L'actualité du livre Jeudi 13 juin 2024
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Pédagogie/Education  
 

L'école éprouvée
Pierre Bergounioux   Frédéric Ciriez   Rémy Toulouse   Ecole : mission accomplie
Les Prairies ordinaires - Contrepoints 2006 /  16 € - 104.8 ffr. / 202 pages
ISBN : 2-350-96035-8
FORMAT : 14,0cm x 21,0cm

L'auteur du compte rendu: Guy Dreux est professeur certifié de Sciences Economiques et Sociales en région parisienne (92). Il est titulaire d'un DEA de sciences politiques sur le retour de l'URSS d'André Gide.
Imprimer

Chaque rentrée scolaire reçoit son lot d'ouvrages sur l'école. Les fausses oppositions (la plus fameuse - peut-être la plus rentable éditorialement - est celle qui confronte "républicains" et "pédagogues") ressurgissent d'autant plus facilement que le ministre de l'Education nationale y participe lui-même en se déclarant tout à trac "contre la méthode globale". Mais la multiplication de ces titres ne doit pas nous faire oublier une chose beaucoup plus positive : en France le débat sur l'école est vif, large et permanent. Et c'est tant mieux.

Cultivant le goût des chemins de traverse, les éditions «Les prairies ordinaires» ont sollicité Pierre Bergounioux pour parler de l'école d'aujourd'hui. Auteur prolixe, il est aussi professeur dans un collège de la grande banlieue parisienne depuis une trentaine d'années. Son propos, puissamment nourri de littérature sociologique, établit un constat et signale une cible. "Paradoxalement, la crise actuelle du système éducatif résulte de la prolongation de la scolarité obligatoire", déclare-t-il. Très clairement, Pierre Bergounioux regrette que l'allongement de la scolarisation des dernières décennies ne puisse plus se vivre comme une conquête intellectuelle et sociale. Il le juge d'autant plus excessif qu'il repose sur un cadre, le collège unique, et un principe, l'égalité des chances, dont la réalité vécue est sans cesse plus éloignée aux attentes, des élèves comme des adultes, qu'ils soient professeurs ou parents. Le parcours scolaire devient d'autant plus éprouvant qu'il ne cesse de s'allonger sans tenir ses promesses.

Le collège est devenu ce lieu particulier où, "égalité des chances" oblige, chacun se doit de participer à une compétition scolaire pour laquelle peu sont faits. Certains persistent à y voir, malgré tout, un bienfait : celui d'une commune expérience. Les autres sont plus attentifs à la réalité vécue par des jeunes mal disposés. Et le constat est amer. "Dans le principe, il est juste et bon que les citoyens se côtoient. […] Mais dans la guerre de tous contre tous du néo-libéralisme, le voisinage d'enfants issus de classes différentes se ramène, pour les uns, à vérifier concrètement leur supériorité, pour les autres, leur irrémédiable médiocrité." Ce constat, pour pessimiste qu'il soit, a pour lui quelques terribles statistiques qui notent la lente disparition des "miraculés", comme les appelait Pierre Bourdieu. Pour Pierre Bergounioux, organisant la "lutte des classes dans la classe", le collège unique remplit parfaitement son rôle de reproduction sociale. Dans cette situation, les relations ont tendance à se dégrader. L'auteur note une certaine indifférence voire une hostilité croissante d'une partie des élèves contre le système éducatif dans son ensemble. Pour le comprendre, pense-t-il, il faut savoir et admettre que les expériences sont héréditaires. Or la ou les générations précédentes ont déjà joué le jeu… et n'y ont rien gagné.

L'ouvrage développe un propos pessimiste, emprunt de nostalgie, propre à faire passer Pierre Bergounioux soit pour un affreux conservateur soit pour un homme résigné, les deux ne s'excluant pas. "Aucune mesure pédagogique ne changera rien au fonctionnement de l'école", déclare-t-il avant d'affirmer que pour les mauvais élèves "il est trop tard depuis le début".

Mais il nous semble que, pour être honnête avec ce "mécontemporain", il faut le lire à partir des thématiques qui lui sont propres (ce que d'ailleurs ne font peut-être pas suffisamment les deux intervieweurs, Frédéric Ciriez et Rémy Toulouse). En 2001, Pierre Bergounioux publiait en effet Le Premier mot, superbe ouvrage dans lequel il revenait sur son parcours de miraculé. De Limoges à Paris il y a loin ; ce fut pour lui un parcours d'idées et une découverte du langage. Mais pour s'en "expliquer", pour comprendre ce qui lui a permis de désirer ce pour quoi il n'était pas a priori programmé, Pierre Bergounioux revient sur la lourdeur géologique des lieux de sa naissance. C'est finalement dans la lecture d'un volumineux traité de géologie, oeuvre d'un dénommé Mouret, qu'il trouvera l'explication la plus sensible de ce qui constituait sa propre distance avec le savoir scolaire. Face à cette pesanteur (toute géologique) seule l'émergence d'un désir infondé pouvait contrarier son destin scolaire.

Or ce désir infondé et à peine avouable a disparu aujourd'hui dans la compétition scolaire généralisée. Et c'est peut-être ce que semble regretter le plus Pierre Bergounioux lorsqu'il affirme : "La passion qui a pu animer les activités les plus élémentaires […] a laissé la place à l'estimation comptable des "chances de gain pécuniaire" attachées à un emploi quelconque." Voilà qui nous ramène à d'autres débats qui ne se résument pas dans les formules les plus convenues d'une défense "aristocratique" ou "conservatrice" de l'école…


Guy Dreux
( Mis en ligne le 27/10/2006 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Pierre Bergounioux, l’héritage
       de Pierre Bergounioux , Gabriel Bergounioux
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2024
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd