L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Vendredi 22 octobre 2021
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

Chanteur culte
Michel Sardou   Je ne suis pas mort, je dors
XO 2021 /  16,90 € - 110.7 ffr. / 159 pages
ISBN : 978-2-37448-334-4
FORMAT : 13,6 cm × 21,6 cm
Imprimer

Michel Sardou (né en 1947) fait partir des derniers mohicans de la chanson française, bien qu'il ait pris sa retraite en 2018 pour se consacrer exclusivement au théâtre. Dans ce nouvel opus autobiographique, faisant suite à Et qu'on n'en parle plus paru en 2009, il reprend la même technique de dialogues imaginés avec sa mère ou un alter ego, afin de survoler cinquante ans de carrière... malheureusement de manière trop partiale et lacunaire.

Si l'on respecte, voire admire le talent et la carrière sans la moindre fausse note du chanteur (l'un des rares artistes de droite, un peu réac, prêt à le revendiquer et à se ficher des élans progressistes de ses confrères) depuis la fin des années 60, on reste circonspect sur l'intérêt musical ou purement culturel d'un tel ouvrage tant les événements décrits ici sont purement anecdotiques et n'apportent rien à la connaissance du chanteur, excepté, il en convient, son caractère toujours franc et direct, se fichant des critiques ou de l'air du temps. Certes, l'ouvrage se lit d'une traite, sans déplaisir ; mais le livre fermé, le lecteur n'aura rien appris de bien passionnant. Sardou ne fait que survoler les années au fil de chapitres extrêmement concis, réduisant considérablement sa carrière, certes abordée dans un autre livre il y a plus de 10 ans.

Qu'apprend-on ? Tout d'abord, que Sardou ne souhaite pas s'attarder sur ses enfants (une ligne pour chacun, dont sa fille qui en prend pour son grade) et encore moins sur ses infidélités qui ont mis en péril sa vie sentimentale. Seule sa femme actuelle a droit à un portrait élogieux. Le reste n'est qu'évocations peu pertinentes de sa carrière, de ses amis du show-biz (Johnny avec qui il s'est fâché, Eddy Mitchell ou encore Pierre Billon, l'homme de l'ombre), de ses mariages, et de ses nombreux achats immobiliers. Car être un chanteur à succès rapporte beaucoup ! Sardou achète des manoirs, des théâtres, des restaurants, apprend à piloter des avions, fait la bringue avec le tout Los-Angeles poudré de cocaïne.

Hélas donc, ce livre présente peu d'intérêt pour les admirateurs d'un chanteur qui continue en fait à se dissimuler derrière son personnage ronchon et peu sympathique. Celui qui avoue "détester cette époque" a pourtant écrit là un livre qui lui correspond pleinement, puisqu'il n'est rien de plus qu'un produit marketing avec pour seule ambition d’attiser la curiosité des inconditionnels de l'artiste. Mieux vaut revenir, après la lecture, à la discographie de Sardou, indémodable et accomplie.


Simon Anger
( Mis en ligne le 31/05/2021 )
Imprimer
 
SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

 
  Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2021
Site réalisé en 2001 par Afiny
 
livre dvd