L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mercredi 18 septembre 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Questions de société et d'actualité  
 

Grandfather is watching you !
Hans-Magnus Enzensberger   Le Panoptique - 20 problèmes insolubles traités en 20 démonstrations morales et récréatives
Alma Editeur 2014 /  20 € - 131 ffr. / 231 pages
ISBN : 978-2-36279-125-3
FORMAT : 13,6 cm × 18,6 cm

Paul-Jean Franceschini (Traducteur)
Imprimer

On ne présente plus Hans Magnus Enzensberger (né en 1929), écrivain allemand, auteur entre autres de Médiocrité et folie, Requiem pour une femme romantique, Hammerstein ou L'intransigeance (enquête magistrale sur un général allemand durant la guerre), Politique et crime. Ses livres s’intéressent autant à l’histoire (souvent politique) récente qu’à notre époque contemporaine, que ce soit sous la forme d'essais ou de romans. Esprit éclairé mais sceptique, il s’attaque en quelque sorte à la décadence moderne, à l’insuffisance des esprits, tout en faisant preuve d’analyses nuancées.

Son Panoptique incarne ce regard lucide, amusé et critique des usages actuels qu’il compare souvent avec la mythologie ou l’histoire plus récente afin de montrer à la fois la régression anthropologique et les progrès administratifs à l’œuvre ( et dont la technique et la médecine font partie). A l’instar d’un Exégèse des lieux communs (L. Bloy, 1902), Enzenberger propose 20 problèmes insolubles traités en 20 démonstrations morales et récréatives ! De la microéconomie au monde de l’entreprise en passant par la culture populaire, le sexe et la politique, l’essayiste allemand relève l’inacceptable (la décadence actuelle visant à tout relativiser au nom de la production et du consumérisme) tout en défendant certains traits propres à la modernité (organisation administrative, joie du progrès).

Ce qui est jubilatoire ici, c'est moins la polémique créée que le style alerte et enjoué du vieux briscard à qui on ne la fait pas. L’œil de l’essayiste dépasse celui du spécialiste car la vision et le style créent une profondeur et une subtilité de l’analyse bien plus percutantes qu’un cours théorique. L’écrivain peut ainsi partir d’une réflexion simpliste ou d’un exemple trivial - une tache de café, la trace d’un chewing-gum sur le bitume - pour en arriver à aborder des réalités plus pugnaces : les totalitarismes, la transparence, le transgenre ou les services secrets !

Mémorialiste, Enzensberger offre tout le bon sens de l’écrivain qui, de son panoptique, analyse certains travers de notre société. Était-ce pire avant ? Qu’est-on en train de vivre ? Quelle prospérité ? Quelles menaces ? Pourquoi en est-on arrivé là ? Quelles sont les solutions ? En même temps, tout n’a jamais aussi bien fonctionné ! L’allemand reste mitigé mais, en bon moraliste, il s’amuse en restant elliptique ou général sur les grandes et petites questions de notre temps.

Un livre qui se lit comme une promenade, et comme toute promenade bucolique ou sportive, l’occasion est toute trouvée pour s’instruire, découvrir, profiter et comprendre les enjeux avant de les oublier.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 15/12/2014 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd