L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 29 mars 2020
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Politique  
 

Strauss-Kahn, blogueur
Dominique Strauss-Kahn   DSK - 365 jours
Grasset 2006 /  18.90 € - 123.8 ffr. / 359 pages
ISBN : 2-246-71051-0
FORMAT : 14,0cm x 22,5cm
Imprimer

La publication d'ouvrages par des hommes politiques est, particulièrement en France, un outil prisé de communication. Comme d'autres candidats à la candidature pour les prochaines élections présidentielles de 2007, Dominique Strauss-Kahn a choisi ce média pour convaincre de sa stature de "présidentiable". Et comme le genre l'exige, ce type d'écrits poursuit un double objectif : exposer des propositions et définir l'homme qui les formule.

L'ouvrage se présente sous la forme d'un blog. Il est composé, en effet, d'une suite de remarques portant sur l'actualité des douze derniers mois. Au gré des événements, Français, européens ou internationaux – trois niveaux qui composent les trois parties de l'ouvrage -, Dominique Strauss-Kahn expose ses réactions, ses réflexions et convictions. A l'évidence la forme renvoie directement à l'une des caractéristiques devant définir un (le?) véritable candidat, le plus adapté aux difficiles exigences du pouvoir : "J'ai choisi de me livrer à cet exercice car gouverner, c'est aussi cela : être capable d'avoir un avis sur les affaires du monde sans pouvoir attendre la rédaction d'une note, l'avis d'un expert ou la création d'une commission."

Dans cet exercice de style, où l'homme doit faire la démonstration de sa capacité à réagir et agir sur tout, Dominique Strauss-Kahn enfile les sujets de réflexions comme d'autres enfilent des perles : l'annonce de la candidature de Besancenot pour la LCR, les mobilisations contre le CPE, la victoire du "non" au référendum du 29 mai 2005, la publication du Livre noir de la psychanalyse, les événements du Darfour, une visite au Maroc, le théâtre de Bernard Sobel, l'ISF, la crise de l'immobilier, etc.

Ce qui frappe, c'est qu'à travers ce mélange hétéroclite de sujets et de considérations lointaines un même style se dégage. Heureux dans une réunion publique, à l'aise dans une confrontation d'experts, toujours entre deux trains ou deux avions, visitant avec le même intérêt Sarcelles et Tokyo, DSK est partout maître de lui-même, sujet conscient. Et les remarques sont nombreuses sur cette capacité à l'omniprésence et l'omniscience : "D'abord, Lyon et une réunion sur la surpopulation dans les prisons : une honte française. Ensuite, Bruxelles et un colloque sur les étapes qui nous attendent en raison de l'inexistence du "plan B" : une responsabilité française. Enfin, L'Haÿ-les-Roses et un meeting pour pilonner la droite qui abîme la France et commencer à faire des propositions : un avenir français." Dans cette journée que l'auteur accepte tout de même de qualifier d'"harassante", on sent toute la jouissance de l'expert boulimique et infatigable, capable de faire face et de prendre en charge tour à tour les "hontes", les "responsabilités" et l'"avenir" de la France.

Cette posture traverse tout l'ouvrage. Rien, aucune réalité de la France n'est abordée autrement que par le prisme si singulier de l'expertise et de son pouvoir à résoudre des problèmes. Dans un monde où l'irrationalité peut surgir à tout moment, Dominique Strauss-Kahn fait parti de ces hommes qui entendent rendre raison à tout et à tous. Pour ne prendre qu'un exemple, le "non" au référendum du 29 mai est la marque de l'incompréhension et de la confusion, que seul un effort redoublé de pédagogie pourra dissiper...

Au milieu de ces considérations qui sont comme autant de facettes d'un même portrait, Dominique Strauss-Kahn présente quinze propositions devant structurer les différents axes de sa politique future : la lutte contre le chômage et les inégalités, le développement durable, la sécurité et la démocratie. Social-démocrate à l'aise dans une mondialisation qui n'est pas coupable, l'auteur affirme que s'il n'existe pas de modèle pour la France – ni au Royaume-Uni, ni en Suède, ni en Allemagne -, il existe partout des exemples. Des exemples multiples et variés qu'il n'est pas toujours aisé de suivre…


Guy Dreux
( Mis en ligne le 07/07/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • La Flamme et la Cendre
       de Dominique Strauss-Kahn
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd