L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Dimanche 8 décembre 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Nous partîmes 500…
Yves Colin    Collectif   Les Vieilles charrues - An Erer Kozh
Coop Breizh 2011 /  29,90 € - 195.85 ffr. / 206 pages
ISBN : 978-2-84346-507-9
FORMAT : 22cm x 28cm

Jean-Luc Martin (Préfacier)

Jean-Philippe Quignon (Préfacier)

Christian Troadec (Préfacier)

Imprimer

Nous partîmes 500... mais par un prompt renfort nous nous vîmes… au fil des ans : 5300 bénévoles et 2.850.000 spectateurs pour un total de 7500 spectacles.

Le Festival des Vieilles Charrues passe le cap de ses 20 ans en fêtant dignement son épopée : les meilleurs journalistes musicaux (Laurent Lavige - France Inter, Emmanuelle Debaussart, Yves Pouchard, etc.) signent cet ouvrage passionnant qui retrace l’aventure, de la remorque de tracteur, qui servit de scène à la première «ribouldingue» en 1992, jusqu’à l’entrée dans le cercle des plus grands festivals d’Europe.

On reparle d’une poignée d’étudiants, pionniers du tout premier «Chasse-fumier», de la tradition d’entraide et de bénévolat qui permet d’investir les bénéfices au profit de tous. Outre les anecdotes savoureuses qui émaillent le récit, le lecteur découvre les mécanismes de la montée en puissance de ce Festival qui inscrit ses actions dans une économie sociale et solidaire. Des premiers QG (bars des sports et le restaurant de chez Roger et Linette, et la mairie), les évolutions s’enchaînent et s’imposent au gré des ans et des festivaliers de plus en plus nombreux. Les groupes se succèdent : «Les Pires», leur première tête d’affiche, «Dolly and Co», «Les satellites», etc., et toujours l’association des Vieilles Charrues s’adapte : «Les Blues brothers ne sont libres que le dimanche ? Qu’à cela ne tienne : le festival prévu sur deux jours passe à trois pour accueillir le mythique combo américain». En 1995, la sex machine est sur Deauville au lieu d’être à Carhaix… Vite ! On met James Brown dans un taxi pour le récupérer juste à temps ! Sur fonds de crise économique, le Festival continue son évolution, quitte le centre-ville pour Kerampuilh, où la barre des 100000 spectateurs est franchie. Les années passent et les chiffres donnent le vertige. Le lecteur suit l’aventure comme un roman… au style alerte et plein d’humour.

Dans l’iconographie très riche, les spectateurs retrouveront avec bonheur et émotion les meilleurs moments avec Ben Harper, Pierre Perret, Matmatah, les Frères Morvan, M, Noir Désir, Iggy Pop, Muse, Patty Smith, Deep Purple, Bruce Springsteen, etc., et regarderont avec une certaine tendresse les photos de Bashung, Rita Mitsouko (belle photo de Catherine Ringer et Frédéric Chichin souriant…), Nougaro, Henri Salvador, Charles Trenet… Impossible ici, évidemment, de citer tous les artistes de manière exhaustive, mais un index les recense par année de festival. Le lecteur retrouvera également dans cet ouvrage toutes les affiches du Festival ainsi que de nombreux dessins du célèbre Nono et des caricatures bien sympathiques.

Des chapitres dédiés aux festivaliers, ce Public fidèle, aux arts de la rue, aux projets aidés par l’association complètent cet ouvrage aussi tonique et joyeux qu’une tranche du festival des Vieilles Charrues ! Un Collector à n’en pas douter !


Marie-Claude Bernard
( Mis en ligne le 27/01/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd