L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 16 juillet 2018
  
 
     
Le Livre
Histoire & Sciences sociales  ->  
Biographie
Science Politique
Sociologie / Economie
Historiographie
Témoignages et Sources Historiques
Géopolitique
Antiquité & préhistoire
Moyen-Age
Période Moderne
Période Contemporaine
Temps Présent
Histoire Générale
Poches
Dossiers thématiques
Entretiens
Portraits

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Histoire & Sciences sociales  ->  Géopolitique  
 

Exister sans or noir
Ludovic Mons   Les Enjeux de l'énergie - Pétrole, nucléaire, et après ?
Larousse - Petite encyclopédie Larousse 2008 /  9.90 € - 64.85 ffr. / 128 pages
ISBN : 978-2-03-582581-0
FORMAT : 14,0cm x 19,0cm

L’auteur du compte rendu : Rémi Luglia, professeur agrégé d’Histoire et interrogateur en deuxième année dans une classe préparatoire commerciale, est doctorant à Sciences-Po Paris où il mène une recherche sur l’histoire de la protection de la nature en France de 1854 à nos jours à travers le mouvement associatif.
Imprimer

Ce printemps, Larousse a enrichi sa collection «Petite Encyclopédie» de plusieurs livres tous plus intéressants les uns que les autres. Ouvrage réalisé par un spécialiste maîtrisant parfaitement son sujet ; thème en parfaite adéquation avec les préoccupations de nos sociétés contemporaines ; lecture agréable : tout est fait pour que chaque parution soit une réussite.

Ludovic Mons a le don de la synthèse. Il pose ainsi l’enjeu des siècles à venir de manière très simple : quelles solutions peuvent être envisagées face à l’inévitable épuisement des ressources pétrolières ? Tout est là. Nos sociétés modernes se sont construites sur un pétrole bon marché et facile d’emploi. Les pays émergents suivent actuellement le même parcours contribuant ainsi, mais on serait bien hypocrites de le leur reprocher, à épuiser une ressource fossile dont les réserves sont estimées à environ quarante années. C’est dire que se poser la question de l’énergie revient à s’interroger non seulement sur ce que l’on va mettre dans nos voitures ou nos chaudières dans quelques années mais surtout cela implique de réfléchir au devenir de nos sociétés, de nos modes de production, de consommation et de vie. Et cela sans même évoquer le réchauffement climatique.

Avec cet ouvrage, Larousse nous place encore une fois au cœur des enjeux mondiaux. Toujours dans une optique de vulgarisation, Ludovic Mons commence par dresser le «bilan énergétique mondial». Il décrit ainsi en quelques pages claires la géographie mondiale de l’énergie et les inégalités qui la fragmentent. Il évoque ensuite les révolutions industrielles des XIXe et XXe siècles, mutations majeures qui ont eu pour origine l’emploi de nouvelles formes d’énergies : charbon, pétrole et électricité. Il en profite pour présenter les caractéristiques des principales énergies. Il insiste sur les modes de production de l’électricité et particulièrement le nucléaire civil (en débat actuellement un peu partout dans le monde). A cet égard, il rappelle ce qu’a été, et est encore pour de nombreuses personnes, la catastrophe de Tchernobyl.

Il poursuit son analyse en s’intéressant aux «enjeux géopolitiques» de l’énergie. Bien évidemment, il ne faut pas s’attendre ici à un exposé exhaustif. Des spécialistes consacrent des sommes entières à ce sujet sans pour autant réussir à en faire le tour. Ce n’est d’ailleurs pas ce que nous attendions et Ludovic Mons relève bien ici une nouvelle fois la gageure de la clarification sans tomber dans un simplisme outrancier.

Mais l’énergie est aussi un marché interconnecté et mondialisé où la lutte des firmes transnationales n’a d’égale que celle entre spéculateurs. Ludovic Mons décrypte rapidement ces arcanes. Enfin, poser actuellement la question de l’énergie revient à se poser celle des impacts sur l’environnement et particulièrement vis-à-vis des gaz à effet de serre et du réchauffement climatique, sans omettre pour autant celle de la pollution. Pour finir, l’auteur s’interroge sur les perspectives énergétiques de nos sociétés et de la planète. Il focalise son analyse sur plusieurs facteurs essentiels. La demande mondiale et ses évolutions sont le point-clé de toute réflexion sur notre devenir énergétique. Il propose également une réflexion sur les transports. Il explore ensuite deux perspectives technologiques : la mer et la fusion thermonucléaire.

L’ouvrage se complète utilement d’annexes et de statistiques qui permettent de préciser certaines données. On apprécie, sur un thème fortement sujet à polémiques, le ton «clinique» employé par l’auteur et l’absence de parti pris de l’ouvrage. Le citoyen peut donc se faire ici son opinion sur un sujet fondamental pour les décennies qui viennent. On recommande donc cet ouvrage à tous ceux qui souhaitent acquérir une vision synthétique des enjeux de l’énergie dans le monde.


Rémi Luglia
( Mis en ligne le 10/07/2008 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd