L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Samedi 24 août 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Questions de société et d'actualité  
 

Un manuel original et vivant
Eric Cobast    Collectif   Culture générale - Tome 1
PUF - Quadrige 2004 /  19 € - 124.45 ffr. / 328 pages
ISBN : 2-13-054296-4
FORMAT : 15x20 cm

L'auteur du compte rendu : Cécile Obligi est l'auteur d'un mémoire de maîtrise d'histoire intitulé Images de Jean-Sylvain Bailly, premier maire de Paris, 1789-1791.
Imprimer

La raison d’être de ce nouveau manuel de culture générale est de fournir aux étudiants des outils pour la préparation des concours administratifs. Ces concours comportent en effet très souvent une épreuve de culture générale, mais aucun manuel ne propose de mise au point prenant en compte les événements de l’année en cours. Or c’est précisément dans l’actualité récente que les lignes de force sont difficiles à dégager de la masse des informations. L’objectif de ce manuel est donc d’appliquer la pratique de la «culture générale» à l’actualité récente, raison pour laquelle sa parution est annuelle. C’est sa première originalité.

La deuxième réside dans la forme des articles proposés : le manuel comporte aussi bien des entretiens (avec Michel Wieviorka sur la place des intellectuels dans le débat public aujourd’hui), que des articles déjà parus dans des revues (article de Richard Robert sur les querelles de mémoires, déjà paru dans La Vie des idées), des transcriptions de conférences (conférence de Cédrick Allmang sur L’Europe à la recherche de son Etat, prononcée à l’ENA), ou encore de courtes chronologies. Le ton des articles varie lui aussi en fonction de son contexte d’origine, et de son auteur, les contributions provenant à la fois d’intellectuels très connus et de jeunes chercheurs.

L’ouvrage est divisé en trois parties : «La politique en débats», «Questions de société» et «La culture en mouvement». S’y ajoute une quatrième partie beaucoup moins originale nommée «Feuilleton», qui s’apparente à un cours de culture générale très classique. Il s’agit d’une histoire des idées, exposée à travers le prisme de la polémique («Le souffle de la polémique»).

Les thèmes abordés sont eux aussi très variés : théâtre contemporain, nouvelles normes comptables, mutations du climat. Le manuel s’attache plus particulièrement à traiter les sujets qui ont fait régulièrement la une de l’actualité dans les mois précédant sa parution. On trouve donc dans la version de cette année des mises au point sur le communautarisme, la laïcité, la «crise» de l’école, ou encore le «déclin» de la France. Généralement, l’article s’appuie sur un événement récent pour exposer brièvement les origines d’un problème, son développement actuel et les débats qui ont cours sur lui. Ainsi, le chapitre consacré au droit de grève, partant des grèves du printemps 2003, rappelle l’interdiction induite par la loi Le Chapelier (1791), l’obtention du droit (1864), les grandes grèves de l’histoire (1936, 1968…), les mutations dans ses formes d’exercice («grève zélée», «grève thrombose» par exemple), les données actuelles du problème (notamment le passage du taux de syndicalisation de 42 % en 1950 à 9 % en 2004, ou encore la forte perte d’influence du syndicalisme dans le secteur privé), et les évolutions en cours (conséquences des débats actuels sur le «service minimum»). Cet exemple montre bien que le manuel, sans remplacer un cours sur la question, fournit d’utiles jalons en s’appuyant sur des données récentes.

La qualité réside donc essentiellement dans la prise en compte des éléments les plus récents, ainsi que dans la variété des types d’articles proposés dans les trois premières parties. La diversité des articles rend en effet la lecture très vivante, alors que l’étude d’un manuel de culture générale est souvent rébarbative. La faiblesse est dans la dernière partie, beaucoup plus classique, qui est finalement soit un bon récapitulatif, soit une bonne introduction, mais ne peut servir de cours en l’absence d’une (courte) bibliographie à la fin de chaque chapitre.


Cécile Obligi
( Mis en ligne le 24/08/2004 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd