L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 20 mai 2019
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Brassens d’aujourd’hui
 Collectif   Un p’tit coin de paradis
Margot Editions 2012 /  18 € - 117.9 ffr. / 80 pages
ISBN : 978-2-9541157-0-2
FORMAT : 16,0 cm × 23,5 cm
Imprimer

Seize illustrateurs se sont réunis pour illustrer vingt chansons de Brassens (précédées d’une courte biographie et suivies de libres interprétation), les plus connues (''Le Gorille'', ''La Chanson de l’Auvergnat'', ''Les Copains d’abord'', ''Heureux qui comme Ulysse'', etc.). Beaucoup sont nés après la mort de Brassens (le 29 octobre 1981), ils viennent de l’illustration jeunesse, de la bande dessinée, de la presse ou du graphisme, et leur démarche traduit bien l’intemporalité de ce poète, chanteur bourru, observateur lucide et sans cynisme de l’humanité. Chacun a son style, si Brassens lui n’en a qu’un, inimitable.

L’heureuse diversité des illustrations met en valeur la richesse du chanteur et du parolier ! Hélène par Emmanuel Lepage a l’air solaire d’une petite fille aux allumettes perdue dans la nuit sombre, mais à qui est promise une fin heureuse : «dans le cœur de la pauvre Hélène qui n’avait jamais chanté, Moi j’ai trouvé l’amour d’une reine et moi je l’ai gard黅 L’Auvergnat d’Eva Bourdier est un enfant encapuchonné qui voit la misère à hauteur de ses yeux, en noir et blanc, la seule tache de couleur étant sa douillette écharpe rouge. Benjamin Lacombe fait s’envoler ses personnages en montgolfière pour dire bien haut la liberté chantée par Brassens : «Battus de soleil et de vent / Perdus au milieu des étangs / On vivra bien contents / mon cheval, ma Camargue et moi (bis)», dans ''Heureux qui comme Ulysse'' (musique de Georges Delerue, paroles de Henri Colpi qui en 1970 réalisa, avec Fernandel en acteur principal, le film qui porte le même titre). Avec Laurent Bordier (''Le Temps ne fait rien à l'affaire''), les lauréats du concours international («le temps ne fait rien à l’affaire / Quand on est con, on est con») sortent tout droit d’une bande dessinée, tandis que ''Les Amoureux des bancs publics'' de Thibault Prugne, âgés, s’asseyent dans le crépuscule rougeoyant d’un immense et somptueux coucher de soleil. Chaque illustrateur a sa lecture du ton de Brassens, mais tous ont en commun humour tendre et poésie.

Une toute jeune maison d’édition, créée en 2011 par Anne-Fleur Drillon, Anthony Martinez, Vanina Noël et Thibault Prugne. Brassens est leur premier livre. Un très joli livre, avec une maquette élégante, un beau papier, en couverture : le profil de Brassens, pipe en bouche, tel qu’en lui-même… Il mérite bien son sous-titre–citation... Un p’tit coin de paradis.


Marie-Paule Caire
( Mis en ligne le 14/09/2012 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2019
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd