qui fait basculer en quelques mois l’Europe et le monde du XIXe siècle vers le XXe.

Guerre des moteurs, des ingénieurs, tout autant que du pauvre matériel humain lancé dans la bataille quotidienne, ce conflit de 1914-1918, comme on le sait, débouchera en 1939 sur un second conflit mondial où le rôle de la puissance industrielle sera plus décisif encore. R. Stern, happé par les événements politico-militaires, disparaîtra à Auschwitz en 1943, victime à soixante-six ans de la science mise au service de la barbarie nazie. Ce destin tragique donne un caractère particulièrement émouvant – au-delà de leur intérêt historique – à ces dix-huit carnets.


Jean-Noël Grandhomme
( Mis en ligne le 05/01/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Les Juifs de France et la Grande Guerre.
       de Philippe-E. Landau
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd