L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 27 janvier 2023
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Politique  
 

L'ennemi dans le miroir
Marcel Gauchet   La Démocratie contre elle-même
Gallimard - TEL 2002 /  10,5 € - 68.78 ffr. / 385 pages
ISBN : 2070763870
Imprimer

Directeur d'études à l'École des Hautes Études en Sciences Sociales et rédacteur en chef de la revue Le Débat chez Gallimard, Marcel Gauchet poursuit, avec La Démocratie contre elle-même, l'analyse des différents aspects du modèle démocratique déjà entrepris dans La Révolution des droits de l'homme, La Révolution des pouvoirs et La Religion dans la démocratie.

Le point de départ de cette réflexion est alarmant : après être sortie victorieuse de ses confrontations avec "ses adversaires historiques", des partisans du totalitarisme aux révolutionnaires de tout acabit, il semblerait que la démocratie moderne se heurte aujourd'hui à son plus redoutable ennemi - elle-même. Paradoxalement, c'est un retour aux sources, à savoir les Droits de l'homme, qui serait à l'origine de cette nouvelle menace. Contrairement à ce qu'on pouvait observer jusque dans la première moitié du XXe siècle, Marcel Gauchet décèle dans les crises traversées par les piliers de nos sociétés modernes - religion, politique, éducation - une véritable désagrégation des conditions anthropologiques propices à l'émergence et à la consolidation de la pensée démocratique. Comme l'observe l'auteur : "Nous nous trouvons désormais devant une entente majoritaire de la démocratie qui sacralise à ce point les droits des individus où elle se fonde qu'elle sape la possibilité de leur conversion en puissance collective." De cette ironie historique naît l'aporie qui est la principale cause de l'érosion démocratique : l'homme pleinement investi de ses droits fondamentaux se révèle pour ainsi dire ontologiquement incapable d'y enraciner son sentiment d'appartenance à la société. Et, suprême pied-de-nez à toutes nos valeurs fondatrices, c'est au sein même de l'école que s'élabore cette rhétorique de "la démocratie contre elle-même".

Constitué d'une suite d'articles balayant les années 1980-2001, cet ouvrage d'une clarté de style et de pensée remarquables vise, au-delà des questions critiques qu'il pose au lecteur-citoyen, à brosser un portrait-robot de "l'individu démocratique" - cet être littéralement sans attache, affranchi de toute tutelle religieuse ou bourgeoise mais confronté à sa propre perte de sens, subissant une individualisation qui le condamne au conformisme, à la pensée unique. Pour combien de temps ?


Jean Levasseur
( Mis en ligne le 22/04/2002 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2023
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd