L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 10 août 2020
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  People / Spectacles  
 

D’Antonioni à Z, des Lumières à nos jours…
Dominique Auzel   Le Cinéma
Milan - Les Essentiels 2004 /  4.50 € - 29.48 ffr. / 64 pages
ISBN : 2-7459-1169-4
FORMAT : 11x18 cm
Imprimer

En une soixantaine de pages, Dominique Auzel nous conte, de façon claire et précise, l’histoire du cinéma dans cet ouvrage de la collection «Les Essentiels Milan».

Enseignant l’histoire du cinéma à l’Université de Toulouse-II, l’auteur signe un remarquable travail de synthèse en trois temps : le cinéma muet, l’avènement du parlant et le cinéma moderne. Chacune de ces périodes est détaillée par une dizaine d’articles sur deux pages. On y découvre l’avancée des techniques, les systèmes de production, les grands cinéastes, les films et les acteurs les plus marquants, etc. Une iconographie appropriée (photos et affiches de films) permet de compléter l’information. Pour faciliter la lecture, est proposé un résumé de chacun de ces articles dans un encadré bleu : l’essentiel de l’essentiel !

Lorsque Dominique Auzel esquisse les grandes lignes de l’histoire du cinéma, il n’oublie pas d’évoquer les principaux mouvements artistiques et leurs composantes essentielles, qu’il s’agisse du cinéma expressionniste allemand, du néoréalisme italien ou de la Nouvelle vague. Il détaille de même les genèses de nouveaux genres cinématographiques. L’occasion de découvrir par exemple des précurseurs du cinéma documentaire tels que Flaherty et Vertov. Cette nouvelle édition tient compte des sorties les plus récentes ; lorsque l’auteur décide de retenir quelques films qui ont marqué l’histoire du documentaire, il commence ainsi avec La sortie des usines des frères Lumières (1895) pour finir avec Etre et Avoir de Nicolas Philibert, sans oublier Michael Moore et sa radiographie sans concession de la société américaine dans Bowling for Columbine.

Du western au policier, de la comédie musicale au fantastique et à la science fiction, tous les genres sont abordés avec la même clarté. Un article est également dédié à l’animation. D. Auzel évoque Tex Avery et son sens du burlesque ; il nous explique comment Walt Disney a imposé le style en «O», qui consiste à adoucir formes et arrondis en supprimant droites et angulaires. Il n’oublie pas les plus grands senseï (maîtres) du film d’animation japonais tels Isao Takahata et Hayao Miyazaki.

Que vous considériez le cinéma comme une simple industrie, un divertissement ou un moyen d’expression artistique, Dominique Auzel esquisse un saisissant panorama avec des textes précis qui vont à l’essentiel, mettant au service de la vulgarisation la plus noble érudition de spécialiste.


Stéfan Philippot
( Mis en ligne le 02/04/2004 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Steven Spielberg
       de Jean-Pierre Godard
  • Mon cinéma
       de John Irving
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd