L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 18 août 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Questions de société et d'actualité  
 

Vaches laitières de tous les pays, unissez vous !
Michelle Julien   La Vache à lait - notre consommation, leur martyre
Editions du Cygne 2011 /  19 € - 124.45 ffr. / 220 pages
ISBN : 978-2849242209
FORMAT : 14cm x 21,5cm

L'auteur du compte rendu : Docteur en sociologie, diplômé de l’Institut d’Etudes politiques de Paris et de la Sorbonne (maîtrise de philosophie), ancien élève de l’Ecole nationale d’administration, Christophe Colera est l'auteur, entre autre, aux Editions L’Harmattan, de Dialogue sur les aléas de l’histoire (2010).
Imprimer

Elles sont des dizaines de millions en Europe, elles accompagnent l’homo sapiens depuis le néolithique, lui fournissent son lait, son beurre, son fromage. Elles sont aujourd’hui la cheville ouvrière de l’industrie agro-alimentaire comme les poules pondeuses et les porcs d’élevage. Pourtant on les traite par le mépris, l’indifférence, on les exploite sans les connaître.

En prenant la plume pour défendre leur cause, Michelle Julien participe d’un grand mouvement de réévaluation du statut de l’animal dans nos hiérarchies de valeurs et nos schèmes de représentations, à l’image d’autres livres sur les animaux comme l’ouvrage remarqué aux États-Unis de G.A. Bradshaw sur les mœurs et le destin des éléphants (Elephants on the edge, what animals teach us about humanity). Grâce à Michelle Julien, le fossé entre le bovin et l’hominidé se réduit, le premier quitte le cliché de l’animal-machine pour redevenir cet être de sensation, d’émotion et de mémoire qu’il a toujours été, vivant dans des sociétés matriarcales, à maints égards sujets de droits, dont le premier devrait être de lui éviter des souffrances inutiles.

Or, en fait de souffrances, la vache a largement son lot dans l’intervalle de vie de quelques années que l’être humain lui accorde avant qu’elle finisse dans nos assiettes. De la souffrance physique de l’infection des mamelles – liée à l’immobilité insalubre dans laquelle on la confine – à la souffrance psychique d’être séparée de son veau, en passant par les aberrations de sa nutrition, l’inconfort d’une traite systématique qui la maintient constamment affamée, et sa transformation anatomique dans la forme de l’improbable vache Holstein : une masse de 700 kilos noire et blanche spécialement conçue pour produire du liquide blanc, et ne pouvoir guère faire que cela.

Dans ce livre, Michelle Julien instruit, d’une certaine façon dans le sillage de Heidegger jadis ou de l’Ecole de Francfort, même si elle ne les mentionne pas, le procès de la barbarie d’une civilisation de la technique, la nôtre, qui a poussé à son extrémité un certain mépris de la nature inauguré par l’invention de l’agriculture (qu’on se songe, par exemple, à Naissance des divinités, naissance de l'agriculture - La révolution des symboles au Néolithique, de Jacques Cauvin). On peut lui reprocher de n’avoir peut-être pas suffisamment replacé ce processus dans l’histoire longue, et, du fait d’un parti pris militant assumé, ne pas avoir suffisamment évalué les avantages et inconvénients de la maltraitance animale du point de vue de l’impératif de survie de notre propre espèce (y compris de sa survie dans l’espace le jour où elle devra quitter notre planète devenue invivable). Mais le livre a les qualités de ses défauts : en se concentrant sur notre époque, il en décortique les mécanismes avec minutie, notamment celui du conditionnement des enfants. En examinant le discours tenu par les adultes à nos chères petites têtes blondes dans des musées et salons de l’agriculture qui leur sont destinés, Michelle Julien montre comment on casse le lien affectif qui spontanément se crée entre l’enfant et l’animal, pour lui substituer un sympathie artificielle pour des animaux de dessins animés ou de publicité qui permet de poursuivre une exploitation productiviste, aussi cruelle que cupide, dans le plus grand sommeil des consciences.

Le féminisme affiché de l’auteure, à qui l’on doit également le livre au titre évocateur Des souris et des salopes. De la misogynie en milieu animaliste, permet aussi de saisir une parenté entre le système d’exploitation des vaches et le machisme : «La vache et la femme, tantôt saintes ou garces, toujours jugées sur leur apparence physique (…) La vache est folle, jamais le taureau ; tout comme la femme est hystérique jamais l’homme», annonce-t-elle dès son introduction (en forçant tout de même un tantinet le trait, car le taureau fou est aussi un lieu commun de la culture occidentale, du moins l’était-il avant l’apparition de l’encéphalopathie spongiforme…).

La large place que Michelle Julien accorde notamment dans ses interviews aux paroles d’acteurs engagés contre la souffrance animale donne à réfléchir sur les voies alternatives de l’élevage bovin. Sans forcément partager toutes les conclusions du livre – dont une part semble viser, notamment dans son insistance sur les méfaits écologiques de l’élevage d’un animal pour sa viande et son apologie du véganisme d’Eva Batt, à détourner l’humain de ses instincts carnivores –, le public francophone y trouvera une contribution intéressante au débat sur la place de l’homme dans la nature et la souhaitable réorientation de nos systèmes de production.


Christophe Colera
( Mis en ligne le 09/03/2011 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Faut-il manger les animaux ?
       de Jonathan Safran Foer
  • L'Ethique animale
       de Jean-Baptiste Jeangène Vilmer
  • Entretien avec Jean-Baptiste Jeangène Vilmer
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd