L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 20 juin 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Terrorisme 2.0 ?
Mathieu Guidère   Les Nouveaux terroristes
Autrement - Frontières 2010 /  17 € - 111.35 ffr. / 156 pages
ISBN : 978-2-7467-1433-5
FORMAT : 15,1cm x 22,9cm

L'auteur du compte rendu : Gilles Ferragu est maître de conférences en histoire contemporaine à l’université Paris X – Nanterre et à l’IEP de Paris.
Imprimer

Longtemps – en gros, depuis l’assassinat du tsar Alexandre II en 1881 –, on a assimilé le terrorisme à la notion de réseau, d’organisation secrète… L’idée, lancée par Netchaïev, popularisée par Dostoïevski ou Camus, que la violence politique suppose une structure, un groupe, un complot et donc des complices, s’est imposée dans les esprits… d’où le surcroît de terreur ressentie en voyant émerger, depuis quelques années, un type non pas nouveau – le terroriste solitaire existe depuis le XIXe siècle – mais renouvelé de terroriste : l’individu seul, connecté, mais imprévisible, et d’autant plus difficile à pister qu’il ne chasse pas en meute. Un «loup solitaire» selon la terminologie radicale américaine. C’est à ce phénomène émergent que Mathieu Guidère, professeur agrégé et directeur de recherche à l’ESM de Saint-Cyr, consacre un petit ouvrage précieux, écrit d’une plume sobre et analytique, entre portrait de groupe et réflexion prospective.

L’ouvrage débute par une exploration de cette nébuleuse d’individus qui surfent sur les sites radicaux : visite, guidée, de l’univers des sites jihadistes, au discours simpliste, entre violence fantasmée et victimisation, discours de haine et topos communautaire. De l’internet 2.0 à Al-Qaïda 2.0, il n’y a qu’un pas, et les manuels de fabrication d’explosifs ne manquent pas sur la toile. Aussi M. Guidère scrute-t-il l’écran, mais également l’internaute, tente de déterminer son profil en creux, la manière dont il évolue et quelle pente dangereuse peut le mener à une radicalisation non plus virtuelle mais active. Profilage inquiétant, puisqu’il existe, sur la toile, des structures terroristes qui repèrent ces exaltés et savent, doucement, en leur accordant cette confiance et cet intérêt qu’ils ne trouvent plus auprès de leurs proches, les amener au terrorisme vrai, et à une vision idéologique, sans nuance, de la réalité. Comment se radicaliser avec internet en 10 leçons ! L’ombre portée d’Al-Qaïda et de ses succursales au Maghreb et dans la péninsule arabique (encore un drame de la mondialisation !) domine cet ouvrage, notamment du fait du label de «martyr» accordé aux divers terroristes, plus ou moins doués d’ailleurs : la reconnaissance, la fameuse reconnaissance sociale qui justifie toutes les folies.

Le chapitre le plus intéressant porte sur les divers cas récents de Timothy Mc Veigh et Unabomber à Jihad Jane (Coleen La Rose) ou encore Murielle Decauque, première «martyre» occidentale… Autant d’individus dont l’auteur présente le parcours, en essayant de décrypter les motivations, les modes de pensée, les motifs qui ont pu pousser les uns et les autres à passer à l’acte, que ce soit par le recrutement ou l’attentat. Une galerie de portraits qui dessine, en creux, une figure de terroriste d’autant plus inquiétante qu’elle est toujours difficile à saisir, si ce n’est en surveillant les forums. La dimension préventive – et notamment la question du renseignement, est bien évidemment abordée, avec ses développements récents (traduction et veille informative, linguistique prédictive) dont la technicité n’est pas forcément une garantie. De l’art subtil de deviner la psyché et ses complexités à partir d’un post ou d’un blog... Point original, l’auteur s’interroge aussi sur la dimension féminine, en tentant de comprendre quel est le rôle exact assigné par certains courants jihadistes aux femmes, et comment certaines intériorisent l’action terroriste. A cet égard, les essais de psychologie sont un peu brefs et mériteraient de plus amples développements (encore faut-il avoir la matière, et en ce domaine, l’information est plus que parcellaire).

L’ouvrage s’avère intéressant pour tous ceux que le phénomène terroriste intéresse, par un bon connaisseur du phénomène jihadiste et de ses déclinaisons virtuelles sur internet. De l’information ouverte au service d’un projet inquiétant. Il est servi par une réflexion efficace et un sens de la mise en scène qui participent au plaisir de la lecture. Un ouvrage qui donne à penser… et à craindre, hélas.


Gilles Ferragu
( Mis en ligne le 02/11/2010 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'Islamisme
       de Antoine Basbous
  • Jihad
       de Gilles Kepel
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd