L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 22 janvier 2020
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Divers  
 

Une mémoire prodigieuse
Jean-Pierre Foucault   Le Sourire aux larmes
Calmann-Lévy 2005 /  18 € - 117.9 ffr. / 258 pages
ISBN : 2702135218
FORMAT : 15 x 23 cm
Imprimer

Une fois n’est pas coutume, ce livre de révélations ne concerne pas une autre personne médiatique, mais, l’auteur lui même ! Et qu’allons-nous y apprendre ? De choses insensées. Par exemple, que Jean-Pierre Foucault est juif. Bon. Ce sont des choses qui arrivent, et les personnes d’origine israélite ne se sentent pas nécessairement obligées de s’en justifier en écrivant un livre, heureusement !

Allons droit au but : que les gens qui n’apprécient pas Jean-Pierre Foucault passent leur chemin, ce livre ne les intéressera pas. En revanche, si on considère l’animateur comme un ami fidèle, qui égaye la présentation de nos émissions préférées depuis de nombreuses années, et qu’on est curieux d’en apprendre plus sur sa vie et sur son parcours personnel, alors ce livre est fait pour nous. De la même façon, si on est nostalgique de sa propre enfance - ou de celle de ses parents- dans les années 50, en particulier si celle-ci s’est déroulée en Provence, voire, encore mieux, à Marseille, ce livre sera pour nous une véritable malle aux trésors de senteurs et de souvenirs oubliés.

Car il faut reconnaître que Jean-Pierre Foucault est un formidable conteur. Son écriture vive retrace avec force détails, d’une précision impressionnante, son enfance auprès d’une mère rescapée de la barbarie nazie, et d’un père admiré, parti trop tôt, assassiné en pleine rue, de la perte duquel il ne se remettra jamais vraiment. L’animateur attachant, au sourire permanent, se livre et confie à son public ses mémoires, pleines de nostalgie.


Agnès Abécassis
( Mis en ligne le 15/03/2005 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd