L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 19 septembre 2021
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Questions de société et d'actualité  
 

La culture : avenir de l’Europe
Jacques Flament   Plaidoyer pour une Europe culturelle
Jacques Flament Editions - PhilosophieS 2015 /  10 € - 65.5 ffr. / 88 pages
ISBN : 978-2-36336-231-5
FORMAT : 13,0 cm × 20,0 cm

L´auteur du compte rendu : Arnaud Genon est docteur en littérature française et professeur certifié en Lettres Modernes. Il enseigne actuellement les lettres et la philosophie en Allemagne, à l’Ecole Européenne de Karlsruhe. Visiting Scholar de ReFrance (Nottingham Trent University), il vient de publier en collaboration avec Jean-Pierre Boulé Hervé Guibert : L'écriture photographique ou le miroir de soi (Presses Universitaires de Lyon, 2015). Il a cofondé les sites herveguibert.net et autofiction.org.
Imprimer

L’Europe ne connaît pas actuellement – loin s’en faut – ses plus belles heures de gloire. Chahutée par la crise économique – dont on peine à voir les prémices d’un début de fin – ainsi que par les nouveaux flux migratoires qui ramènent chacun à son propre territoire, à ses propres frontières et à sa supposée «identité», l’Union semble n’avoir jamais été aussi mal nommée. Si l’on ajoute à cela la prolifération de courants néo-souverainistes venus de tous bords, on ne peut que faire le triste constat du marasme dans lequel elle est plongée.

Face à cette réalité, l’éditeur et auteur Jacques Flament, dans un essai porteur d’élan, se met à rêver à un «réenchantement européen» qui serait possible, selon lui, par la création d’«Une identité culturelle forte et [d]’une vision à moyen terme d’une économie reformatée sur une pluriculturalité de ses peuples» qui permettraient aux citoyens d’«adhérer au projet d’une Europe fédératrice, unie, solidaire, humaniste». On trouve cette proposition d’autant plus stimulante que la «la culture comme solution potentielle à la dégénérescence programmée» n’est jamais envisagée, ni même ne serait-ce que débattue au cœur de notre Europe quasi essentiellement tournée vers des préoccupations et solutions économiques alors que son projet, à en lire «Le traité instituant la communauté européenne», réside en partie dans l’épanouissement des cultures des Etats membres.

La «richesse» européenne se résume, en temps de crise, en termes de taux de croissance ou d’endettement. A aucun moment nos politiques n’évoquent-ils la culture, alors même qu’elle constitue une «ressource inépuisable […] qui ne trouvera jamais matière à délocalisation, qui est la source de son rayonnement jusque bien au-delà de ses frontières». Au contraire, on en rabote les budgets qui se réduisent à une peau de chagrin. Les valeurs positives de l’Europe, celles qui sont sources d’envie, d’élan, de projets sont alors hélas, souvent, les plus méprisées. Ne pas donner sa place à la culture, c’est assurément, pour un Etat ou pour l’Europe, se tirer une balle dans le pied : nombre de problèmes de nos sociétés actuels ne sont-ils pas dus à un manque de repères culturels ?

Enfin, l’auteur nous propose quelques pistes qui consistent à appréhender différemment la culture, notamment dans l’optique d’une «économie future intelligente». Il ne s’agit pas de donner des solutions «clé en main» – ce n’est pas l’objectif d’un plaidoyer – mais d’ouvrir un champ de réflexion révélant qu’une Europe culturelle est possible et que les idées, souvent pragmatiques et simples pour la faire advenir, existent. Il est bon d’entendre des voix comme celles de Jacques Flament. Il serait tout aussi bon qu’elles soient entendues.


Arnaud Genon
( Mis en ligne le 16/11/2015 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd