L'actualité du livrerencontre rencontrefemme Lundi 15 août 2022
  
 
     
Le Livre
  ->  

Notre équipe
Littérature
Essais & documents
Philosophie
Histoire & Sciences sociales
Beaux arts / Beaux livres
Bande dessinée
Jeunesse
Art de vivre
Poches
Sciences, écologie & Médecine
Rayon gay & lesbien
Pour vous abonner au Bulletin de Parutions.com inscrivez votre E-mail
Rechercher un auteur
A B C D E F G H I
J K L M N O P Q R
S T U V W X Y Z
  ->    
 

Un livre à 1 milliard d’Euros
Jakob Nielsen   Conception de sites Web: l’art de la simplicité
Campus Press/Mac Millan 2000 /  38.02 € - 249.03 ffr. / 387 pages
ISBN : 2-7440-0887-7
Imprimer

La plupart des livres traitant des nouvelles technologies de l’information et de la communication se situent entre le "faites-le vous même" bien pratique mais limité, et la description prospective, assez imaginaire, et proche de la science-fiction. L’ouvrage de Jakob Nielsen, Conception de sites Web: l’art de la simplicité est décidément différent de ce courant majoritaire. Solidement ancré dans le réel des utilisations du Web - donc un monde où les écrans sont petits et les modems lents - il s’attache à fournir les pistes pour en obtenir le maximum. Le point de vue est celui de l’ergonomie (la discipline qui étudie la manière dont nous utilisons les objets quotidiens) et le but est d’améliorer ce que Jakob Nielsen appelle "l’utilisabilité" d’un site, c’est-à-dire sa capacité à rendre le surf des visiteurs aussi peu difficile et aussi agréable que possible. On peut présenter les choses autrement : une évaluation simple montre que les sites mal conçus feront perdre quelque chose comme un milliard d’Euros en 2001. Espérons que Jakob Nielsen permettra quelques économies !

Le livre a certainement pour but d’aider à construire un site, mais pas dans le sens où il enseignerait la programmation ou donnerait des conseils à propos du e-business qui fera instantanément du lecteur un millionnaire. C’est plutôt un traité d’architecture pour le Web, pour ainsi dire. Jakob Nielsen ne donne pas une opinion, mais partage une analyse, fondée sur la recherche et l’expérimentation. En cela, son ouvrage est un excellent outil pour la réflexion: il donne un aperçu concret de la réalité du Net. Des illustrations généreuses et des critiques de sites viennent appuyer l’analyse, donnant l’image d’un livre parfaitement "ergonomique".

Jakob Nielsen dit ce qu’il faut faire, plutôt qu’il n’explique comment le faire. Plus souvent encore, il vous explique ce qu’il vaut mieux ne pas faire : mettre des images partout, des graphiques sans commentaire "alt", produire des sites superbes, mais illisibles sur un écran moyen, les farcir d’applets qui mettent des heures à charger, voire bloquent votre ordinateur (meilleure recette pour perdre des clients potentiels en les mettant en colère contre vous)… La liste des erreurs est longue — et pour tout dire, elle correspond à peu près à tout ce que j’ai pu faire quand je créais de petits sites (Jakob Nielsen a l’amabilité de remarquer qu’il en fit un certain nombre également).

Très souvent, ces dérapages proviennent d’une perspective inversée sur ce que l’on doit attendre d’un site Web. La plupart des créateurs de site oublient la "règle des règles" de Jakob Nielsen : un site web doit être pratique pour celui ou celle qui surfe ; c’est à elle ou à lui qu’il faut plaire, pas à celui qui a fait le site. Un accès rapide est impératif. Jakob Nielsen rappelle au lecteur qu’après une seconde - oui une toute petite seconde - si rien ne se passe, vous perdrez votre visiteur. Et toute page de votre site doit être chargée en moins de 10 secondes si vous ne voulez pas perdre l’attention du surfeur. L’information doit être claire et courte (sur ce point, voir les remarquables analyses de Jakob Nielsen sur l’écriture sur le Net). La structure d’un Web ne saurait être une copie de l’organisation qui possède le site : on n’y vient pas pour cette organisation, mais pour trouver de l’information et/ou des produits (ceux qui ont refait récemment le site de notre premier ministre ont visiblement sauté ce passage). Trop d’originalité est un danger : cela rend la navigation difficile, car nous autres, les utilisateurs de base, nous aimons retrouver notre chemin en nous servant de la connaissance tirée de nos précédentes expériences de surf. Toutefois, la structure peut être plus complexe sur les Intranets et les Extranets ; les utilisateurs sont familiers du site qu’ils utilisent.

Jakob Nielsen remarque que, comme toutes les règles, les lignes directrices qu’il fournit sont faites pour être adaptées : son livre devrait servir de rappel ou d’alarme. Dans tous les cas, quand on enfreint ses recommandations, un peu de réflexion est une bonne idée. En fin de compte, comme le dit la traduction française, le livre de Jakob Nielsen est un éloge de l’art de la simplicité. Mais surfer sur le Net montre que la simplicité, ce n’est pas… si simple. En ce sens, le livre de Jakob Nielsen sera utile à beaucoup.


Thierry Leterre
( Mis en ligne le 20/08/2001 )
Imprimer

A lire également sur parutions.com:
  • Designing Web Usability
       de Jakob Nielsen

    Ailleurs sur le web :
  • Visitez le site de Jakob Nielsen
  •  
    SOMMAIRE  /  ARCHIVES  /  PLAN DU SITE  /  NOUS ÉCRIRE  

     
      Droits de reproduction et de diffusion réservés © Parutions 2022
    Site réalisé en 2001 par Afiny
     
    livre dvd