L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 20 août 2018
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Toutes les battre
Maria Sharapova   Unstoppable - Mon autobiographie
Talent Sport 2018 /  21,90 € - 143.45 ffr. / 300 pages
ISBN : 978-2-37815-019-8
FORMAT : 15,0 cm × 24,0 cm

Carole Bouchard (Traducteur)
Imprimer

De son vrai prénom Masha, Maria Sharapova (née en 1987) est une grande joueuse de tennis. Une championne, comme elle se définit elle-même. Son palmarès (toujours en cours) est impressionnant : 36 titres dont 5 grands chelems (elle fait partie des joueuses qui ont emporté les 4 différents grands chelems), 38 millions de dollars de gains en 17 ans de carrière sur le circuit professionnel, 632 victoires pour 159 défaites, une place de numéro 1 mondiale en 2005. Malgré un tel parcours, elle continue de jouer au tennis parce que ce sport est sa passion.

Une passion que son père Yuri lui a inculquée lorsqu'il l'a vu taper la balle contre un mur d’entraînement, à Sotchi en Russie, alors qu'elle n'avait que 4 ans. Très vite, il croit en son talent et décide de la confier à une école de tennis en Floride afin d'en faire une joueuse professionnelle. Homme fantasque mais lucide et courageux, il obtient deux visas et débarque avec sa fille en Floride, une nuit de 1993, sans parler un mot d'anglais. S'ensuit une série de rencontres hasardeuses, de coups de chance inouïs mais aussi de batailles sans fin pour imposer le style de Maria à des écoles de tennis prestigieuses. Elle est acceptée chez Bollettieri (grand découvreur de talents), puis c'est Robert Landsdorp qui s'occupe plus directement d'elle ; l'ombre du père plane cependant en permanence sur la jeune prodige.

Déterminée, reconnue pour sa concentration intense, la joueuse apprend à frapper à plat et commence à gagner des tournois importants (alors que les écoles de tennis se désintéressent d'elle...). Son classement est alors le seul argument de sa prise en charge définitive par un encadrement officiel. Les premiers tournois sur le circuit professionnel s’enchaînent puis vient la consécration : une victoire à Wimbledon en 2004, à 17 ans. Depuis, et malgré des blessures (une opération de l'épaule en 2008) et une suspension pour dopage en 2017 (Sharapova a été contrôlée positive au meldonium, médicament rajouté sur la listes de produits dopants en 2016 alors que la joueuse, non informée, le prenait depuis quelques années pour réguler des problèmes de santé récurrents), elle n'a jamais baissé les bras et imposé son style de jeu : puissant, endurant, élégant (elle mesure 1 mètre 88) sans oublier ses hurlements légendaires (et énervants) à chaque frappe (qu'elle évoque peu ici, confiant simplement qu'elle ne les contrôle pas).

Les autobiographies de joueurs de tennis sont rares et souvent peu intéressantes. Le monde du tennis, très sélect, est aussi un univers secret, fait de voyages, de solitudes, de tournois, et d’entraînements permanents. Le livre d'Agassi fait référence (Open, publié chez Plon en 2009). Voici à présent celui de Sharapova qui, dans un style très oral, révèle lui aussi les coulisses d'une construction sportive et professionnelle. Chaque cas semble différent malgré l'uniformité de l’univers tennistique professionnel. La joueuse a voulu décrire (et elle l'a parfaitement fait) son enfance et la prise en main par son père qui s'est sacrifié (autant qu'il s'est révélé) pour qu'elle devienne une grande joueuse. Les 150 premières pages sont extrêmement détaillées et le talent de l'auteur (si elle a écrit seule mais cela semble être le cas) donne à voir parfaitement toutes les situation périlleuses qu'elle a dû traverser.

C'est complet, réussi et passionnant. Le tennis est un sport exigeant qui requiert de la combativité à chaque instant et une routine terrifiante. Les atouts de Maria furent l'envie de battre n'importe quelle joueuse en s'impliquant physiquement jusqu'à la dernière balle. Le sort d'un match (et qui plus est une carrière) dépend, selon elle, de l'attitude (concentration et volonté) du joueur : «Le tennis n'est pas un jeu. C'est un sport et un puzzle, un test d'endurance. Vous faites tout ce que vous pouvez pour gagner. Le tennis a été mon ennemi et mon ami, mon cauchemar et le réconfort à ce cauchemar, ma blessure et le baume pour ma blessure. (...) Je sais que vous voulez qu'on adore ce jeu ̶ si nous l'aimons, c'est plus drôle à regarder. Mais nous ne l'aimons pas. Et nous le détestons pas. C'est comme ça et ça a toujours été comme ça». Qui pratique ce sport régulièrement comprendra aisément ce conflit intérieur et la passion que l'on peut éprouver pour cette activité.

Maria Sharapova signe un livre tout à fait savoureux où, pour une fois, on apprend véritablement ce qu'est un joueur sur le circuit professionnel. La difficulté de commencer un nouveau tournoi après les défaites et même le gain d'un grand chelem. Une existence faite d'argent, de luxe certes, mais surtout de compétitions intenses entre athlètes qui ont du mal à se fréquenter. Le tennis est un sport où, malgré la solitude, le joueur stakhanoviste doit briller durant 15 années de folle dépense. Sharapova, dans Unstoppable, en donne une vue panoramique quasi naturaliste. Une vraie curiosité qui satisfera, nous espérons, le plus grand nombre.


Jean-Laurent Glémin
( Mis en ligne le 23/07/2018 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2018
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd