L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Mardi 18 février 2020
  
 
     
Le Livre
Essais & documents  ->  
Questions de société et d'actualité
Politique
Biographies
People / Spectacles
Psychologie
Spiritualités
Pédagogie/Education
Poches
Divers

Notre équipe
Littérature
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
Essais & documents  ->  Spiritualités  
 

Le vieil homme et la Bible
Xavier Léon-Dufour   Un bibliste cherche Dieu
Seuil - Parole de Dieu 2003 /  24 € - 157.2 ffr. / 357 pages
ISBN : 2-02-061372-7
FORMAT : 14x20 cm

L'auteur du compte-rendu: Martin Charcosset a soutenu un DEA en sciences religieuses à l'Ecole Pratique des Hautes Etudes, sur les Commentaires du Credo au XIIIe siècle. Séminariste pour le diocèse de Lyon, il poursuit actuellement des études en théologie à l'Université Catholique de Lyon.

Imprimer

La publication d’un recueil d’articles peut souvent s’avérer un exercice risqué. Le chercheur, à l’âge mûr, risque d’y rassembler des textes épars, sans grande cohérence les uns avec les autres, et de fournir à la postérité un matériau brut et désordonné. La parution d’un recueil qui déroge à cet écueil mérite donc d’être saluée à sa juste mesure.

Xavier Léon-Dufour, jésuite, poursuit depuis les années 50 une recherche de grande ampleur sur la Bible, en particulier sur le Nouveau Testament et l’Evangile de Jean. En-dehors de son Vocabulaire de Théologie Biblique, incontournable dictionnaire d’exégèse, ses travaux sont, pour la plupart, parus dans la collection "Parole de Dieu", au Seuil. Paru en 1996, Dieu se laisse trouver constituait, sous forme d’interview, un premier volet autobiographique, où le jésuite posait déjà, au fil de ses souvenirs, la question de son statut d’exégète.

Un bibliste cherche Dieu constitue le second volet de cette entreprise de mémoire, même s’il se présente d’abord comme une synthèse d’articles importants qui ont jalonné, de 1958 à 2003, la carrière de Xavier Léon-Dufour, et qui jusqu’à présent étaient dispersés dans diverses revues. Il ne se contente pas de livrer au lecteur ces textes jusqu’ici peu accessibles, mais il les ordonne et les commente, repère les grandes questions qu’il travaille depuis soixante ans, et, en filigrane, relit son parcours d’intellectuel, d’enseignant et de prêtre.

Ce souci biographique commande le thème le plus omniprésent du livre : qu’est-ce qu’un exégète ? Xavier Léon-Dufour prend acte de l’évolution de la figure du chercheur en Ecriture Sainte depuis le concile Vatican II : de moins en moins «homme de cabinet qui, après un labeur acharné, tend à produire d’énormes ouvrages techniques, réservés aux initiés» (p.14), et de plus en plus un homme accessible, un pasteur soucieux de traduire le message biblique en termes compréhensibles par le plus grand nombre. Les méthodes de lecture et d’interprétation des textes, mêmes les plus rigoureuses et les plus scientifiques, n’interdisent pas la foi, mais la stimulent et la provoquent. C’est dans cette tension que travaille l’exégète. il «s’apparente à l’historien et au théologien, sans que, pour autant, on puisse l’assimiler exactement ni à l’un ni à l’autre» (p.83). A vrai dire, son travail rejoint les deux dimensions, historique et théologique, et les dépasse : il «demeure historien, car il enquête toujours de façon critique, mais son enquête vise à établir l’histoire de Jésus qui se poursuit après Pâques de façon privilégiée jusqu’à la disparition du dernier apôtre» (p.82).

Le travail de Xavier Léon-Dufour a été très marqué par les recherches autour du langage, en particulier dans les années 60 et 70. L’exigence de «traduire ce que le texte dit» (p.316) suppose d’être attentif au sens des mots et aux différents niveaux de lecture. Sans se poser en spécialiste des sciences du langage, Xavier Léon-Dufour a su intégrer ces questions dans son travail, en particulier sur des aspects sensibles comme les miracles de Jésus (pp.134-139 et 167-177) et dans l’articulation entre l’Evangile et les sacrements de l’Eglise (pp.149-166).

Xavier Léon-Dufour revient aussi sur ce qui a été une des grandes passions de sa vie, l’Evangile de Jean, le plus original et poétique des quatre récits de la vie du Christ. Plusieurs articles proposent une lecture symbolique de ce texte, qui engage le lecteur et l’invite à croire. «Ce n’est donc pas seulement apprendre quelle fut l’existence de Jésus de Nazareth, c’est rencontrer le Christ, Seigneur vivant dans les siècles» (p.253).

Un bibliste cherche Dieu, donc. Il ne cherche pas seulement à savoir ce que Dieu – si c’est bien lui – a fait il y a deux mille ans en Galilée. Il cherche Dieu aujourd’hui, avec l’espoir de le rencontrer. L’a t-il trouvé ? La dernière partie du livre (pp.277-356), sous le titre «Ouvertures», rassemble huit articles courts, les plus intimes de ce recueil. Xavier Léon-Dufour se livre, personnellement et avec pudeur, sur les effets de son travail d’exégète sur sa propre vie. Le célibat, la prière, la mort, autant de thèmes abordés en forme de testament spirituel, au terme d’une vie passée à «communiquer Dieu» (p.355) en lisant sa Parole. Sincère et pudique, Un bibliste cherche Dieu est autant une méditation sur l’itinéraire d’un croyant dans la Bible qu’une compilation savante de l’un des grands maîtres vivants de l’exégèse.


Martin Charcosset
( Mis en ligne le 19/11/2003 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • L'affaire Jésus et les Juifs
       de Peter Tomson
  • La Bible
       de Frédéric Boyer
  • Le christianisme à contre-histoire
       de Emile Poulat , Dominique Decherf
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2020
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd